RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - guide touristique du Petit Futé

Vítejte v České republice !

Bienvenue en République tchèque ! Qui n'a jamais entendu parler de Prague, la " capitale magique de l'Europe " ? Très cosmopolite, paradis des piétons, des férus d'histoire, des fêtards et des amoureux, la ville est véritablement photogénique le jour et follement animée le soir venu. Si elle mérite sa réputation, le reste du pays est injustement méconnu et, pourtant, à l'unisson de Prague.

Dans chacune des régions de la République tchèque, vous découvrirez un folklore, des traditions, un patrimoine architectural riche et... plus de 2 000 châteaux ! Aux alentours de Prague, la forêt se densifie, et l'on voit apparaître au loin les sommets des monts du Liberec, les plateaux du Český ráj et les étangs de Třeboň. En Bohême, vous serez charmé par l'impériale Karlovy Vary et ses colonnades majestueuses, la " perle " Český Krumlov, les places colorées et pavées de Loket, Telč et Třebíč. La Moravie est (malheureusement) souvent boudée des Français et pourtant c'est une région qui regorge de trésors insoupçonnés, de châteaux féeriques et de vignobles.

En République tchèque, on prend goût aux petits plaisirs de la vie. On nage dans les lacs d'altitude, on navigue sur la Vltava, on assiste aux nombreux festivals, on sillonne à vélo les terres viticoles, on skie l'hiver, on part en excursion l'été, on déguste du vin dans les petites caves où l'on se nourrit d'une cuisine pure chasse : du gibier rôti. Le tout, pour une poignée de couronnes. Mais les dynamiques Olomouc, Brno, Plzeň et Ostrava rappellent qu'on est aussi dans un pays ambitieux en pleine transformation. Enfin, savez-vous que le pays est connu pour son cristal, son grenat, ses chaussures Bata, ses pianos Petrof, ses voitures Škoda ou ses explosifs Semtex ? Et n'oubliez pas qu'ici, le temps d'une bière, l'une des meilleures au monde dit-on, reste sacré. Šťastnou cestu ! Bon voyage en République tchèque !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à Eva, Marek, Pavla, Petr, Tomáš et leurs équipes respectives pour leur aide à la réalisation de ce guide. Et bien sûr à tous ceux croisés sur place qui ont apporté leurs connaissances et conseils.

MISE EN GARDE. Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Idées de séjour RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Prague le temps d’un week-end prolongé (3 jours)Haut de page

Un long week-end est idéal pour une première rencontre avec la ville aux cent clochers. Prague est une petite capitale européenne ; vous n'aurez aucun mal à vous familiariser avec cette ville à pied.

Jour 1 : flâner dans la vieille ville et dans le quartier du château. Partir de la place de la République (Náměstí Republiky) et de l'imposante Maison municipale (Obečni dům), un édifice art nouveau qui orchestre également des concerts de musique classique tous les soirs. A côté, la tour Poudrière (Prašná Brána), haute de 65 m, offre une vue inégalée sur le vieux Prague. Longer la rue piétonne Celetna, avec ses somptueuses façades baroques, qui mène jusqu'à la place de la Vieille Ville (Staromětské Náměstí), coeur intellectuel et touristique de la ville. Ne surtout pas manquer l'église Tyn (Týnský Dvur) et l'horloge astronomique.

Suivre ensuite l'allée royale jusqu'au château par le pont Charles et Malá Strana. Ces ruelles font partie du chemin emprunté jusqu'au XIXe siècle par les cortèges lors des couronnements. Se promener dans les rues parallèles entre la place de la Vieille Ville et la chapelle de Bethléem. En effet, la plupart des touristes restent sur les sentiers battus de l'allée royale. Les alentours sont calmes et mêlent cafés intellectuels et galeries d'art. Ne craignez pas de vous perdre, la vieille ville est petite (moins de 500 m dans chacun des sens) et vous retrouverez l'allée royale facilement.

Le passage du 15 Karlova (centre de Golem) vaut le détour. Un peu plus loin, la salle de lecture de la Bibliothèque nationale vous permettra d'avoir un aperçu du Prague universitaire (acheter un pass 20 Kč à l'entrée). Passé le pont Charles, vous pénétrez dans Malá Strana (le petit côté), surnommé la Venise de Prague. Avant de poursuivre l'allée royale par les rues Mostecka et Nerudova jusqu'au château, il est agréable de se promener autour des ruelles pittoresques et étroites du quartier entre la Vltava et les canaux. Ne manquez pas non plus la paisible place Maltezske, où se trouvent le mur de John Lennon et l'ambassade de France. Dirigez-vous ensuite sur l'île de Kampa, l'île la plus pittoresque de Prague. C'est là que se trouve le fameux restaurant Kampa Park, un des plus renommés de la ville.

