Cette sensation de bout du monde est frappante au Belize quand on parcourt ce condensé de merveilles naturelles accumulé depuis des millénaires par l'homme et son histoire. C'est d'autant plus étonnant que c'est vraiment un petit pays, dont la superficie est même inférieure à celle de la Bretagne. Pourtant, malgré sa si petite étendue, le Belize dévoile en permanence des paysages à l'incroyable diversité. Parmi les spectacles naturels, les plus bluffants sont sans aucun doute les jungles exotiques luxuriantes, les plages de sable blanc et la deuxième plus grande barrière de corail au monde. Les amoureux de la nature seront donc aux anges au Belize. Ils pourront partir à la découverte de ses réserves et parcs naturels qui recouvrent près de 60 % de son territoire, et être au plus près d'une faune et une flore aux trésors insoupçonnés. Mais le Belize, ce n'est pas seulement cette nature splendide, c'est également des milliers d'années d'histoire. On peut ainsi y découvrir, éparpillés sur le territoire, de nombreux temples et pyramides mayas qui gardent aujourd'hui encore une grande part de mystère. Le Belize c'est aussi une aventure humaine car un grand nombre de communautés différentes y vivent. Cette diversité ethnique a cependant un socle solide qui repose sur une langue commune : le créole dont la musicalité charme tous les voyageurs. Autres joyaux du pays, ses centaines d'îles qui entourent la barrière de corail bélizienne, qui lui permet d'attirer les plongeurs et pêcheurs venus du monde entier sur les traces du commandant Cousteau.

Les lieux incontournables du Belize

Les circuits touristiques au Belize

Belize, entre sites archéologiques et barrière de corail

Si votre agenda vous le permet, un séjour de deux semaines au Belize laisse largement le temps d'explorer les sites mayas les plus exceptionnels ainsi que les îles caribéennes entourant la barrière de...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Une semaine à Belize City

Que vous soyez en voyage au Mexique, au Guatemala et même aux États-Unis, vous pouvez facilement organiser une escapade au Belize d'une semaine pour venir profiter de ses sites remarquables.

Photos du Belize

Découvrir le Belize

Population et langues

Population

En plus d'être le territoire le plus petit d'Amérique centrale, le Belize est aussi celui qui est le moins densément peuplé (15 habitants au kilomètre carré). Environ 50 % de la population vit dans les zones rurales, l'autre moitié étant donc installée dans les zones urbaines. La ville de Belize City, avec ses 61 000 habitants, regroupe environ un sixième de la population totale du pays qui est de 370 000 personnes. La population est très jeune, puisque l'âge médian est de 21 ans et que 37 % de la population à moins de 14 ans. Le pays se caractérise par une importante diversité ethnique et les groupes de populations les plus importants sont les suivants : les métis et latinos représentent 34 % de la population, les créoles en représentent 35 %, les Mayas constituent 10 % de la population et les Garifunas 6 %. Près de 20 % de la population se déclarent d'origine ethnique mélangée.

Garifunas. La culture garifuna trouve son origine au XVIIIe siècle dans le métissage des esclaves africains échoués sur l'Ile de Saint-Vincent et des groupes autochtones Indiens Caraïbes et Arawak. Les hommes africains arrivés sur l'île épousèrent rapidement des femmes autochtones qui leurs transmirent leur culture. Mais à la fin du siècle, les Britanniques s'emparèrent de l'île, et décidèrent de déporter les descendants de ce métissage. Les populations qui survécurent à la déportation peuplèrent ensuite les côtes caribéennes alentour. Aujourd'hui près de 600 000 personnes constituent l'ensemble de la communauté Garifuna, et on les retrouve principalement au Honduras et aux Etats-Unis. Mais le Belize est le pays où cette culture est la plus majoritairement représentée avec près de 15 000 habitants. De par son histoire, le langage de ce peuple est logiquement métissé et alors qu'il trouve son origine dans la famille des langues arawak, on peut aussi identifier dans sa pratique des mots d'origines africaines (yorouba, swahili et langues bantoues), française, espagnole et anglaise. Au Belize, les populations garifunas sont principalement installées dans le district de Stann Creek. L'UNESCO a déclaré la musique, la danse et la langue garifunas comme patrimoine immatériel de l'humanité. Un détour par le Stann Creek District et donc toujours très enrichissant.

Mennonites. Etonnantes rencontres que celles avec les mennonites, qui ont souvent lieu sur les marchés ou les routes perdues de la jungle menant aux temples mayas. Les origines de cette communauté chrétienne remontent au XVIIIe siècle quand une partie de ses membres décide de s'installer sur le continent américain. Arrivés au Belize dans les années 1950, ils sont aujourd'hui environ 10 000 à vivre dans des zones isolées du pays. Les mennonites se divisent au Belize en deux courants d'influences plus ou moins modernes. Les membres des communautés de Shipyard et Upper Barton Creek se considèrent comme traditionnels et conservateurs, tandis que les mennonites de Spanish Lookout et Blue Creek seraient plus modernes et progressistes. Facilement reconnaissables à leur habillement d'un autre temps, aux longues barbes des hommes et à leurs calèches, les mennonites sont ouverts et seront ravis de discuter avec vous, si vous souhaitez mieux comprendre leur mode de vie. Entre membres de leur communauté, ils parlent un dérivé de l'allemand ancien connu sous le nom de Plautdietsch, mais beaucoup sont aussi assez à l'aise avec l'anglais et l'espagnol. Ils vivent principalement de l'exploitation de leurs terres, ainsi qu'en fabriquant du mobilier en bois.

