Département français d'Outre-Mer, la Guyane - ou Guyane française - est située sur la côte nord-est de l'Amérique du Sud, au nord du Brésil. En majorité recouverte de forêt tropicale, la Guyane offre à la France son Amazonie riche d'une exceptionnelle biodiversité. Les réserves naturelles et le zoo de Guyane, les sites naturels de ponte des tortues marines et les fleuves majestueux sont autant d'expressions d'une faune et d'une flore remarquables. Avec plus de 8 millions d'hectares de forêt, la Guyane est au nombre des derniers poumons verts de la planète. Remonter un fleuve en pirogue pour pénétrer cette nature préservée et croiser des villages reculés est une expérience inoubliable. Cette destination évoque aussi le bagne de Cayenne (1852-1938) et ses forçats, et, dans un autre registre, le Centre Spatial Guyanais mis en service en 1968. Implanté à Kourou et Sinnamary, cette base de lancement d'engins spatiaux français et européens, voit le départ des fusées Ariane mais aussi des satellites de télécommunications. A Cayenne, sous les ruines du fort Cépérou (XVIIe siècle), on apprécie les maisons créoles hautes en couleurs et la vitalité des marchés, les boutiques et les cafés de la place des Palmistes bordée de palmiers. Vous ne vous priverez pas d'une escale à la plage de Monjoly, sur l'océan Atlantique. Changement de décor avec la découverte du village de Cacao où vous apprécierez l'artisanat de la communauté asiatique Hmongs, immigrée ici dans les années 1970 ou encore le village amérindien Awala-Yalimapo, au confluent des fleuves Mana et Maroni.

Les lieux incontournables de Guyane

Quand partir à Guyane ?

Consultez le calendrier des vacances scolaires de Guyane et si vous prévoyez un séjour durant ces périodes, réservez à l'avance vos vols et votre hôtel. En outre, la saison touristique s'articule autour de deux évènements, d'une part le carnaval (trois à quatre semaines de festivités de janvier à février), d'autre part la saison de ponte des tortues (particulièrement d'avril à août). Mais le carnaval occasionne un pic de fréquentation bien plus important que celui de la ponte des tortues. Le Carnaval se déroule tous les dimanches après-midi, entre l'Épiphanie, début de janvier, et le Mercredi des Cendres en février ou mars. Des groupes déguisés selon la thématique de l'année y défilent autour de chars décorés, au rythme des percussions et des cuivres devant des milliers de personnes. La préparation de la fête dure des mois. Puis les touloulous vont en boite de nuit ! La Guyane connait aussi un pic d'affluence à Kourou, lors du lancement d'une fusée.

Comment partir à Guyane ? Nos conseils & astuces

La Guyane étant un territoire français les voyages organisés sont légion pour cette destination. Vous n'aurez que l'embarras du choix et les propositions de découverte de la forêt amazonienne, les trajets en pirogue, la découverte scientifique du centre spatial, l'observation des tortues marines sont à votre programme. Ces séjours sont assez chers.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Aucun problème pour arriver à Cayenne, réserver votre hôtel en avance, trouver sur place un excursionniste, partir en randonnée, etc...  Si vous vous débrouillez bien votre séjour vous coûtera (beaucoup) moins cher que si vous aviez acheté un séjour clé en main. Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières etlow-cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

Le principal moyen de transport en Guyane est la voiture. Pour les habitants des fleuves c'est la pirogue. Les scooters sont prisés des jeunes mais durant le tour de Guyane, en août, les vélos sont à la mode. Les communes de Saül, Maripasoula, Grand Santi et Saint-Laurent sont reliées à Cayenne par avion par voie. En vol, la vue sur la forêt est superbe. Faites un trajet en avion, l'autre en pirogue !

Les circuits touristiques à Guyane

La Guyane en une semaine

Diversité culturelle et nature luxuriante sont au rendez-vous de ce département français du bout du monde. semaine pour se faire une idée globale de la richesse de la Guyane passera très vite. Pour g...

L'essentiel de la Guyane en 15 jours

Si vous disposez de dix ou quinze jours, cela permet de profiter un peu plus de la Guyane et des alentours de Cayenne, de ses plages et sentiers, d'organiser une visite de Cacao, un week-end à Saint-G...

