Réputée pour les fameux spring-break, semaines à l'occasion desquelles les étudiants nord-américains débarquent par milliers pour passer des vacances faites d'excès à moindre coût, la destination balnéaire de Cancún, chef-lieu de l'État fédéral de Quintana Roo, située à la pointe Est de la péninsule du même nom, n'en demeure pas moins un endroit splendide. Créée à la fin des années 1970 par le gouvernement mexicain pour désengorger Acapulco, il n'y avait alors ici qu'un simple village peuplé d'une centaine de pêcheurs. Aujourd'hui, on dénombre 600 000 résidents permanent et pas loin de 7 millions de visiteurs par an ! Il faut dire que la mer des Caraïbes, aux eaux turquoise, caressent 20 kilomètres de plages paradisiaques de sable blanc et fin qui compose de la zone hôtelière de Cancún, séparé de la terre par une lagune d'un vert émeraude. Au-delà des luxueux logements, des tables raffinées, de la multitude d'activités sportives envisageables et des nuits folles de la station, le guide touristique de Cancún explore les dimensions culturelles de la région, avec notamment le nouveau Musée maya de Cancún, mais aussi les alentours de ce coin de paradis : l'île de Cozumel, réputée pour la plongée ; la playa del Carmen, autre station balnéaire festive et vivante ; Tulum et son célèbre site précolombien, destination relax et écolo-chic ; mais aussi la lagune de Bacalar, avec ses 7 couleurs de bleu, où tous les soucis du monde semblent si loin. Si cette zone du Mexique est l'une des plus touristiques du pays, elle en est aussi l'une des plus magnifiques !

¡ Bienvenidos a Mexico !

À voir / À faire à CANCÚN

Quand partir à CANCÚN ?

Quand partir à Cancún ? La meilleure période pour partir à Cancún s'étend sans aucun doute entre novembre et février. À cette époque, il fait chaud et beau, mais les températures restent tolérables pour se déplacer et visiter les temples mayas, alors que durant les mois les plus chauds de l'année - de mars à juin -, on sue à grosses gouttes un peu partout, ce qui devient vite exténuant. On peut aussi évidemment visiter la péninsule durant l'été, mais attendez-vous néanmoins à quelques averses et peut-être à vivre l'aventure d'un cyclone ! Il est aussi bon de rappeler qu'en mars a lieu le spring-break américain. À cette époque, les plages des Caraïbes, principalement Cancún et Playa del Carmen, sont envahies par des étudiants nord-américains déchaînés. Ce peut être un bon moment pour visiter la péninsule si vous souhaitez faire la fête, mais si vous cherchez le calme et la tranquillité, évitez ! Quand partir à Cancún ? En hiver, pour un Noël tropical !

Comment partir à CANCÚN ? Nos conseils & astuces

Les agences de voyage proposant des séjours en hôtel all-inclusive et des formules tout compris à Cancún sont légion, tout dépendra en définitive de votre budget. Si vous souhaiter passer par Cancún pour ensuite aller découvrir la péninsule du Yucatán, certains spécialistes louent leur services en offrant plusieurs circuits élaborés selon divers thématiques (civilisation maya, plongée, sites archéologiques, etc.) mais sont également en mesure de monter un voyage sur mesure, selon vos attentes.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pour se rendre à Cancún et sur la péninsule du Yucatán par ses propres moyens sans y laisser un bras, il faut simplement faire preuve d'organisation et d'anticipation. Les vols depuis l'Europe varient enter 400 et 1 200 € selon la période et les délais de réservation. Afin de profiter des meilleures offres en termes de logement, le même principe s'applique : réserver longtemps à l'avance !

Les trajets dans la péninsule peuvent se faire en bus, mais l'idéal est de louer une voiture. Cela fait gagner beaucoup de temps et permet de ne pas planifier son programme en fonction des horaires de bus ! On peut visiter une grande partie de la région en une semaine environ. Il est possible de louer une voiture à Mérida et la déposer à Cancún (ou l'inverse) avec le loueur approprié. Sachez que réserver sa voiture sur Internet est souvent une option qui s'avère plus économique !

Organiser son voyage à CANCÚN

Les circuits touristiques à CANCÚN

Le tour complet du Yucatan en trois semaines

Un séjour de 21 jours permettra de découvrir les principaux sites culturels et naturels tout en s'accordant des moments de détente à ne rien faire. Selon vos envies vous prolongerez votre séjour dans ...

