La région Grand Est est un territoire fascinant à parcourir. Pour son histoire, avec une partie de ses terres qui furent tantôt françaises tantôt allemandes, et dont certains lieux sont aujourd'hui des deux de mémoire des différents conflits. Pour ses merveilleuses cités dans lesquelles il fait bon flâner, Metz, Nancy, Strasbourg sont autant de villes qui dévoilent un riche patrimoine. C'est aussi une région où on fait escale dans des villages de caractère, comment ne pas s'émerveiller devant la beauté des villages d'Alsace, avec l'envie d'y revenir lorsqu'ils sont illuminés par les marchés de Noël. La nature appelle aussi les randonneurs, avec les jolis visages vallonnés et verdoyants des Vosges. Enfin, ne manquons pas de nous faire plaisir avec ses vins et ses produits du terroir : champagne, vins d'Alsace, choucroutes et flammekueches réveillent les papilles des fins gourmets. 

©

Une visite du château fort de Sedan 

Le château fort de Sedan est imposant, massif, splendide et domine fièrement la ville. Sa construction est le résultat d'un grand travail, puisqu'il aura fallu un siècle et demi à partir de 1424 pour le finaliser. C'est aujourd'hui la plus grande forteresse féodale du continent européen, un lieu d'armures et d'épées qui fait rêver petits et grands. À l'époque, il pouvait accueillir jusqu'à 4 000 hommes derrière ses impressionnantes murailles de plusieurs mètres de large. Au cours d'une visite, le public y découvre ses bastions, ses remparts et les panneaux explicatifs aident à comprendre les techniques qui en firent une forteresse imprenable, tout comme le quotidien de ses occupants. De nombreuses animations y sont également proposées toute l'année, escape game, spectacles pyrotechniques et autres concerts. 

©

Une flânerie dans la vieille ville de Troyes

La vieille ville de Troyes dévoilent de splendides maisons à pans à observer dans les moindres détails. Cette partie de la cité est incontestablement un bijou d’architecture médiévale et Renaissance. La plupart de ces demeures d'exception ont été reconstruites au XVIe siècle suite à un important incendie. Dans le secteur, il ne faut pas passer à côté de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, de style gothique. Sa façade comprend trois superbes portails du XVIe siècle et on note qu'elle a la particularité de ne posséder qu'une seule tour. Une autre sensationnelle atmosphère médiévale attend les marcheurs dans la ruelle des Chats, où les toits des maisons sont si rapprochés que les chats peuvent passer de l'un à l'autre sans difficultés. 

©

Une promenade sur la Grande Île de Strasbourg 

Centre historique de la capitale alsacienne, la Grande Île est entourée par la cabane du Faux-Rempart et la rivière l'Ill. Cette partie de la cité est une merveille pour les amoureux d'architecture, qui y admirent de nombreuses maisons à colombages de la Renaissance dans le quartier de la Petite France, des hôtels particuliers ou bien encore le palais Rohan, chef-d'œuvre du XVIIIe siècle. À voir aussi absolument, la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, de style gothique et qui possède une unique flèche. La Grande Île est aussi un quartier sympathique pour s'adonner à quelques heures de shopping, avant d'aller s'asseoir à une terrasse sur l'une des places et savourer un bon verre de vin.

©

Se rendre à Colmar, cité au charme fou 

Plus intimiste que sa grande sœur Strasbourg, Colmar affiche elle aussi un patrimoine architectural d'exception. On commence par monter à bord d'une barque sur la Lauch pour parcourir la Petite Venise et s'émerveiller des nombreuses façades à pan de bois et colorées. Plus tard, ce sont les rues que l'on emprunte pour toujours s'émerveiller des rues et ruelles pittoresques. Une bonne idée est de partir du quai et d'emprunter la rue des Tanneurs pour arriver jusqu'à l'Ancienne Douane, bâtiment qui date de 1480 et qui présente un superbe toit aux tuiles vernissées. Après avoir déambulé au musée Unterlinden et parcouru 7 000 ans d'histoire, une bonne façon de terminer une journée est de se rendre dans l'un des restaurants de Colmar pour déguster une choucroute garnie ou bien encore des bouchées à la reine à l'alsacienne. 