Revenir ensuite sur Malostranske Náměsti (la place principale de Malá Strana) et monter la rue Nerudova jusqu'au château.

Tout proche du château, la Pivnice U Cerneho Vola (sur Loretanske Náměsti) est une taverne typique, toujours bondée, nichée derrière une façade en face de l'église de Loretta. Les Tchèques du quartier y viennent pour manger d'excellentes tlacenkas (museau vinaigrette local) et évidemment boire la non moins excellente bière. Le château n'est plus qu'à quelques minutes de cette escale.

Différents forfaits vous permettent de visiter le château, les ruelles et maisons de Hradčany. L'allée d'or (Zlata Ulická), une allée miniature datant du XVIe siècle, est une des animations les plus impressionnantes ; il faut se pencher pour rentrer dans les boutiques de souvenirs. Ne manquez pas non plus le palais Lobkowicz, le palais du Burgrave (dans lequel vous trouverez le deuxième plus grand musée de jouets du monde), la cathédrale gothique Saint-Guy et la crypte royale. Une visite complète du château devrait durer trois à quatre heures environ. Préférez sortir par l'arrière du château - sortie vieilles marches. Les escaliers descendent jusqu'à Malá Strana et, avec un peu de chance, vous observerez le soleil se coucher sur la vieille ville.

En effet, l'arrière-cour du château et les marches sont ouvertes jusqu'à minuit toute l'année et, passé 18h, la foule aura complètement disparu.

Le soir venu, la tournée des bars et tavernes de Malá Strana et de la vieille ville s'avère être une bonne façon de terminer cette première journée. Comme les Tchèques, préférez varier les lieux pour varier les plaisirs !

Jour 2 : visite du quartier juif et de Letna, un quartier typiquement tchèque.

Matin : visite du quartier juif (Josefov), de ses synagogues et du cimetière. Les billets s'achètent à côté de la Vieille-Nouvelle synagogue sur Parižská. Les forfaits oscillent entre 5 € et 15 € en fonction du nombre de sites à visiter. Quel que soit votre budget, ne manquez ni le cimetière ni la Vieille-Nouvelle synagogue, une des plus impressionnantes d'Europe.

Après-midi : Letna, un quartier typiquement tchèque. Longer la rue Parižská (de Paris), la rue la plus élégante et noble de Prague, qui commence à partir de la place de la Vieille Ville. Traverser le pont de Čehuv (après l'hôtel Intercontinental à la fin de Parižská) et monter les escaliers qui mènent au métronome de Letna. Le panorama est superbe. Le beergarden du parc de Letna, le plus agréable de la ville, se trouve à une centaine de mètres à l'est du métronome. Le quartier de Letna, de l'autre côté du parc. C'est un quartier populaire de Prague, loin des sentiers battus mais à 10 minutes seulement de la vieille ville. Miladé Horakové est l'artère principale du quartier et tous les commerces typiques du pays, dont les fameux bazars et " hernas bars " (bars à machines à sous), y sont réunis. Passé l'église de Strossmayerovo Náměsti, au bas de Miladé Horakové, le marché de Prague (Praszka Tržniste - arrêt des trams 1, 5, 15 du même nom) est idéal pour faire quelques provisions ou acheter des souvenirs peu conventionnels.

Le soir venu, vous pouvez vous rendre dans la vieille ville ou, pour les plus téméraires, le quartier populaire de Zižkov - quartier qui selon la légende possède le plus grand nombre de bars par habitant au monde. Prendre le métro A jusqu'à Jiřiho z Poděbrad, vous ne le regretterez pas : la visite et la montée de la tour TV de nuit sont impressionnantes (il suffit de lever les yeux au ciel à la sortie du métro).

Jour 3 : Karlštejn et shopping.

Matin : visite de Karlštejn. Le château de Karlštejn est un des plus beaux châteaux de la République tchèque. Il est à une demi-heure en train du centre de Prague (train vers Beroun, toutes les 20 minutes de Hlavní Nadraži, la gare principale). Sortir de la gare, tourner à droite, traverser le pont, puis suivre la rue en biais à droite qui mène au château en haut, à 500 mètres.