Photos de Guyane

Découvrir la Guyane

Les plus de la Guyane

Qui dit Guyane dit rapprochement avec la nature, immersion dans un océan de verdure au gré des innombrables fleuves et rivières, des rencontres de diverses populations qui cohabitent sur un territoire partagé entre la modernité de son appartenance à l'Union européenne (et son activité spatiale) et la réalité de son identité sud-américaine. Voilà un voyage qui ne vous laissera pas indifférent !

La nature à l’état sauvage
Randonnée en forêt.
Randonnée en forêt.

Epargnée par le tourisme de masse, faiblement peuplée, la Guyane a l'avantage d'offrir au visiteur des sites authentiques, parfois très peu foulés par l'homme. La luxuriante forêt amazonienne fascine tant par sa flore luxuriante et son abondante faune que par sa variété de paysages : forêts primaires et secondaires, savanes, marais et mangroves. Tous ces paysages reflètent la même image de plénitude sur fond d'une envoûtante musique d'animaux, oiseaux et insectes. Sous un soleil de plomb ou sous une pluie diluvienne, les parfums et les couleurs du pays s'épanouissent.

Une faune et flore exceptionnelles

La Guyane est une destination privilégiée pour admirer la richesse des espèces animales et végétales. À l'heure du coucher, bien installé dans le hamac, les bruits sourds de la forêt, qui n'est jamais bien loin, rappelleront sans cesse que les animaux sont les principaux habitants du département. Bien que leur présence sonore soit indéniable, comme celle des babounes (singes hurleurs), ils restent pour la plupart très difficiles à saisir visuellement. Cependant, les chances d'apercevoir les petits singes saïmiris, les ibis, les tortues, les caïmans ou encore les dauphins sont relativement élevées. Les découvertes de nouvelles espèces sont incessantes, ce qui en fait un petit paradis pour les entomologistes et autres spécialistes. Même les amateurs se laissent aller à la magie des couleurs, des formes et des tailles de ces insectes, mammifères ou oiseaux et à l'apprentissage des espèces uniques. De l'arbre du Voyageur à l'orchidée en passant par les mangroves ou les impressionnants fromagers, tout n'est qu'enchantement visuel et olfactif...

Une mosaïque de langues et de cultures

Amenés au fil du temps par les différentes vagues d'immigration, des peuples des cinq continents cohabitent en Guyane. Avec les Amérindiens, population autochtone, toutes ces communautés illustrent une Guyane aux mille visages : modes de vie, cuisines, fêtes et traditions se mêlent harmonieusement. Le brassage de toutes ces langues et de toutes ces cultures confère au pays une richesse que saura apprécier à sa juste valeur le visiteur curieux mais respectueux.

Un carnaval original

Ce carnaval, un des plus longs qui soient, dure parfois jusqu'à deux mois pendant lesquels la majorité des Guyanais est en liesse. Le dimanche, les défilés de rue rassemblent, au son des percussions, les bands qui rivalisent d'imagination dans la création de leurs costumes. Les nombreux personnages du carnaval évoluent au fil des années tout en conservant leur symbolique. Dans l'ambiance survoltée des dancings (ou universités) du samedi soir, où les touloulous règnent en maîtresses sur leurs cavaliers, tous se laissent emporter par les rythmes effrénés dispensés par les orchestres carnavalesques.

L’aventure au bout des routes

Le passage en pirogue d'un saut (rapide) est une expérience magnifique en saison sèche, sensations fortes garanties et sans danger tant la dextérité des piroguiers et takaristes est grande. Possibilité aussi de découvrir à VTT ou tout simplement à pied un layon (sentier) ouvert en pleine forêt, ponctué de criques, d'arbres majestueux et de sons surprenants. La première nuit passée dans un carbet, autour du feu où l'on fait griller le poisson, est inoubliable. Après quelques instants passés à chercher la position adéquate, le sommeil arrive rapidement en hamac. Puis vient le réveil, en même temps que le soleil qui transperce de ses rayons l'épaisse brume du matin. C'est une nouvelle journée d'aventures qui commence !

Reportages & actualités de Guyane

Ailleurs sur le web
Avis