Guide de CANCÚN : Les personnalités célèbres : Mexique

Juan García Ponce

Né le 22 septembre 1932 à Mérida, Juan García Ponce est un écrivain de la " génération de la rupture ", qui a exploré de très nombreux genres littéraires. Au cours de sa carrière, il s'est consacré aussi bien à l'écriture de création qu'à la critique d'art, contribuant à travers ses articles à faire connaître l'oeuvre de nombreux artistes plastiques des années 1960, comme José Luis Cuevas, Vicente Rojo, Lilia Carrillo, Alberto Gironella et Fernando García Ponce. L'un de ses romans les plus célèbres est Crónica de la intervención (1982), qui raconte la vie publique et érotique de deux femmes similaires, Mariana et María Inés, à l'époque de la répression étudiante de 1968. García Ponce souffrait de sclérose en plaques et se déplaçait en chaise roulante depuis 1967. Il est mort en décembre 2003 à Mexico.

Armando Manzanero

Né le 7 décembre 1935 à Mérida, Armando Manzanero est un musicien yucatèque, connu aussi bien pour son oeuvre comme interprète que pour ses talents de compositeur et de producteur musical. Fils de l'un des fondateurs de l'Orchestre typique de Yucalpetén, il est très tôt en contact avec la musique et compose sa première chanson - Nunca en el mundo - à l'âge de 15 ans. Depuis, il a écrit près de 400 chansons d'amour, dont certaines sont mondialement connues et ont été popularisées par des chanteurs de la taille de Luis Miguel, Chavela Vargas et Alejandro Fernández. L'une de ses chansons Somos novios a été reprise en version anglaise par Sid Wayne sous le titre de It's Impossible et interprétée par Elvis Presley. Bien que Manzanero soit aujourd'hui reconnu comme le compositeur officiel de la chanson, à l'époque, il perdit le procès qu'il avait entamé pour plagiat et fut forcé de renoncer à tous les droits de la chanson. Manzanero a reçu plusieurs récompenses pour son oeuvre, parmi lesquels le Grammy à la Trajectoire, en 2014.

Carlos Vela

Né en 1989 à Cancún. Ce jeune footballeur mexicain s'est fait connaître en 2005 lors de la Coupe du monde des moins de 17 ans, que le Mexique a remportée face au Brésil. Carlos Vela a marqué le premier but de la finale et a été désigné meilleur buteur de la Coupe. Ces résultats ont attiré l'oeil des clubs européens et Carlos Vela a été acheté par l'Arsenal Football Club quelques mois plus tard. Néanmoins, du fait de son jeune âge, Carlos Vela n'a intégré l'équipe anglaise qu'en 2008. Après être passé par différents petits clubs espagnols, il joue de 2012 à 2017 pour l'équipe espagnole Real Sociedad, au sein de laquelle il a confirmé ses talents de buteur et meneur de jeu. Il est transféré début 2018 au Los Angeles Galaxy. Après avoir refusé de se rendre au Mondial du Brésil en 2014, critiquant le manque de professionnalisme de la fédération, il est l'un des acteurs du renouveau de l'équipe nationale au Mondial de Russie de 2018.

Ana Claudia Talancón

Née en 1980 à Cancún. Ana Claudia Talancón est une actrice mexicaine qui a fait ses débuts dans les telenovelas avant de passer au cinéma. Elle a joué dans de nombreux films mexicains et a obtenu plusieurs fois le prix de la meilleure actrice, notamment pour son interprétation dans deux films à grand succès : El crimen del padre Amaro (2003, avec Gabriel Garcia) et Arráncame la vida (2009). Ana Claudia Talancón a aussi participé à de nombreux films américains et espagnols, parmi lesquels La Terre sèche (2010) et L'Amour aux temps du choléra (2007), aux côté d'acteurs de renommée mondiale comme Javier Bardem. Ayant baissé le rythme depuis, elle travaille actuellement dans des projets de série.

Juan Camilo Mouriño

Né en 1970 à Madrid, Juan Camilo Mouriño est un homme politique mexicain, qui a toujours été très lié à la région du Campeche. Il a étudié à l'Universidad autónoma de Campeche et a commencé sa carrière comme député au sein du Congrès de l'État (1997). Sa carrière politique a été rapide et fulgurante. En 2000, il est élu député fédéral, puis en 2003, après avoir perdu les élections au poste de maire de la municipalité de Campeche, il devient l'assesseur du ministre de l'Énergie, Felipe Calderón Hinojosa. Élu président du Mexique en 2006, Calderón nomme Mouriño directeur de son cabinet, puis Premier ministre en 2008. Mouriño meurt onze mois plus tard, victime d'un accident d'avion, lorsque le jet avec lequel il voyageait s'est écrasé dans le quartier de Polanco, à Mexico.

Justo Sierra

Écrivain, journaliste, poète et homme politique, Justo Sierra est l'un des personnages les plus célèbres qu'ait vu naître l'État du Campeche. Né en 1848 à San Francisco de Campeche, il émigre à l'adolescence à Mexico, où il réalise de brillantes études de droit et se lie avec quelques-uns des meilleurs écrivains de son temps. À partir de 1870, il occupe plusieurs postes politiques - député, ministre de la Cour suprême de justice, ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts - à partir desquels il entreprend la modernisation du système éducatif national. C'est lui qui est à l'origine de l'instauration de l'obligation et de la gratuité de l'éducation primaire (1905) et du projet de création d'une université publique et autonome. Justo Sierra quitte le Mexique peu avant le début de la Révolution et meurt en Espagne en 1912.

Ivonne Ortega Pacheco

Née en 1972 à Dzemul, Ivonne Ortega est l'une des figures politiques les plus influentes de l'État du Yucatán. Membre du Partido revolucionario institucional (PRI), elle est élue maire de Dzemul en 2001, puis députée fédérale pour l'État du Yucatán en 2003 et sénatrice en 2006. Malgré la brièveté de sa carrière politique, elle est désignée en 2007 candidate du PRI au poste de gouverneur du Yucatán et remporte les élections face au candidat du PAN, Xavier Abreu Sierra. Son gouvernement a été fortement critiqué pour son opposition au mariage homosexuel et sa gestion irresponsable et malhonnête des fonds publics, qui a conduit à une forte augmentation de la dette de l'État. En 2012, elle occupe le poste de secrétaire générale du PRI, qu'elle quitte alors qu'elle est élue député fédérale en 2015. Poste qu'elle abandonne en 2017 afin de se présenter à l'élection présidentielle pour le PRI. Elle a la réputation d'une politique ambitieuse, abandonnant ses mandats pour se lancer sans cesse à la recherche d'une position plus avantageuse, digne représentante de ce parti politique qui a pillé le pays 70 ans durant. Inexplicablement, elle réside très confortablement à Londres, officiellement pour "motifs académiques".

Héctor Aguilar Camín

Né en 1946 à Chetumal, Héctor Aguilar Camín est historien, journaliste et écrivain. Au cours de sa carrière, il a collaboré avec de nombreuses revues et quotidiens mexicains, dont La Jornada et Milenio. Il est également l'auteur de dizaines de romans et d'essais, dont Morir en el Golfo (1985) et La Guerra de Galio (1990). Ses prises de position en faveur de l'ancien président du Mexique, Salinas de Gortari, et de l'entreprise Televisa, qui possède le monopole de la télé au Mexique, l'ont fortement disqualifié auprès de l'opinion publique, et beaucoup de gens au Mexique considèrent qu'il écrit sur ordre des hommes politiques, notamment lors de la campagne de dénigrement contre le nouveau président Andrès Manuel Obrador.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de CANCÚN

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .