Guide d'Ouganda : Santé

Avant votre départ pour l'Ouganda, comme pour tout autre pays d'Afrique subsaharienne, il est nécessaire de se renseigner sur les conditions sanitaires locales afin d'adapter traitements prophylactiques et médication à votre type de voyage (saison, durée, moyens de transport, type d'hébergement, itinéraire envisagé ou programmé...). Il est également indispensable de s'enquérir sur les vaccins requis avant de vous envoler pour Entebbe. Consultez un spécialiste de médecine tropicale, que ce soit dans un institut Pasteur ou dans un service hospitalier dédié aux maladies infectieuses et tropicales, afin d'obtenir un traitement et des conseils personnalisés. Prévoyez un laps de temps conséquent entre votre consultation et votre départ : certains vaccins (que ce soit une primo-vaccination ou un rappel) nécessitent l'administration de deux doses ou plus injectées, à intervalles précis, sur une période d'un mois. Rassurez-vous : en respectant quelques mesures basiques de prévention et d'hygiène, en observant scrupuleusement les prescriptions médicales et en étant à jour concernant les vaccinations vous ne devriez rencontrer aucun problème de santé durant votre séjour.

Eau. Dans de très nombreux pays, dont l'Ouganda fait partie, l'eau est le principal ennemi du voyageur. Statistiquement, 1 voyageur sur 2 est touché par la turista au cours des 48 premières heures, et 80 % des maladies contractées en voyage sont directement imputables à une eau contaminée. Certes, une turista est - heureusement - souvent bénigne ; mais une diarrhée contractée en zone à risque peut aussi dissimuler des amibes, des giardias, des bactéries ou des virus, pouvant être vecteurs de maladies graves (typhoïde, choléra, dysenterie...). La plus grande prudence s'impose donc. Il ne suffit pas d'éviter de boire de l'eau du robinet  : les glaçons, les aliments lavés avec de l'eau impure ou le brossage des dents avec l'eau du robinet - même dans un hôtel de grand standing - sont des vecteurs de contamination.

Mieux vaut donc prévenir que guérir  : acheter si possible des bouteilles d'eau capsulées (mais attention il ne faut pas qu'elles arrivent décapsulées sur la table car certains petits malins n'hésitent pas à remplir la bouteille avec l'eau du robinet !), faire bouillir l'eau (le café et le thé sont des boissons " sûres  "), éviter les crudités ou les fruits non pelés (suivre la devise : " lavés, pelés, bouillis ou rejetés ! "), bannissez les glaçons... Et un bon conseil  : ayez toujours sur vous des comprimés désinfectants ; rien n'est plus simple  : 1 comprimé dans votre gourde ou dans votre bouteille d'1 litre et vous êtes tranquille pour votre trek ou simplement pour vous brosser les dents ou pour boire un peu d'eau en pleine nuit ou même pour laver vos fruits...
Selon le lieu, les circonstances ou le type de voyage, on ne trouve pas partout des bouteilles capsulées et on ne peut pas toujours faire bouillir son eau.
Avant de partir, vous pouvez acheter du Micropur forte, seul produit sur le marché qui purifie l'eau rapidement (élimine bactéries, virus, giardia intestinalis et amibes) et permet à l'eau de rester potable ; sinon, il existe aussi Aquatabs ou Hydroclonazone (le moins cher mais le goût en chlore est très prononcé et seules les bactéries sont éliminées...).
Pour les plus aventureux, un filtre à eau est indispensable pour filtrer l'eau boueuse. Les filtres Katadyn répondent aux attentes de ces baroudeurs avec plusieurs modèles, dont le célèbre filtre bouteille qui permet d'avoir de l'eau potable instantanément sans pomper.

Conseils

Pour recevoir des conseils avant votre voyage, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Vous pouvez aussi vous adresser à la société de médecine des voyages du centre médical de l'Institut Pasteur au ✆ 01 45 68 80 88 (www.pasteur.fr/fr/sante/centre-medical) ou vous rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères à la rubrique " Conseils aux voyageurs " (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs). 

En cas de maladie ou de problème grave durant votre voyage, consultez rapidement un pharmacien puis un médecin.