Mayas. Les Mayas représentent 10 % de la population du pays. On retrouve les Mayas principalement dans les districts de Corozal, d'Orange Walk, de Cayo et de Toledo. Les Mayas sont présents dans la zone du Belize depuis près de 4 000 ans. Il existe différentes ethnies mayas au Belize : les Yucatèques, les Kekchi, et les Mopan.

Créoles. Alors qu'ils représentaient près de 60 % de la population avant les années 1980, les créoles constituent aujourd'hui environ 35 % de la population bélizienne. Les créoles sont identifiés comme toute personne ayant des ancêtres africains, mais n'étant pas garifunas, ainsi que toutes les personnes qui ont le créole pour langue maternelle. La chute de la part des créoles au sein de la population est à la fois liée à l'immigration de latinos des pays voisins dans le pays, ainsi que de l'émigration de nombreux créoles vers les Etats-Unis.

Langues

Contrairement à tous les autres membres de l'Amérique centrale, le Belize a pour langue officielle l'anglais. Vestige de son histoire coloniale britannique, l'anglais est parlé par près de 63 % de la population. Mais la proximité du pays avec le Guatemala et le Mexique, et leurs influences certaines sur le Belize font de l'espagnol la deuxième langue du pays, étant parlée par près de 55 % de la population. En général, l'espagnol est plus pratiqué aux abords des frontières avec ces deux pays.

Le créole, langue parlée par les Garifunas, les métis et les latinos est quant à lui particulièrement pratiqué dans les îles et sur la côte caribéenne. Langue véhiculaire du pays, elle permet de faire le lien entre les différentes communautés et est donc parlée par près de la moitié de la population (44 %).

La diversité ethnique du pays implique l'usage de nombreuses autres langues dans le pays : comme le Plautdietsch chez les mennonites (dialecte dérivé de l'allemand du XVIe siècle), le Mopan et le Q'eqchi' maya dans les différentes communautés du même nom, ou encore le mandarin et le taïwanais au sein des diasporas asiatiques du pays. La population est en majorité bilingue et une grande partie est même trilingue, ce qui facilite les interactions en fonction de la ou des langues que vous maîtrisez.

Lexique

L'anglais est la langue officielle du Belize, mais le créole est aussi parlé par une grande partie de la population tant sur la côte que dans les îles. Le créole est un dérivé de l'anglais et il est donc toujours plus facile de passer par la traduction anglaise de ce que vous voulez dire ou comprendre, avant de le faire dériver vers le créole.

Vous trouverez ci-dessous quelques mots et expressions à connaître pour vous débrouiller dans cette langue aux sonorités caribéennes (ordre : français - anglais - créole).

Expressions basiques

Bonjour - Good Morning - Gud maanin !

Bonsoir - Good evening - Gud night.

A plus tard - See you later - Si yoo lata.

Quel est ton nom - What's your name ? - Weh yuh naym ?

Mon nom est - My name is - Mee naym...

Comment vas-tu ? - How are you ? - Da how yu di du ?

Tout va bien - Everything's fine / Alright - Evryting gu /aarite.

Ce n'est pas un problème - It doesn't matter - Ih noh mata.

Combien ça coûte ? - How much does this cost ? - Humoch dis kaas ?

J'aime le Belize - I love Belize Mi love Bileez

Je suis allé à la baie des Singes - I went to Monkey Bay - Ah gaan da Monki Bay

N'est-ce pas ? - Don't you think ? - No true ?

Quelle heure est-il ? - What time is it ? - Weh taim yu gat ?

Va-t'en ! - Get the hell out of here !Haul your rass !

Viens ici - Come here ! - Kohn ya !

Expressions typiques

Ne me fais pas attendre trop longtemps - Don't make me wait too long - Wait bruk down bridge.

Là où il y a la fumée, il y a le feu - Where there's smoke, there's fire.- Dah no so, dah naily so.

On désire toujours ce que l'on ne peut pas obtenir - You always want what you can't have - Wahnti wahnti kyah geti an geti geti nuh wahnti.

Il faut toujours se fier à ce que l'on sait, pas à ce qu'on nous dit - Only rely on what you know, not what others tell you - Sleep wit' yo' own eye.

Le tigre peut être mince, il sera toujours assez fort pour te manger - The tiger could be skinny but he still is strong enough to eat you - Di tiiga cooda maga but e cockey tarry.

Reportages & actualités du Belize

Ailleurs sur le web
Avis