Bon pour la santé et le moral, le jogging est l'une des activités les plus prisées des Français ! Toutefois, on a tendance à croire que lorsqu'on vit dans une grande ville sa pratique est compromise notamment à cause de la pollution. Il est vrai que zigzaguer entre les voitures et les motos n'a rien d'enthousiasmant ! Il est donc important pour les citadins de découvrir les meilleurs endroits où s'exercer dans leur ville. Au bord de la mer, Marseille compte plusieurs parcs et chemins où il fait bon venir courir, au contact de la nature. Voici nos dix favoris. 

 

Découvrez aussi les meilleurs endroits où courir à Paris

©

Le parc Borély, au bord de la mer

Situé dans le 8e arrondissement, non loin des plages du Prado, le parc Borély était l'un des endroits chers au cœur de Marcel Pagnol à Marseille. On vient profiter de ses 17 hectares de verdure le temps d'une balade ou d'un footing. Un circuit de 1,5 km permet aux coureurs débutants ou aguerris de s'entraîner. Il n'y a pas que les passionnés de footing qui apprécient le parc Borély, les boulistes viennent y jouer et chaque année le mondial de la Marseillaise – une compétition de pétanque – est organisé. 

©

La corniche Kennedy, une vue à couper le souffle

Comment ne pas citer la corniche Kennedy dans cet article ? Ce parcours long de 10 km aller-retour part de la plage des Catalans jusqu'à la statue du David. La vue sur la mer est splendide et permet de prendre une bonne bouffée d'air frais en courant. C'est l'endroit idéal pour se remettre au jogging après une petite pause puisque le dénivelé est particulièrement faible. La Corniche est l'un des endroits préférés des Marseillais pour courir, il est donc préférable de venir tôt le matin pour éviter la foule ! 

©

Le chemin des Goudes, dépaysement assuré

Depuis la statue du David précédemment évoquée, il est possible de rejoindre le chemin des Goudes pour une escapade des plus dépaysantes, au cœur de Marseille. Ce chemin de 7 km mène jusqu'au port des Goudes et son village de pêcheurs qui offrent un panorama unique sur la rade de Marseille, l'île Maïre et l'archipel du Riou. Les plus entraînés commenceront leur footing dès la Corniche afin de parcourir plus de kilomètres. 

©

La campagne Pastré, un écrin de verdure

Comme son nom l'indique, la campagne Pastré offre un cadre bucolique en plein cœur de Marseille, dans le 8e arrondissement. Ce parc immense de 120 ha abrite des espaces boisés et deux lacs artificiels. Il s'étend jusqu'aux collines de Marseilleveyre et, pour les coureurs les plus entraînés, il est possible de continuer son footing jusqu'aux calanques pour un panorama unique. La garrigue au beau milieu de la ville, quoi de mieux pour travailler son cardio ? 

©

Le parc du 26e centenaire, courir dans le centre-ville

Proche de la place Castellane, le parc du 26e centenaire est l'endroit idéal pour s'entraîner dans le centre-ville de Marseille. Située à la place de l'ancienne gare du Prado, il s'agit de l'un des parcs les plus récents de la ville. Son nom fait référence à la fondation de Marseille, il y a vingt-six siècles. Véritable poumon vert, il abrite quatre jardins thématiques : oriental, provençal, africain et asiatique. 

©

Le parc de la Moline, un écojardin

Ce parc de 11 hectares situé dans le 12e arrondissement de Marseille a reçu le label écojardin. Cette reconnaissance met en valeur la gestion écologique du site, on y trouve par exemple un jardin potager ou une mare pédagogique. Situé dans le 12e arrondissement, le parc de la Moline est le poumon vert de ce quartier marseillais où passe la rocade L2. Le parc permet en effet de cacher cette infrastructure et d'avoir une jolie vue sur la ville. 

©

Le parc François Billoux, courir au nord de Marseille

Ce parc du 15e arrondissement qui s'étend sur 5,2 hectares est particulièrement apprécié des joueurs de pétanque, mais aussi des coureurs. On y trouve deux bastides : la villa Aurenty du XIXe siècle et la villa Laplane, construite au XVIIIe siècle, qui abrite la mairie des 15e et 16e arrondissements. La végétation est très diversifiée (mûriers, oliviers...) et permet de s'immerger en pleine nature à deux pas du quartier de la Cabucelle. 

©

Le parc des sept collines et son château

Situé dans le onzième arrondissement, le parc des sept collines est aussi connu sous le nom de parc de la Buzine, en référence au château que l'on retrouve en son centre. Ce château de la Buzine jouit d'une grande renommée puisqu'il s'agit du fameux « château de ma mère » de Marcel Pagnol. Outre son importance culturelle, le parc des sept collines est un écrin de verdure où il fait bon venir prendre l'air et faire du sport. On trouve d'ailleurs un parcours de santé non loin du château. 

©

Le parc Athéna, courir après l'histoire

Situé dans le pôle technologique de Château-Gombert, dans le treizième arrondissement, le parc Athéna s'étend sur 14 hectares. Il doit son nom au théâtre construit à l'antique au XXe siècle, une reproduction du temple d'Athéna de l'Acropole grec. Le parc Athéna abrite une végétation luxuriante grâce à ses ressources naturelles aquatiques. On y voit notamment des saules, des pins d'Alep ou des roseaux. L'idéal pour s'entraîner en plein nature. 

©

Luminy, pour les plus entraînés

Les collines de Luminy sont l'un des endroits prisés des coureurs marseillais. Avec leurs dénivelés et leurs nombreux sentiers, ils séduiront aussi les amateurs de randonnées. Le paysage côtier est à couper le souffle ! D'ailleurs, il est préférable d'être bien entraîné, car les montées et les descentes de Luminy pourraient bien, elles aussi, mettre à rude épreuve votre endurance ! Un site qui dévoile parmi les plus beaux paysages des environs de Marseille. 

©