Être prudent dans la nature

Insolation et déshydratation

Les rayons du soleil, extrêmement forts en Ouganda, obligent à prendre certaines précautions. Buvez régulièrement et en grande quantité (environ 2 litres par jour) et augmentez votre consommation de sel. Contre les insolations, évitez les expositions trop brutales et prolongées au soleil et n'oubliez pas chapeau et lunettes lors de vos sorties en véhicule tout-terrain découvert. Durant les safaris pédestres, crème solaire et protection pour les lèvres, de type beurre de cacao, sont de rigueur pour les peaux sensibles.

Serpents, araignées, scorpions et autres douceurs du même genre

Que les esprits inquiets se rassurent, le risque de succomber à la morsure d'un serpent ou à une piqûre de scorpion ou d'araignée est minime, voire inexistant. La mouche tsé-tsé subsiste dans quelques endroits du pays où il conviendra de se protéger durant la journée avec une solution à base de DEET (qui peut être appliquée sur les vêtements et le matériel).
On relève néanmoins quelques espèces peu sympathiques dans la catégorie des reptiles  : le légendaire mamba noir (cf. Kill Bill de Quentin Tarantino !) et la vipère heurtante, par exemple. Les serpents, il faut le savoir, sont de nature farouche et tendent toujours à s'esquiver à la moindre vibration de pas humain. Bref, en vérifiant vos chaussures chaque matin (évitez de les laisser devant la tente pendant la nuit) ainsi que votre sac à dos avant de le mettre sur vos épaules, en regardant où vous mettez les pieds en marchant et en veillant à fermer le zip de votre tente, vous ne devriez pas rencontrer de soucis. Si toutefois un accident se produisait, gardez votre sang-froid et agitez-vous le moins possible. En attendant les secours, vous pouvez éventuellement poser un bandage sur toute la longueur du membre touché (mais surtout pas de garrot  !) et le maintenir immobile. Installez-vous à l'ombre et chargez vos compagnons, le cas échéant, d'observer l'animal pour en faire une description précise à l'hôpital.

Maladies et vaccins

La vaccination antiamarile (contre la fièvre jaune) est la seule obligatoire ; l'injection du vaccin doit être effectuée dans un centre agréé. Nous vous conseillons d'être à jour dans vos vaccinations habituelles, comme le DTP ou le BCG, et de vous faire vacciner contre les hépatites A et B ainsi que la typhoïde (si vous avez déjà été vacciné contre l'une ou plusieurs de ces maladies, vérifiez que vous soyez toujours immunisé ; vous aurez éventuellement besoin d'un rappel). Selon la durée, le type, la saison et la région du séjour, d'autres vaccins devront être envisagés : rage et méningite bactérienne. Consultez un docteur spécialisé en médecine tropicale, dans la mesure du possible, au moins deux mois avant le départ (que ce soit pour une primo-vaccination ou un rappel) ; ce dernier pourra en outre vous prodiguer de précieux conseils concernant la prophylaxie antipaludique et vous prescrire, le cas échéant, un traitement adapté.

Centres de vaccination

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site Internet du ministère de la Santé (www.sante.gouv.fr) pour connaître les centres de vaccination proches de chez vous.

En cas de maladie

Un réflexe : contacter le consulat de France. Il se chargera de vous aider, de vous accompagner et vous fournira la liste des médecins francophones. En cas de problème grave, c'est aussi lui qui prévient la famille et qui décide du rapatriement. Pour connaître les urgences et établissements aux standards internationaux : consulter les sites www.diplomatie.gouv.fr et www.pasteur.fr

Assistance rapatriement – Assistance médicale

Si vous possédez une carte bancaire Visa® et MasterCard®, vous bénéficiez automatiquement d'une assurance médicale et d'une assistance rapatriement sanitaire valables pour tout déplacement à l'étranger de moins de 90 jours (le paiement de votre voyage avec la carte n'est pas nécessaire pour être couvert, la simple détention d'une carte valide vous assure une couverture). Renseignez-vous auprès de votre banque et vérifiez attentivement le montant global de la couverture et des franchises ainsi que les conditions de prise en charge et les clauses d'exclusion. Si vous n'êtes pas couvert par l'une de ces cartes, n'oubliez surtout pas de souscrire une assistance médicale avant de partir.

Urgences

Si la plupart des villes ougandaises sont dotées d'un hôpital, seule Kampala dispose d'infrastructures réellement comparables à nos standards occidentaux. On peut également trouver des dispensaires en zones rurales.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées d'Ouganda

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.