L'évocation de Kourou est indissociable du centre spatial et Ariane. Quatrième ville par le nombre d'habitants (environ 26 000), elle présente de saisissants contrastes entre le moderne et l'ancien. Dans la zone la plus en retrait du littoral, le Vieux-Bourg a gardé son architecture créole, son ambiance authentique et son air mélancolique. Kourou-la-Nouvelle s'est développée rapidement avec l'installation du centre spatial : grands hôtels, centres commerciaux... Deux populations se côtoient dans cette ville aux multiples facettes ; deux villages se distinguent : le village Saramaca (" noir marron "), avec ses nombreux artisans dont vous pourrez admirer l'art de la sculpture du bois, et le village amérindien Galibi au bout de la plage de la Cocoteraie. Kourou mérite qu'on y fasse une étape d'au moins deux jours, pour découvrir aussi bien les sites touristiques qui font sa réputation (le centre spatial guyanais) que les endroits moins visités car peu connus (Vieux-Bourg, Roches gravées...).

Une installation dans le sillage du CSG

L'installation du village Saramaca remonte aux années 1965-1970, au moment de la création de la base spatiale. La construction du centre spatial nécessitant une importante main-d'oeuvre, les entreprises ont dû faire appel à des travailleurs étrangers, venus en particulier du Suriname. À ces effectifs " officiels " sont venus se joindre des travailleurs de toute origine, dont des gens du fleuve.

Dans un premier temps, les Saramaca ont trouvé à louer des emplacements dans le bourg de Kourou pour y construire leurs demeures. Leur nombre allant croissant (700 personnes fin 1967) et pour éviter l'émergence d'un bidonville, le CSG leur a concédé, en 1968, une langue de terre de 3 hectares non loin du fleuve Kourou. Un équipement très sommaire leur a été fourni, comprenant blocs sanitaires et lavoirs-bornes fontaines. Ne recevant aucune aide pour la construction des logements, les habitants ont utilisé des matériaux de récupération des chantiers sur lesquels ils travaillaient. Ce terrain était situé en plein coeur de la zone marécageuse, entouré par deux fossés de drainage débouchant sur le fleuve. Le remblaiement de l'ensemble du quartier des Roches, en 1988, a laissé ces fossés en l'état, constituant ainsi une frontière naturelle du village et empêchant son extension. Depuis 1987, le CSG et la commune ont réalisé divers travaux, qui restent toujours très insuffisants. En 1987, le Vieux-Bourg fut consacré rituellement par le chef coutumier du peuple saramaca, le Grand Man Songo Aboîkoni, qui reconnut le site comme lieu de résidence formel des Noirs marrons travaillant à Kourou.

Aujourd'hui, les habitants du village représentent plus de 14 % de la population de Kourou et près de 3 000 personnes y vivent. La ville réhabilite pourtant peu à peu ce quartier insalubre en construisant des maisons individuelles à loyer modéré.

Des problèmes d'intégration

En dix ans, la population des Noirs Marrons du village a été multipliée par cinq. Actuellement, les habitants ont vu leur quartier insalubre être détruit pour laisser place à un nouveau quartier pavillonnaire. Le village regroupe des Saramaca (dont le village a pris le nom), des Djuka, des Paramaca, des Boni, ainsi que quelques Haïtiens, Brésiliens et Créoles. Ces populations connaissent fréquemment des difficultés d'intégration dans le tissu social et économique. Depuis quelques années, on assiste à une politique sociale visant à l'apprentissage de la langue française. Des associations pour la valorisation et la promotion de leur patrimoine se multiplient et sont de plus en plus actives, l'objectif étant de transmettre leur savoir-faire et de le faire connaître.

À voir / À faire à KOUROU

Organiser son voyage à KOUROU

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de KOUROU

15.95 €
2019-06-26
312 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 4 personnes dans la Marne !

Un séjour exceptionnel pour 4 personnes dans la Marne, en Champagne avec l'Agence de Développement Touristique de la Marne .