La ville de la Nouvelle-Orléans se situe à l'extrémité sud-est de l'Etat de Louisiane sur la rive nord du Mississippi. Pour beaucoup, la Nouvelle-Orléans se distingue du reste des Etats-Unis. A la création de la ville en 1718 par les Français, peu de personnes acceptaient de s'installer dans cette ville qui devint progressivement un lieu propice à la prostitution et au jeu. Elle a d'ailleurs gardé aujourd'hui son penchant pour les plaisirs en tout genre. Après deux incendies dévastateurs en 1788 et 1794, la plupart des bâtiments de l'époque française ont été détruits. En 2005, la ville a dû se reconstruire après le ravage de l'ouragan Katrina. L'architecture actuelle présente une forte influence latino-créole, à l'image de la mixité de la ville. Berceau du jazz, la Nouvelle-Orléans est une ville festive et musicale, où règne une atmosphère unique.

La Nouvelle-Orléans.© Pisaphotography / Shutterstock.com

La cathédrale Saint-Louis

Construite en 1718, l'église fut érigée en l'honneur du roi Louis IX que l'on surnommait saint Louis, et qui gouverna la France de 1226 à 1270. Détruite à deux reprises après l'ouragan de 1722 et un incendie en 1788, la version actuelle, désignée cathédrale en 1793, présente une architecture typiquement française. Première cathédrale catholique d'Amérique du Nord, elle est située au bout du fameux Jackson Square, coeur de la ville, dans le Quartier Français de la Nouvelle-Orléans. De l'extérieur, l'édifice impressionne par ses trois clochers qui surplombent le Mississippi tandis qu'à l'intérieur les visiteurs peuvent admirer, dès l'entrée, l'autel de style très rococo, ainsi que les magnifiques vitraux. 
Cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans.© Meinzahn - iStockphoto

Une croisière sur le Mississippi

Le meilleur moyen de découvrir le Mississippi, le plus grand fleuve de l'Amérique septentrionale, reste sans doute de naviguer dessus. Pour les plus nostalgiques, choisissez un bateau à roues à aubes pour revivre les aventures de Tom Sawyer. Certaines croisières peuvent s'effectuer dans des véritables bateaux à vapeur bien que la plupart possèdent un moteur diesel sous des apparences de la fin du XIXe siècle. Ils restent l'une des images d'Epinal du Vieux Sud américain. Leur utilisation a commencé en 1811 avec une ligne reliant Pittsburgh (Pennsylvanie) à la Nouvelle-Orléans (Louisiane). Aujourd'hui il est possible de faire des croisières de plusieurs jours jusqu'à Memphis (Tennessee) et même plus loin. 

Bateau à roue sur le Mississippi.© Tom Pepeira - Iconotec

Le Quartier Français

Le vieux Carré, ou Quartier Français, est un lieu incontournable de la Nouvelle-Orléans. Délimité par le Mississippi, Canal Street, Rampart Street et Esplanade Avenue, il représente le centre historique de la Nouvelle-Orléans. Suite à l'incendie de 1788, de nombreux bâtiments à l'architecture française ont été détruits, à l'exception du couvent des Ursulines, et le caractère hispanique des bâtiments prédomine aujourd'hui. On retrouve des balcons en fer forgé, des petites cours privées agrémentées de fontaines et une végétation abondante. Les visiteurs peuvent emprunter la Promenade Moon Walk en longeant le Mississippi, ou se promener dans Bourbon Street qui s'empare d'une ambiance festive et musicale dès le soir venu.

© Meinzahn - iStockPhoto.com

Le Faubourg Marigny

La Nouvelle-Orléans est le berceau du jazz, et pour écouter les meilleurs joueurs de la ville, les locaux prennent la direction du quartier du Faubourg Marigny. Les mélomanes et amateurs de jazz devraient apprécier ce lieu qui regroupe plusieurs clubs de renom, notamment sur Frenchmen Street. Situé juste à l'est du "French Quarter" ou Quartier Français, ce quartier coloré est aussi agréable à visiter que surprenant. Très endommagé par l'ouragan Katrina qui a ravagé la Louisiane en 2005, il s'est reconstruit progressivement pour devenir aujourd'hui un endroit incontournable de la Nouvelle-Orléans. En vous promenant la journée, vous apprécierez l'atmosphère unique qui règne dans cette partie de la ville. 