©

Escapade vinicole sur la Route des Vins d'Alsace 

La Route des Vins d'Alsace sillonne le vignoble alsacien sur une longueur d'environ 170 km. On y traverse une multitude de villages typiques et de toute beauté tels Riquewihr, Andlau, Éguisheim ou bien encore Hunawihr. Tous se trouvent au milieu d'une nature verdoyante et les vignobles agrémentent les paysages. Tout au long du parcours, une multitude de caves accueillent les visiteurs, l'occasion de s'intéresser au métier viticulteur et de déguster quelques-uns des meilleurs vins d'Alsace. Lors de la Route des Vins d'Alsace, il faut aussi penser à bien observer partout, à chaque instant, car il est fréquent d'observer sur les hauteurs de magnifiques châteaux, comme celui du Haut-Kœnigsbourg. 

©

La cathédrale Notre-Dame de Reims, monument majestueux 

Réalisation majeure de l'art gothique en Europe, la cathédrale Notre-Dame de Reims est le lieu du sacre des rois de France. 33 souverains furent sacrés dans l'édifice. Le monument brille par son étonnante façade et ses lignes verticales. Son tympan, ses pinacles, ses gâbles et ses innombrables statues sont autant d'éléments à observer dans les détails. L'histoire de la cathédrale a été mouvementée, notamment par un incendie dû aux bombardement de la Première Guerre mondiale en 1914. Mais le monument fut remis en état et inauguré en 1938. À noter que l'édifice classé au patrimoine mondial de l'UNESCO présente aussi quelques prouesses architecturales du XXe siècle : des vitraux contemporains dessinés par Marc Chagall et une charpente en béton armé, œuvre de l'architecte Henri Deneux. 

©

Le château du Haut-Koenigsbourg, merveille féodale

Le meilleur moment pour observer ce château de grande beauté est peut-être le matin, au cœur de la brume.  Bâti au XIIe siècle sur un éperon rocheux, le monument a connu une histoire difficile, entre pillages et incendies, mais pour lui redonner toute sa splendeur, Guillaume II confia la restauration du château à un spécialiste de l'architecture médiévale, l'Allemand Bodo Ebhardt. Après s'être émerveillé par son architecture globale en le regardant depuis la Route des Vins, il faut prendre le temps d'entrer à l'intérieur pour plonger au cœur de l'époque médiévale. Pont-levis, cour basse, forge, moulin, escaliers en colimaçon, donjon, salle d'armes, chaque endroit guide le visiteur à travers le temps. Le château a été le lieu de tournage de plusieurs films, dont La Grande Illusion, de Jean Renoir.  

©

Se rendre sur la place Stanislas à Nancy 

À Nancy, la place Stanislas offre un voyage à elle seule. Il s'agit en réalité de la réunion de trois places qui datent du XVIIIe siècle : la place Stanislas, la place de l'Alliance et la place de la Carrière. L'ensemble des monuments forment un lieu de toute beauté, à scruter de part et d'autres. Citons l'arc de triomphe, le palais du Gouvernement, les pavillons et les fontaines qui parfois rappellent Rome. L'architecture globale est néoclassique, avec des touches de rococo ici et là. Sur la place Stanislas, les gens aiment se rassembler et s'installer en terrasse d'un café, pour simplement profiter de la beauté d'un endroit classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

©

L'abbaye des Prémontrés, joyau au cœur de la forêt 

Au cœur de la forêt de Saint-Gobain se trouve une très belle abbaye dont les bâtiments actuels de la Cour d'honneur ont été reconstruits au début du XVIIIe siècle. Il s'agit du plus bel exemple d'architecture monastique en Lorraine. À l'intérieur, on ne manque pas de s'attarder dans l'église Sainte-Marie-Majeure ainsi que dans les pièces incontournables telles que le réfectoire, le chauffoir ou bien encore la grande sacristie. Et que dire de ses superbes escaliers, carré, rond, ovale, ils apportent un caractère certain à ce lieu paisible. On passe ensuite par le 1er étage pour y passer un moment à la bibliothèque Grandpierre, avant de rejoindre l'extérieur et les sublimes jardins, dont le jardin de la Cour d'honneur et le coloré jardin des Senteurs. 

©

Un tour par les lacs de la forêt d'Orient 

Dans le parc naturel de la forêt d'Orient se trouvent trois grands lacs qui prennent place au coeur d'une forêt profonde. Ils sont un véritable havre de paix pour les familles qui souhaitent profiter des joies de moments passés en pleine nature. Le plus vaste est le lac d'Orient sur lequel on peut se baigner et pratiquer la voile. C'est aussi une formidable réserve ornithologique. Ceux qui préfèrent la pêche peuvent se rendre au lac du Temple ; et sur le lac Amance, on profite du ski nautique pour vivre quelques sensations. À pied ou à vélo, il ne faut pas manquer d'emprunter les nombreux sentiers de randonnée. 

©

Un arrêt dans la vieille ville de Metz 

Metz aime à dévoiler aux gens de passage toute la richesse de son centre historique. On commence par déambuler tranquillement dans les rues médiévales avant de se rendre au pied des principaux monuments : la cathédrale Saint-Étienne et sa splendeur gothique et l'église Saint-Pierre-aux-Nonnains, l'une des plus vieilles de France. On passe aussi par la place Saint-Jacques et ses arcades avant de se perdre dans le quartier impérial allemand de Metz. On y découvre là aussi des monuments à ne manquer sous aucun prétexte, la gare, le palais du Gouverneur ou bien encore l'hôtel des Postes.  

©

Un passage par le Centre Pompidou-Metz

Bâtiment phare de la ville, le centre Pompidou-Metz est un chef-d’œuvre architectural qui a été conçu par les architectes Shigeru Ban, Jean de Gastines et Philip Gumuchdjian en 2010. On y admire son architecture extérieure avec son surprenant toit avant d'entrer à l'intérieur et de profiter d'un Musée d'art moderne et contemporain. Le lieu présente toutes les formes d'expressions artistiques : peinture, sculpture, cinéma, art graphique ou bien encore photographie. N'ayant pas de collection propre, les expositions y sont temporaires et offrent aux habitants et aux touristes la possibilité de découvrir de nombreuses œuvres de l'art moderne, à un rythme régulier. Le musée se veut aussi un espace culturel d'exception, avec la programmation de concerts, de projections et de conférences. 

©

Parcourir la route des Crêtes dans les Vosges 

Cap sur les grands espaces à présent avec la route des Crêtes, un trajet de 73 km qui conduit les automobilistes au milieu de paysages de toute beauté, composés de cols, de ballons, de lacs, de forêts et de pâturages. On arpente le massif du Hohneck pour des randonnées pédestres qui surplombent les vallées vosgiennes et alsaciennes, puis on s'en va faire escale au Gazon du Faing pour profiter des splendeurs environnementales qui se succèdent : tourbières, hautes chaumes, paysages de bruyère et forêts de conifères. Enfin, on termine par le lac Blanc, terrain de nombreuses activités de plein air : randonnée et ascension sur les rochers pour bénéficier de panoramas à couper le souffle. 

©

Se ressourcer au Ballon d'Alsace 

Le Ballon d'Alsace est un sommet qui se trouve au cœur du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, un site naturel qui s'apprécie en toute saison. Dans un paysage de moyenne montagne, petits et grands profitent du lieu pour s'adonner à de nombreuses activités, prendre soin de soi et passer de bons moments. De la pratique de sports d'hiver, on passe en été dans ce site classé depuis 1982 à des activités qui vont de la randonnée pédestre au VTT en passant par l'accrobranche. Lors d'une ascension pour rejoindre le sommet du Ballon à 1 247 m d'altitude, on ne manque pas d'ouvrir les yeux pour s'attarder sur la flore et chercher à apercevoir quelques chamois.

©

Un plongeon dans l'histoire à la Citadelle souterraine de Verdun 

La Citadelle souterraine est un lieu de mémoire incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'histoire, et plus particulièrement à la Première Guerre mondiale. Le lieu a en effet joué un rôle majeur en 1916 lorsque l'armée allemande déclencha une offensive sur Verdun. C'est dans ces galeries creusées à 16 m sous les roches que des soldats trouvent refuge et s'organisent, comme dans une véritable ville. Au cours de la visite, le public y découvre la cuisine, les dortoirs, la boulangerie, l'hôpital et les magasins à poudre et à munitions pour ravitailler le front. Le long du parcours, des documents audiovisuels et archives retracent les grandes étapes du conflit, avec un zoom sur la bataille de Verdun. 

©