À l'origine, il y avait Lignières-la-Doucelle et Orgères-la-Roche. En 1972, les deux communes se sont unifiées en Lignières-Orgères. C'est de la culture du lin que Lignières tire son nom et d'une famille de nobles sarthois celui de Doucelle. Pour Orgères, c'est la culture de l'orge qui est impliquée, la Roche faisant référence au territoire montagneux. Le village était connu pour ses deux fabriques de galoches, d'une vingtaine d'ouvriers, ses marchands de bestiaux, mais aussi son ruisseau Saint-Ursin qui serpente avant d'aller grossir une rivière de l'Orne. Une ancienne chapelle Saint-Ursin était bâtie sur l'emplacement d'une source chaude aux vertus prétendument miraculeuses. Une communauté monastique prospéra sur le site du XIIIe siècle à 1770. La source fut en 1923 l'objet d'une demande d'expropriation. Dès 1927, l'eau de Saint-Ursin fut exploitée dans la cité thermale voisine de Bagnoles de l'Orne... sans aucune contrepartie pour Lignières.

Aujourd'hui, les randonneurs disposent sur le territoire de sept circuits pédestres, de 3,5 km à 12,5 km, en lien avec le GR22. Les randonneurs peuvent faire escale dans l'une des chambres d'hôtes des Écuries de Beauvais.

À voir / À faire à Lignières-Orgères

Comment partir à Lignières-Orgères ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Lignières-Orgères

Photos de Lignières-Orgères

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LOIRE-ATLANTIQUE

Guide LOIRE-ATLANTIQUE

LOIRE-ATLANTIQUE 2018/2019

9.95 €
2018-07-13
384 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis