Le safari (" le voyage " en swahili) ne pouvait naître qu'au Kenya. Grands espaces incarnés par l'immense réserve du Maasai Mara, plages paradisiaques bordées de cocotiers comme à Diani Beach, mais aussi forêts tropicales luxuriantes, déserts de dunes, glacier perché à 5 000 m au sommet du mont Kenya, le Kenya est une invitation au départ. Un cadre majestueux pour observer avec son guide touristique du Kenya une faune sauvage et pléthorique dans une soixantaine de parcs nationaux et de réserves naturelles. Les animaux du " Big Five " (lion, léopard, éléphant, rhinocéros, buffle) vous y attendent mais il ne faudrait pas occulter tous les autres, sur terre, autour des lacs comme à Nukuru et Naivasha et dans les réserves marines comme à Kisite au large de l'île de Wasini, dans l'océan Indien. Voyager au Kenya c'est aussi partir à la rencontre des populations locales et de leur fascinante diversité ethnique, à Nairoibi, Lamu, Mombassa ou dans la province de la Vallée du Grand Rift, le berceau officiel de l'humanité.

Les lieux incontournables du Kenya

Quand partir au Kenya ?

Les meilleures périodes pour partir en safari au Kenya se situent en janvier et février, ainsi qu'en août-septembre. C'est notamment à ces périodes qu'a lieu la grande migration de millions de gnous entre le Masaï Mara et les plaines du Serengeti, approximativement entre juillet et septembre dans un sens, et en décembre-janvier dans l'autre. L'idéal est en fait d'éviter les deux saisons des pluies, la grande entre avril et juin, et la petite entre novembre et décembre, pendant lesquelles certaines routes sont impraticables et les animaux moins visibles dans les parcs nationaux.

Comment partir au Kenya ? Nos conseils & astuces

Les safaris dans les réserves du Maasai Mara, d'Amboseli, du Tsavo ou encore du lac Naivasha sont au menu de toutes les agences de voyage. C'est le moyen de locomotion qui diffère d'un safari à l'autre, en 4X4, à pied, à cheval, à moto ou même à montgolfière. Les hébergements durant les safaris se font en campement voire en lodge dans les réserves ou à proximité de celles-ci. Beaucoup d'agences proposent aussi de conclure son voyage par un séjour sur les plages de l'océan Indien, à Diani Beach ou vers Mombassa.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Il existe des vols directs pour Nairobi et Mombasa. Il n'est pas autorisé d'entrer dans les parcs nationaux sans guide pour des raisons de sécurité et de protection de l'environnement et il vous faudra donc toujours passer par une agence locale, grande ou petite. En solo, vous pourrez davantage sortir des sentiers battus et des principales réserves et vous aventurer par exemple du côté du lac Victoria ou dans la vallée du Rift.

Il est aisé de se déplacer dans le Sud du Kenya et de traverser le pays d'est en ouest. Les liaisons aériennes sont nombreuses, le réseau routier plutôt dense, un train relie Mombasa et Kisumu en passant par Nairobi et des bus fiables et ponctuels desservent toutes les villes. En revanche, les déplacements dans les régions du Nord sont nettement plus ardus. Les transports en commun sont quasiment inexistants et l'état des routes et des pistes souvent déplorable, même en saison sèche.

Les circuits touristiques au Kenya

Histoire et charme fou à Lamu

Faites l'expérience d'un séjour hors du temps... Lamu, située sur la côte Nord, est à 1h15 en avion de Nairobi. Inscrite au patrimoine de l'Unesco, elle est le berceau de la culture swahilie. On y rêv...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

A pieds sur les sentiers et les chemins de la vallée du Rift

Abandonnez vous au temps et à l'espace avec un voyage à pieds qui vous transportera au coeur de la vallée du Rift ! Failles et reliefs, volcans, lacs d'eau douce et salée, font de cette région riche e...

Photos du Kenya

Découvrir le Kenya

Les plus du Kenya

Une nature grandiose et variée

A la croisée de différentes aires culturelles et climatiques, le Kenya offre à peu près toute la gamme de paysages que l'on pourrait attendre d'un pays africain : savanes, forêts équatoriales, hauts plateaux, déserts et semi-déserts, immenses plages de sable fin aux eaux turquoise, cocoteraies... Des montagnes à l'immense dépression de la vallée du Rift, en passant par la silhouette charismatique du Kilimandjaro et la côte de l'océan Indien, quantité de paysages sont saisissants et grandioses. Comme l'habitat humain est d'une densité relativement faible et que cette nature bénéficie encore d'une vie sauvage riche, diversifiée, et pleine de surprises, le Kenya est définitivement une destination pour les amateurs de grands espaces. Nous avons mentionné le relief, mais les couleurs et les lumières qui s'y étalent sont tout aussi épatantes, de même que la flore varie fortement d'une région à l'autre, ainsi que la profondeur des ciels...

Une vie sauvage abondante et facilement observable

Voilà ce qui fait la réputation touristique du Kenya : les safaris, les grands mammifères africains, les fameux " Big Five " observables de près dans leur condition sauvage... La richesse de la faune kenyane est unique. La quasi-totalité des espèces attendues en Afrique y est représentée en nombre impressionnant : lions, léopards, guépards, éléphants, buffles, singes, girafes, zèbres, crocodiles, antilopes, hippopotames, et plus de 1 000 espèces d'oiseaux répertoriées, pour ne citer que ceux-ci. En bref, il ne manque au Kenya que les grands singes (bonobos, gorilles et chimpanzés) pour avoir une panoplie complète de la foisonnante faune africaine vivant dans son milieu naturel.

Des plages superbes

Les séjours balnéaires sont l'une des spécialités du Kenya, qui accueille dans ses " beach resorts " nombre de vacanciers occidentaux (en particulier des Italiens et des Allemands), du sous-continent indien, et de plus en plus de Chine. La côte kenyane, particulièrement au sud de Mombasa et à Lamu, est un véritable décor de carte postale : des eaux limpides et chaudes, une barrière de corail qui repousse les requins et offre de superbes fonds sous-marins, un sable fin immaculé, des baobabs, des cocotiers, terrain de jeu des colobes et des vervets... Le pays a beaucoup misé sur des villages de vacances, dont certains flirtent avec le grand luxe, mais le tourisme de masse s'essouffle et, depuis quelques années, ce sont les petites structures, plus exclusives et moins impersonnelles, qui prennent leur revanche. Ce ne sont pas les meilleurs endroits pour accéder au Kenya authentique, mais côté plage le tableau est parfait.

Des infrastructures de bonne qualité

Orienté vers le tourisme avant l'indépendance, le pays a bien compris ses atouts majeurs, les parcs nationaux et les plages. En conséquence, les infrastructures touristiques sont nombreuses et très qualitatives, un professionnalisme atteint dans peu d'autres pays africains.
Il faut en revanche en payer le prix, et pour le touriste au Kenya, rien n'est donné, ce qui favorise un tourisme à budget supérieur, voire de luxe.
D'autre part, le Kenya est un pays relativement développé pour son aire géographique. Les routes sont globalement en bon état, ainsi que les infrastructures publiques. Voyager de manière indépendante y est assez facile, ce qui n'est pas toujours le cas dans la plupart des autres pays de la région.

Une diversité ethno-culturelle

Plus de quarante ethnies se côtoient dans un pays encore très enraciné dans les identités tribales. La civilisation swahilie de la côte, les cultures agricoles des Kikuyu ou des Luo, les pasteurs nilotiques maasaïs ou samburus, les peuples de la steppe tels les Turkana, les chameliers somalis, sans parler de l'active communauté indienne qui règne sur le secteur économique : le Kenya est riche de cultures contrastées, certaines plongeant en Afrique équatoriale, d'autres étant l'incarnation des civilisations de la savane, d'autres enfin relevant entièrement de l'Afrique subsaharienne musulmane. La culture swahilie, métisse, qui marque de nombreux pays d'Afrique de l'Est, trouve sa source sur la côte océane du Kenya. Si la modernité et l'urbanisation ont gommé de nombreux traits de cultures autochtones, beaucoup sont néanmoins préservés, notamment dans les grandes zones rurales et dans le nord désertique. Nairobi est la capitale financière de l'Afrique de l'Est et laisse place aux hommes d'affaires en costume-cravate, tandis que certaines tribus vivent encore entièrement dans leur tradition originelle. L'islam et le christianisme n'ont pas non plus effacé nombre de rituels et de croyances qui marquent la vie d'une grande partie de la population.
Le visiteur pourra, de près ou de loin, fréquenter ces différentes cultures et côtoyer des modes de vie variés et à coup sûr fort éloignés des standards occidentaux.

Une gastronomie de qualité

Fruits nombreux et ô combien rafraîchissants, plats fins et épicés, une manière succulente de préparer la viande, la gastronomie kenyane a de quoi plaire et les établissements adressés aux touristes la pratiquent généralement de manière très qualitative. L'attention est généralement portée à la fraîcheur des produits et à leur équilibre ; les buffets des lodges et hôtels offrent généralement des saveurs africaines et indiennes tempérées pour un palais occidental qui ne supporte pas toujours bien les piquants extrêmes de la cuisine autochtone. Ananas, mangues, cocos, pastèques, poissons, riz sous toutes les coutures, mouton ou boeuf, légumes divers : un séjour au Kenya sera aussi un séjour gastronomique. C'est sans compter de nombreux restaurants de qualité que l'on peut trouver notamment sur la côte est, à Nairobi, dans le centre, et dans certains hôtels qui ont bien compris que la satisfaction des clients passe aussi par les papilles.

Reportages & actualités du Kenya

Ailleurs sur le web
Avis