Après-midi : shopping dans Prague. Il est préférable de revenir déjeuner à Prague ou d'amener un pique-nique. A Karlštejn, la nourriture est destinée aux groupes de touristes et la qualité s'en ressent. Parcourir la Nouvelle Ville autour de la place Venceslas (Vacklavske Náměsti) et traverser les avenues Na Přikopě et Narodní entre la place de la République et le Théâtre national. Ce quartier ressemble de plus en plus aux centres des capitales européennes avec toutes les grandes enseignes.

Vous pourrez tout de même apprécier les nombreux passages qui accueillent cafés, boutiques, théâtres et cinémas (passez par le passage Lucerna de Vodickova). Les prix affichés dans la Nouvelle Ville pour les souvenirs (cristal, absinthe) sont souvent jusqu'à 10 % moins chers que dans le quartier juif ou la vieille ville. S'il vous reste du temps, flânez dans la vieille ville. Vous vous serez familiarisé avec Prague et aurez plus de facilité pour vous orienter à travers ses ruelles étroites.

Les perles tchèques

Prague, une des plus belles villes d'Europe.

Český Krumlov, joyau de Bohême du Sud, repaire d'artistes, est le château le plus impressionnant de la République tchèque.

Olomouc, ville étudiante et artistique, qui rappelle le Prague d'antan.

Les monts des Šumava, toujours très sauvages.

Les villes thermales de Bohême de l'Ouest pour se refaire une santé.

Séjour court : les perles de la République tchèque en une semaineHaut de page

Jours 1 à 3 : Prague (voir ci-avant). Les trois premiers jours vous ont permis de parcourir les grands classiques pragois. Les jours suivants seront consacrés à sortir des sentiers battus et à approfondir votre connaissance du pays.

Jour 4 : Olomouc et la Moravie. Prenez la route pour rejoindre la merveilleuse ville épiscopale d'Olomouc. Flânez à travers les petites rues à la découverte des 28 églises que compte la ville. Ne manquez pas l'église Saint-Maurice et la cathédrale Saint-Venceslas de construction gothique. A midi arrêtez-vous pour déjeuner sur la place principale, admirez ensuite les 7 fontaines d'inspiration antique. La colonne de la Sainte-Trinité, haute de 25 mètres, vous étonnera. Si vous avez le temps, faites une escale au musée national de la ville. Terminez votre journée au fort d'Olomouc et admirez la vue, vous comprendrez alors pourquoi on surnomme cette cité " la perle sur le coussin vert ".

Jour 5 : sur la route de Český Krumlov, arrêtez-vous sur l'aire de Lednice Valtice. Ces deux châteaux sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Le château de Valtice, dont les premières pierres datent du XIIIe siècle, a longtemps appartenu à la famille Liechtenstein. Promenez-vous dans le jardin anglais et admirez les vestiges du théâtre en plein air. Poursuivez votre voyage à travers le temps et visitez ensuite le château de Lednice. Rénové au XIXe siècle par l'architecte viennois George Wingemüller, Lednice a une devanture plus subtile que celle de son voisin. La façade est ornée de silhouettes néogothiques. L'escalier en colimaçon, richement orné et taillé d'une seule pièce, constitue un élément majeur de la visite.

Jour 6 : Český Krumlov. Blottie dans la vallée d'un des méandres de la Vltava, la ville de Český Krumlov est un des joyaux de la Bohême du Sud. Le château date du XVIe siècle ; si vous avez le temps, faites la visite avec un guide et ne manquez surtout pas la visite du théâtre. Promenez-vous dans la ville et si le temps le permet offrez-vous un déjeuner au bord de l'eau. L'après-midi, vous pourrez faire une petite excursion nature en vous évadant en canoë loin de la cité.

Jour 7 : retour à Prague. Pour dire adieu à la ville, pourquoi ne pas la contempler d'en haut, dans de calmes allées de parcs. On parcourra ainsi la colline de Petřin, de long en large, en montant en haut de sa tour. On suivra le chemin jusqu'à Strahov et ses vergers. On continuera par les jardins royaux puis vers Letná, sans jamais quitter des yeux la ville, en bas. Grâce au métro, on peut aussi, si l'on est curieux, parcourir la ville au hasard de ses banlieues, riches, verdoyantes ou bétonnées (immenses cités satellites).

Séjour long : l’essentiel de la République tchèque en deux semainesHaut de page

Jour 1 : Prague (Staré Město, Josefov). Voir ci-avant.

Jour 2 : Prague (Malá Strana, Hradčany). Voir ci-avant.

