L'évocation de Kourou est indissociable du centre spatial et d'Ariane. Quatrième ville par le nombre d'habitants (environ 26 000), elle présente de saisissants contrastes entre le moderne et l'ancien. Dans la zone la plus en retrait du littoral, le Vieux-Bourg a gardé son architecture créole, son ambiance authentique et son air mélancolique. Kourou-la-Nouvelle s'est développée rapidement avec l'installation du centre spatial : grands hôtels, centres commerciaux... Deux populations se côtoient dans cette ville aux multiples facettes ; deux villages se distinguent : le village Saramaca (" Noir marron "), avec ses nombreux artisans dont vous pourrez admirer l'art de la sculpture du bois, et le village amérindien Galibi au bout de la plage de la Cocoteraie. Kourou mérite qu'on y fasse une étape d'au moins deux jours, pour découvrir aussi bien les sites touristiques qui font sa réputation (le centre spatial guyanais) que les endroits moins visités, car peu connus (Vieux-Bourg, Roches gravées...). C'est par ailleurs à l'embouchure du fleuve Kourou, où se trouve le port de plaisance, que l'on se rendra pour prendre le bateau afin de rejoindre les Iles du Salut.

Une installation dans le sillage du CSG

Au moment de l'installation du CSG, dans les années 1960, les Saramaca déplacés trouvent dans un premier temps des emplacements à louer dans le bourg de Kourou pour y construire leurs demeures. Leur nombre allant croissant et pour éviter l'émergence d'un bidonville, le CSG leur concède en 1968 une langue de terre de 3 hectares non loin du fleuve. Un équipement très sommaire leur est fourni (blocs sanitaires et lavoirs-bornes fontaines), mais ne recevant aucune aide pour la construction des logements, les habitants utilisent des matériaux de récupération des chantiers sur lesquels ils travaillent. Ce terrain est situé en plein coeur de la zone marécageuse, rendant difficile l'extension de ce que l'on nomme aujourd'hui le village Saramaca. Depuis 1987, le CSG et la commune ont réalisé divers travaux, qui restent toujours très insuffisants. Les habitants du village représentent de nos jours 15 % de la population de Kourou et près de 3 000 personnes y vivent. La ville tente pourtant de réhabiliter peu à peu ce quartier insalubre en construisant des maisons individuelles à loyer modéré. Le village regroupe des Saramaca, des Djuka, des Paramaca, des Boni, ainsi que quelques Haïtiens, Brésiliens et Créoles, autant de populations fréquemment confrontées à des difficultés d'intégration au tissu social et économique.

Que visiter à KOUROU ?

Organiser son voyage à KOUROU

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de KOUROU

15.95 €
2021-07-16
240 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...