© Rauluminate - iStockPhoto.com

La gastronomie de la Nouvelle-Orléans

La Louisiane a su tirer de son passé le meilleur des gastronomies française, espagnole, africaine et créole, afin de proposer une cuisine différente du reste des Etats-Unis. On retrouve la forte influence française côté desserts avec les " Banana Fosters " qui ressemblent aux bananes flambées que l'on connaît, le " bread pudding " comme du pain perdu, sans oublier les beignets français du " Café du Monde ".  La cuisine cajun se compose de soupes comme le traditionnel " gumbo ", mais également de plats à base d'huîtres et de crustacés comme le " jambalaya ", sorte de paella louisianaise, et côté viandes, on consomme surtout du porc, en andouille, en boudin blanc... Sans oublier l'indispensable sauce cajun qui relève la plupart des plats, attention au dosage !

Bouteilles de sauce cajun pour des plats très relevés…© Stéphan SZEREMETA

Un petit tour en tramway

En 1835, le premier tramway au monde circule dans la ville de la Nouvelle-Orléans. Aujourd'hui il existe trois lignes dans la ville dont celle qui parcourt la résidentielle avenue Saint-Charles. Préparez-vous pour un véritable voyage dans le passé à bord de ce tramway authentique aussi bien d'aspect extérieur que de l'intérieur, avec ses sièges en acajou, ses ampoules au plafond... Pour descendre du tramway, pas de bouton, il vous suffit de tirer la corde, système d'origine de ces transports. Un moyen original de visiter la ville, qui vous fera immanquablement penser à la célèbre pièce de théâtre Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams.  

Un tramway nommé désir.© Stéphan SZEREMETA

Le quartier du Garden District

Contrairement au Quartier Français dont les habitations sont multicolores, le quartier résidentiel du Garden District est immaculé. Les maisons sont fastueuses, et les avenues majestueuses construites sur des jardins verdoyants qui sont à l'origine de son nom. Dans ces demeures historiques, de nombreuses personnalités y ont séjourné, vous pourrez notamment passer devant la maison d'Anne Rice, auteur de romans vampiriques comme Entretien avec un vampire. En vous promenant dans Garden District, vous croiserez sûrement le cimetière Lafayette qui date de 1833, et qui est considéré comme l'un des plus hantés des Etats-Unis... Dessiné en 1806 par un architecte français, Garden District est classé au patrimoine historique national.   

© Natalia Bratslavsky - iStockPhoto.com

Le Cabildo

Situé sur Jackson Square, le Cabildo a eu au fil des années de nombreuses fonctions, de siège du gouvernement de la Nouvelle-Orléans à tribunal, en passant par hôtel de ville et même prison. Aujourd'hui, c'est un musée qui met en valeur l'histoire de la Nouvelle-Orléans et de la Louisiane, ainsi que celle de ses habitants. Dans les trois étages de ce bâtiment, vous découvrirez des expositions permanentes et temporaires présentant gravures, peintures, projections et des pièces rares comme l'un des masques mortuaires de Napoléon. Au même titre que le Presbytère et la cathédrale Saint-Louis, le Cabildo a été dessiné par l'architecte français Gilberto Guillemard. Incendié en 1988, il est aujourd'hui entièrement rénové. 

Le Cabildo.© Stéphan SZEREMETA

La fête de Mardi Gras

Le carnaval de la Nouvelle-Orléans est un événement légendaire très important en Louisiane. De l'Epiphanie au Mardi Gras, les rues de la ville s'animent avec, au programme, des parades de chars colorés et décorés selon des thèmes différents, des orchestres et des fanfares rythmées par le jazz. Lors des défilés costumés qui parcourent Saint Charles Avenue, Canal Street et dans le Quartier Français le jour de Mardi Gras, des perles sont lancées dans la foule, décorant les arbres sur leur passage. Si vous décidez de visiter la Nouvelle-Orléans en dehors de cette période, rendez-vous au Mardi Gras World, un musée dans lequel sont exposés de nombreux chars. Vous découvrirez ainsi l'histoire de cet impressionnant carnaval.   

© Rauluminate - iStockPhoto.com