Jour 3 : Prague (Vyšehrad, Nove Město). Profitez de la matinée pour découvrir les ruines de Vyšehrad, au sud du centre historique. On attribue ce lieu à la mythique Libuše, première souveraine de Bohême, qui avait vu la future " gloire de Prague " de la terrasse de son château (qui peut encore se visiter, malgré le fait qu'elle soit aujourd'hui en ruine). Sur le territoire de l'ancien palais, les architectes romantiques ont édifié l'église Saint-Pierre et Saint-Paul et le Slavín, le cimetière des grands hommes/grandes femmes de la patrie. L'après-midi, découvrez les larges avenues et zones piétonnes du Nové Město (Nouvelle Ville). Tous les fans de shopping seront aux anges : commencez, une fois de plus, place de la République et flânez tranquillement sur Na přikope, où de nombreuses boutiques internationales se succèdent.

Après un bref passage sur l'incontournable place Wenceslas, vous pourrez continuer sur la rue Nationale (Narodní). Après une courte escale au Café Slavia, ancien lieu de rencontre des intellectuels, allez vers la place Charles IV, pour y admirer la maison de Faust (qui peut même se visiter sur réservation).

Jour 4 : Prague - Karlštejn - Plzen. Partez le matin pour Karlštejn : le château fort le plus célèbre de Bohême est un excellent exemple du gothique tardif, complété par des éléments baroques. La ville de Karlštejn étant surpeuplée de touristes, continuez après la visite vers Plzen. Cette capitale tchèque de la bière est aussi une ville agréable avec de nombreux espaces verts et un joli centre historique des XVIe et XVIIIe siècles.

Jour 5 : excursion Marianské Lázne - Karlový Vary. Plzen constitue également un bon point de départ pour découvrir les grandes villes thermales à l'ouest de la Bohême. Commencez par la petite ville de Marianské Lázne, rendue célèbre par l'élégie que Goethe a dédiée à une de ses habitantes. Poursuivez votre itinéraire par la visite de Karlový Vary, ville de taille moyenne au flair méditerranéen. Vous pourrez alors vous reposer dans l'un des quatre grands thermes, qui proposent de nombreux services (du sauna classique en passant par un massage jusqu'au peeling intensif).

Jour 6 : Plzen - Česke Budějovice. Quittez Plzen pour vous rendre au sud de la Bohême, à Česke Budějovice (plus connu sous son nom allemand de Budweis). Réputée pour son centre historique Renaissance et baroque, la ville possède aussi une des places centrales les plus belles du pays. Il va de soi qu'une visite de Budějovice ne serait pas complète sans s'arrêter à la brasserie qui fabrique la bière Budweiser-Budvar, de renommée mondiale.

Jour 7 : excursion Český Krumlov. A 30 km au sud de Budějovice se trouve Český Krumlov, perle incontestée de la région. Son centre médiéval, classé patrimoine mondial de l'Unesco, a déjà servi de modèle pour de nombreux tableaux d'Egon Schiele. Son château fort, qui domine de loin la ville, mérite à lui seul le détour. Tous les fans de canoë auront par ailleurs l'occasion de s'adonner à leur passion, notamment dans les environs de Český Krumlov.

Jour 8 : Česke Budějovice - Telč - Brnó. Départ de Budějovice vers Brnó, sans pourtant oublier de s'arrêter le matin à Telč. Ce petit village, quelque peu désertique et construit autour d'une place, est unique pour la cohérence de son style et la beauté originale de ses édifices. Également classé patrimoine mondial, il abrite un château du XVIe siècle. En opposition totale, Brnó, deuxième ville du pays, semble bien loin de la cohérence architecturale de Telč. Mais cette ville, qui à la première approche peut sembler industrielle et peu accueillante, réserve bien des surprises : les rues sont animées, le centre-ville a récemment été restauré. Ses places baroques, ses églises gothiques et ses édifices fin XIXe siècle apparaissent depuis dans toute leur splendeur.

Jour 9 : Brnó - excursion Macocha. Le matin, une petite promenade dans Brnó s'impose. Remontez vers le château du Spielberg, dont les cachots sont un must pour tous les fans de châteaux et d'histoire (il s'agit de la prison où tous les partisans de l'indépendance italienne, les célèbres carbonari, étaient emprisonnés aux temps de l'Empire austro-hongrois). Vous pourrez consacrer l'après-midi à la visite des grottes de karst et du gouffre Macocha (" la marâtre " ; nommé ainsi d'après une méchante mère qui aurait voulu tuer son enfant en le jetant dans le gouffre...) - une véritable merveille de la nature.