De Mexico à Cancún : le meilleur du Mexique

Une seule semaine semble un délai un peu court pour découvrir le Mexique. Mais la densité de monuments entre Mexico et le Yucatan vous permettra, en ne vous concentrant que sur ces régions, de découvr...

Photos de CANCÚN

Découvrir CANCÚN

Les plus de la péninsule du Yucatán

<p>Isla Mujeres.</p>

Isla Mujeres.

Une région de couleurs et de contrastes

La péninsule du Yucatán est une terre vibrante de couleurs. Du bleu turquoise de la mer des Caraïbes au jaune ocre du couvent de San Antonio de Padua, en passant par les mille tonalités de rouge des espèces de piments qui se vendent sur les étals des marchés, on en prend plein les yeux partout. Les paysages de la région, aux couleurs si vives et si lumineuses, ressemblent à des photos de carte postale qui auraient été retouchées sur Photoshop. Surtout, ouvrez bien les yeux pour profiter de tous les endroits paradisiaques qu'offre la péninsule ! Car s'il y a mille coins à découvrir dans la région, ceux-ci ne se ressemblent pas. Les contrastes qui traversent la péninsule sont tout aussi marquants que ses couleurs et la modernité de la grande ville de Cancún surprend tout autant que la tranquillité des petits villages de pêcheurs du sud du Quintana Roo ou que les communautés mayas de l'Etat de Campeche.

Une terre d'histoire

Autrefois terre de la civilisation maya (le mayab), la péninsule du Yucatán possède un patrimoine historique incroyablement riche, composé de centaines de sites archéologiques, qui s'élèvent au milieu de la forêt, au coeur des villes ou face à la mer des Caraïbes. La pyramide de Kukulcán, à Chichén Itzá, et les façades richement décorées du quadrilatère des Nonnes à Uxmal sont de véritables chefs-d'oeuvre architecturaux qui sont catalogués au Patrimoine mondial de l'humanité. À ce riche passé préhispanique, il faut ajouter l'héritage des Espagnols, qui ont bâti d'imposants palais et églises catholiques qui perdurent encore aujourd'hui dans des villes coloniales comme Campeche et Mérida. Les haciendas, qui servaient autrefois à la culture du sisal, constituent un autre pan du passé de la région qui mérite d'être découvert. Mais l'histoire de la péninsule du Yucatán n'est pas seulement figée dans les pierres et se découvre aussi au détour des rues, en écoutant les indigènes mayas parler la langue de leurs ancêtres, en observant les femmes broder leur huipil ou en assistant aux festivités religieuses empreintes de syncrétisme. Ce sont ces traditions, plus encore que les pyramides, qui font de cette région une terre d'histoire, à l'identité unique et singulière.

Une nature fascinante

La péninsule du Yucatán abrite six réserves de la biosphère, six parcs naturels marins et une aire de protection de la faune et de la flore. Dotée d'une nature foisonnante, c'est un sanctuaire pour de nombreuses espèces de mammifères et d'oiseaux aujourd'hui en voie d'extinction, comme le jaguar et le toucan. La barrière de corail, qui borde la côte du Quintana Roo, est la deuxième plus grande du monde après celle d'Australie, convertissant la mer des Caraïbes en un aquarium géant, que prendront plaisir à explorer les plongeurs, débutants ou expérimentés. Les réserves de la biosphère comme celle de Celestún, dans l'État du Yucatán, où l'on peut assister à l'envol de centaines de flamants roses, constituent une merveille de la nature à découvrir. Mais il est du devoir de tous d'exercer un tourisme responsable pour assurer la protection de ces écosystèmes qui restent fragiles.

Chacun sa route

La péninsule du Yucatán est une région qui est accessible à tous les voyageurs, qu'on ait plus de 60 ans ou qu'on voyage avec de jeunes enfants. Les routes sont en bon état, les points d'intérêt touristiques sont bien signalés et la région est connue pour être l'un des endroits les plus sûrs du pays. L'offre hôtelière étant très ample, il est possible de dormir dans des ministudios aménagés avec kitchenette si l'on souhaite cuisiner ou dans des haciendas équipées de luxueux spas si l'on veut se faire dorloter après avoir visité les pyramides. Ceux qui voyagent seuls ou sont en quête d'aventure trouveront aussi leur compte, car la péninsule du Yucatán offre mille chemins à explorer et on peut aussi effectuer un voyage beaucoup plus roots, en se déplaçant en bus et en dormant dans les petites auberges de village... Chacun sa route, chacun son chemin.

Ailleurs sur le web
Avis