Depuis la guerre qui a mis fin à l'ex-Yougoslavie, les relations entre la Serbie et la jeune République du Kosovo sont délicates voire tendues. Le 14 janvier 2017 la Serbie a semblé faire un pas en avant vers son voisin en remettant en route l'ancienne ligne reliant le centre du pays au nord du Kosovo, après 18 ans de mise hors service. Perçu au Kosovo comme une provocation, notamment au vu des inscriptions nationalistes peintes en plusieurs langues sur les wagons, c'est un train penaud qui est retourné au point de départ, après avoir été bloqué à la frontière, ravivant au passage les tensions.