Jour 10 : excursion Austerlitz (Slavkov) - Lednice-Valtice. Une journée sous le signe d'excursions symboliques. Le matin, partez à 30 km au sud de Brnó, dans le petit village de Slavkov. Ici, un petit château rococo et un monument commémorent toujours les grands événements qui s'y sont déroulés un 2 décembre 1805. La Grande Armée était cantonnée dans une petite bourgade appelée Austerlitz et, dans la matinée, avait défait les troupes des empereurs russes et autrichiens. A quelques 40 km au sud-est, les châteaux de Lednice et Valtice racontent l'histoire d'une République tchèque dominée par la noblesse autrichienne, dont les représentants les plus illustres, les Lobkowitz et les Schwarzenberg, se sont construit de fabuleuses résidences.

Jour 11 : Brnó - Kroměříž. A l'est de Brnó, le village de Kroměříž est surtout connu pour son palais baroque et son gigantesque jardin à la française. Tous ceux qui ont déjà vu assez de châteaux pourront en outre entreprendre une excursion à Zlin, ville utopique fonctionnaliste planifiée et construite par le géant de la chaussure Bata, qui aujourd'hui a son siège social au Canada.

Jour 12 : Kroměříž - Olomouc. Au nord de Kroměříž, la cité historique de Olomouc est une des villes emblématiques de Moravie. Conçue au début autour d'une citadelle, elle s'est développée au XVIIIe siècle. Le centre historique constitue aujourd'hui son principal attrait - sans oublier la fameuse citadelle. Pendant la Révolution française et les guerres napoléoniennes, le général Lafayette y était emprisonné. Prenez aussi le temps de vous arrêter dans un ou deux des cafés fort sympathiques du centre. Pour tous ceux qui aiment le fromage : Olomouc possède les meilleures fromageries du pays.

Jour 13 : Olomouc - Hradec Králove. Voyagez, à travers le paysage paisible de Moravie, à Hradec Králove - lieu de la bataille décisive de Sadowa en 1866, lorsque les troupes autrichiennes ont été détruites par l'armée prussienne de Moltke. A quelques kilomètres au sud, le centre historique de Pardubice est une halte agréable avec ses maisons originales et ses terrasses.

Jour 14 : Hradec Králove - Kutná Hora - Prague. Reprenez la route vers Prague, mais arrêtez-vous absolument à mi-chemin, à Kutná Hora. Aussi appelé petite Prague, Kutná Hora est joliment situé sur plusieurs collines. Né au XIIIe siècle comme centre de raffinement d'argent, son centre-ville gothique classé et sa douzaine d'églises, comme la spectaculaire cathédrale de Sainte-Barbe, en font un village unique dans son genre. Empruntez pendant 40 km l'autoroute pour retourner à Prague.

Séjour long : la grande boucle en trois semainesHaut de page

Ce circuit reprend quelques-uns des grands classiques touristiques tchèques. Si vous préférez les chemins écartés, lors d'un second voyage par exemple, voir plus bas dans " Séjours thématiques ".

Jour 1. Arrivée à Prague. Visite de la vieille ville, de Josefov et de quelques lieux d'intérêt de Nové Město.

Jour 2. Visite de Malá Strana et du château de Prague.

Jour 3. Karlštejn. Un des plus beaux et imposants châteaux du pays. Karlovy Vary : Carlsbad, la plus élégante des villes thermales tchèques, colonnades, palais et hôtels de luxe, ambiance " impériale ".

Jour 4. Cheb. Belle petite ville à la frontière allemande. Plzeň : capitale tchèque de la bière, avec la célèbre brasserie de la Pilsner Urquell.

Jour 5. Šumava. Magnifique région de reliefs, lacs et forêts. Nombreuses possibilités de randonnées.

Jour 6. Český Krumlov. La perle de la Bohême du Sud, une ville aménagée dans les courbes de Vltava et dominée par le second plus grand château du pays.

Jour 7. Route vers Třeboň en s'arrêtant à České Budějovice et son immense place. Třeboň : une charmante petite ville au centre historique magnifiquement conservé. De là, excursion vers les lacs alentour (balade à vélo), ou vers Tábor, la ville hussite.

Jour 8. Route vers Telč en s'arrêtant à Jindřichův Hradec et son beau château. Telč est un village exceptionnel entouré d'eau et organisé autour d'une longue place.

Jour 9. Znojmo. Une ville à l'atmosphère particulière, un superbe centre historique perché au-dessus d'une rivière. Mikulov : village modèle avec son château juché dans les hauteurs, sa petite place charmante.

Jour 10. Aire de Letnice-Valtice. Un parc immense, aménagé entre deux châteaux. Balades à pied, à vélo, en bateau, d'étangs en pavillons romantiques, de minarets en faux châteaux forts, de colonnades en serres exotiques.

Jour 11. Kroméřiž. Charmante ville aménagée autour d'un fastueux château épiscopal entouré d'un parc superbe. Excursion vers Zlín, ville fonctionnelle, ou Lohačovice et ses sources curatives.

Jour 12. Rožnov Pod Radhost et Štramberk. Les plus beaux villages de la région rurale et montagneuse de Beskydy.

Jour 13. Ostrava. La troisième ville du pays, plus silésienne que morave. Pas de monuments historiques ici, mais les marques laissées par l'industrie lourde et minière.

Jour 14. Olomouc : visite de son centre historique superbement conservé et embelli de fontaines baroques.

Jour 15. Litomyšl. Un vrai bijou : place tout en longueur, bordée de maisons à pignon colorées, châteaux aux murs couverts de sgraffites, jardins du monastère. Pardubice, pour sa place magnifique, avec notamment la Maison de Jonas, et son curieux château envahi par les paons.

Jour 16 : Kutná Hora. Appelée " la petite Prague ", une ville charmante. De petites rues médiévales grimpent vers un joyau de l'architecture religieuse : la cathédrale Sainte-Barbe.

Jour 17 : Český Ráj. La réserve naturelle la plus fréquentée des Tchèques : on se promène dans des villes de pierre (hautes colonnes de grès), des forêts, à la découverte de châteaux...

Jour 18 : Krkonoše. Beaux reliefs idéals pour les randonnées.

Jour 19 : parc national de la Suisse tchèque. Randonnées entre curiosités géologiques, descente de rivière en bateau.

Jour 20 : Litoměrice. Jolie petite ville colorée. Terezín et sa forteresse impériale, dont l'histoire nous rappelle qu'elle servit de lieu de transit vers les camps de la mort. Mělník, charmante cité viticole.

Jour 21 : retour à Prague.

Séjours thématiquesHaut de page
Prague « à la tchèque »Haut de page

A vous de composer votre séjour pour suivre au plus près les traditions locales. Allez manger dans des brasseries géantes où la bière est prélevée directement dans des cuves et où les portions de viandes en sauce feraient peur à Obélix.

Allez pique-niquer dans les parcs en été en sirotant comme les locaux des bières bien fraîches. Et le week-end, comme eux, fuyez vers la campagne vous baigner dans des lacs, marcher dans les montagnes et pêcher à la mouche dans les rivières.

En hiver, patinez sur les lacs gelés en vous réchauffant avec du vin chaud. Suivez des matchs de hockey dans des cafés enfumés. Habillez-vous pour aller voir un concert dans une salle prestigieuse. Ecumez les clubs (branchés ou d'étudiants) pour découvrir les nuits locales. Visitez les quartiers et faubourgs méconnus pour comprendre comment vivent les Pragois.

La République tchèque de château en châteauHaut de page

Le pays compte environ 2 000 châteaux ! Forts médiévaux, châteaux baroques, Renaissance, Empire, néogothiques, romantiques, en pierre brute, aux murs couverts de sgraffites, aux façades multicolores, en pleine ville, perchés sur des éperons rocheux, se reflétant dans un lac, émergeant de la forêt... Il y en a pour tous les goûts. Ils sont répartis dans tout le pays, même si la Bohême centrale, la Bohême du Sud et la Moravie du Sud en comptent le plus grand nombre.

L'office du tourisme édite de belles brochures qui vous aideront à composer votre parcours. Ils sont tous différents et dignes d'intérêt. Seul le temps vous manquera pour tous les visiter ! Attention, beaucoup de châteaux sont fermés en l'hiver, n'oubliez pas de vérifier avant votre départ.

Les 10 plus beaux châteaux de la République tchèque

Difficile de choisir quels châteaux visiter parmi les centaines que possède la République tchèque. Alors voici nos préférés, à ne pas manquer.

Le château de Prague : situé sur une butte, il domine la capitale avec son allure imposante. Il s'étend sur plus d'1 km d'est en ouest ; c'est le plus grand château du pays.

Le château de Litomysl : de style Renaissance, il vous émerveillera avec ses murs ornementés et ses superbes jardins.

Le château de Kromĕříž : de style baroque, il est entouré d'un magnifique labyrinthe de jardins parfaitement entretenus.

Le site de Lednice Valtice comporte deux magnifiques châteaux, l'un de style baroque et l'autre de style néo-gothique, entourés de vignes, d'un étang, d'un belvédère et de petits temples.

Le château de Pernštejn, lieu de nombreuses histoires et légendes, vous enchantera à coup sûr. Et qui sait, lorsque vous longerez les galeries, vous ferez peut-être la connaissance du fantôme de la Dame blanche...

Le château de Hluboká nad Vltavou, de style gothique Windsor, est réputé pour être l'une des plus belles résidences du pays.

Le château de Český Krumlov. Il comprend une sublime salle de bal, des jardins incroyables et un théâtre.

Le château de Rožmberk nad Vltavou surplombe la Vltava, offrant ainsi une vue imprenable. Ne ratez pas les fresques italiennes du XVIe siècle.

Le château de Zvíkov. Arpentez ses galeries et découvrez les peintures murales qui décorent la chapelle Saint-Venceslas et la salle des mariages.

Le château-fort de Karlštejn fut construit sur plusieurs étages. Préparez-vous à grimper, mais cela en vaut la peine.

La République tchèque « sports et nature »Haut de page

Les parcs nationaux et réserves naturelles sont nombreux dans le pays et très fréquentés par les touristes tchèques. Ces derniers adorent marcher, pédaler, pêcher, camper, nager en pleine nature, et leur pays leur offre bien des possibilités. Alors venez avec votre tente, votre vélo ou une bonne paire de chaussures et faites comme eux : profitez de la nature entre deux châteaux, deux villes superbes.

Les chemins de randonnées, pédestres ou cyclistes, sont parfaitement bien indiqués. Visiter le pays à vélo est ainsi très facile, grâce à de longues routes fléchées du début à la fin, de ville en ville, en traversant la superbe campagne tchèque, les forêts, les champs de pavots en fleur, les douces montagnes.

En hiver, les Tchèques changent juste de moyen de transport : ils chaussent les skis de fond et sillonnent le Krkonoše ou la Šumava.

La République tchèque hors des sentiers battusHaut de page

Il est aisé de fuir les circuits touristiques établis, car le pays n'est pas encore envahi par les hordes touristiques (à part Prague). On peut s'orienter directement vers des régions oubliées : la Moravie du Nord, l'Est ou le Nord de la Bohême.

On visitera des villes et des châteaux aussi beaux qu'ailleurs, des villages oubliés où l'on vit encore dans des maisons traditionnelles (Beskydy, Carpates Blanches).

On peut aussi s'intéresser à l'envers du décor, à ces villes oubliées du tourisme, car transformées par l'industrie lourde ou légère, et qui aujourd'hui renaissent. Ostrava, Zlín, Teplice ou Most ne sont ainsi pas sans charme lorsque l'on s'intéresse à l'urbanisme, aux vestiges miniers et industriels, à l'architecture fonctionnaliste. On peut enfin sortir des sentiers battus, même dans les régions les plus connues.

Des villes comme Tábor ou Znojmo, Nové Město Nad Metuji ou Pardubice ne sont pas si fréquentées que cela.

Et puis, avec votre propre véhicule, laissez-vous aller à l'improvisation en vous éloignant des routes trop convenues et partez à la découverte de villages plus ou moins beaux, de régions plus ou moins oubliées.

À la découverte des bières tchèquesHaut de page

Les amateurs de bière seront comblés dans ce pays où chaque région, chaque ville, voire chaque village, possède sa brasserie. Il ne s'agit pas de vider des tonneaux de liquide ambré, mais de prendre comme prétexte la visite des brasseries pour parcourir le pays. Si Prague et ses environs (Staropramen, Braník, Krusivice, Velké Popovice), Plzeň (Pilsner Urquell, Gambrinus) ou České Budějovice (Budvar) peuvent s'afficher comme incontournables, il existe bien d'autres possibilités : Humpolec et son excellente bière non pasteurisée Bernard, Přerov et sa Zubr, Třeboň et sa Regent, Brnó et sa StaroBrnó, Ostrava et son Ostravar, Novošice et sa Radegast, et des dizaines d'autres.

Des ouvrages spécialisés vendus à Prague, des sites Internet, peuvent vous aider à tracer votre circuit.

Et surtout, n'oubliez pas ces petites brasseries locales ou familiales (quelques adresses à Prague) qui produisent leur propre, unique et rare breuvage.

Les sites Unesco

Treize villes, sites, monuments sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En voici la liste (qui peut être enrichie chaque année), pour vous aider à établir votre parcours en République tchèque.

Le centre historique de Prague : Staré Město, Malá Strana, Hradčany, des quartiers entiers de palais, églises, bâtiments romans, Renaissance, baroque, gothique, Art nouveau...

Le centre historique de Kutná Hora : on la nomme la " petite Prague " et ce n'est pas une réputation usurpée. Son immense église gothique Sainte-Barbe domine les jolies rues de la ville.

Le centre historique de Český Krumlov : une petite ville superbe, aménagée entre les courbes de la Vltava, dominée par le deuxième plus grand château du pays.

Holašovice : un village parfaitement conservé, superbe exemple d'architecture rurale du sud de la Bohême.

Litomyšl : un château du XVIe siècle parfaitement conservé, à la façade couverte de sgraffites, impressionnante.

La colonne de la Sainte-Trinité-d'Olomouc : cette colonne de 35 m de haut domine le superbe centre historique d'Olomouc.

Le centre historique de Telč : une adorable petite cité entourée d'eaux, où des maisons à pignon plus belles les unes que les autres s'alignent le long d'une vaste place.

L'église de Saint-Jean de Népomucène de Ždár Nad Sázavou : une étrange église conçue par Santini, en s'inspirant du symbole de l'étoile.

L'aire de Lednice-Valtice : un immense parc, paysage transformé (lacs, rivières, allées, pavillons, statues, minaret décoratif, fausse forteresse...), qui s'étend entre deux châteaux.

Kroměříž : une charmante petite ville riche d'un château épiscopal entouré d'un parc immense et d'un jardin fleuri que longe une colonnade sans fin.

Třebíč : ancien quartier juif bien conservé et basilique Saint-Prokop.

La villa Tughendat de Brnó : un bel exemple d'architecture fonctionnaliste, construite en 1930 (pensez à réserver au moins un mois à l'avance sur Internet pour la visite).

Průhonice : un parc paysager immense à 20 minutes de Prague, véritable chef d'oeuvre floral créé au XIXe siècle, et son magnifique château néo-Renaissance. Le tout dernier arrivé sur la liste de l'Unesco (été 2010).

La route des vins de République tchèqueHaut de page

Il n'y a pas que la bière qui coule à flot en République tchèque : il y a le vin, aussi. En Bohême du nord, rendez-vous dans les villes de Melnik et Litomerice, où vous pourrez visiter des chais et déguster du vin dans de somptueuses caves. On trouve également quelques vignes dans les environs de Karlstejn, mais c'est très certainement au sud de la Moravie que vous prendrez le plus de plaisir à partir à la découverte des vins tchèques. Les villes Znojmo, Mikulov, Breclav, Velke Pavlovice et Uherske Hradiste sont sans conteste les celles à ne pas manquer ! Il vous sera facile de louer un vélo et de partir à l'aventure. Vous longerez les vignobles, vous arrêterez par moment pour discuter avec les viticulteurs, qui se feront un plaisir de vous parler de leur vin et de vous le faire déguster. Il y en aura pour tous les goûts : pinot blanc, Müller Thurgau, Oporto, pinot noir... C'est sûr, vous repartirez le sac chargé de bouteilles ! On vous conseille de faire une halte à Pavlov, non loin de Mikulov, un petit village réputé pour ses vignes et ses vignobles.

Voir plus d'idées de séjours

Les villes remarquables : République tchèque

ČESKÝ KRUMLOV
KARLOVY VARY
PRAGUE

Galerie photo RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Actualité et reportage - République tchèque

10 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en Europe à voir de toute urgence !

Chaque année, la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO s'enrichit. Ces biens culturels ou naturels représentent tous un intérêt de taille pour notre héritage commun et méritent d'être préservés. Cette année, ce sont exactement 1073 sites qui sont inscrits sur cette liste. L'Italie reste le pays qui possède le plus grand nombre de biens...

Les 10 plus belles bibliothèques du monde

Silence, réflexion et... admiration ! Dans les bibliothèques que nous avons sélectionnées, il sera bien difficile de se concentrer sur vos recherches puisque vous n'aurez qu'une seule envie : lever les yeux pour admirer leur architecture fantastique ! En hommage à ces temples du savoir qui résistent encore et toujours à l'envahisseur numérique,...

Les 10 meilleures villes pour faire la fête en Europe

Que ce soit pour fêter un diplôme, un anniversaire ou bien une année de travail terminée, l'été est bien souvent propice aux longues soirées ! Si vous avez prévu de voyager en Europe pendant la période estivale, mieux vaut se tenir informer des villes les plus festives ! Si on pense souvent que la fête bat toujours son plein au Sud, sachez...

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE, les adresses futées

Ailleurs sur le web

Liens utiles République tchèque

Toutes les bonnes adresses République tchèque

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté