Pays situé au sud-ouest de l'Afrique, la Namibie fascine par la grande variété et la beauté de ses paysages. Il offre aux voyageurs des expériences aussi variées qu'étonnantes. Dans ce pays à la fois sauvage et vaste, on a souvent l'impression d'être au bout du monde, avec des paysages désertiques qui sont une invitation à une profonde communion avec la nature, sa faune et sa flore. Montagnes, fleuves, plaines, dunes, un voyage en Namibie marque à coup sûr les esprits. Il faut aussi profiter des rencontres humaines que l'on peut faire, avec la présence de près de 11 groupes ethniques. Voici les incontournables de ce pays à part. 

© Bwelani Tours & Events

Partir à la rencontre du peuple Himba

Les Himbas sont l'une des ethnies les plus anciennes de Namibie. Ils vivent dans une zone appelée le Kaokoland, au nord-ouest du pays. Lors d'un séjour, il est possible de partir à la rencontre de ce peuple qui a su conserver ses traditions ancestrales, tant au niveau vestimentaire que social, alimentaire ou bien encore religieux. En se rendant dans un village, les habitants sont heureux d'accueillir les visiteurs, de leur faire visiter leurs habitations, de leur proposer de l'artisanat ou bien encore de faire des démonstrations de leur savoir-faire. 

Une femme Himba© nicolamargaret

Grimper au sommet des dunes de Sossusvlei 

Voici l'un des sites les plus visités de Namibie. Les dunes de Sossusvlei se trouvent au milieu du Parc national de Namib-Naukluft et constituent le plus ancien désert du monde. On parle d'un lieu vieux de plus de 55 millions d'années. Ici, de splendides dunes orange barrent le passage à l'ancienne rivière Tshauchab. En rejoignant la plus célèbre de ces montagnes de sable, Dead Vlei, on a l'occasion d'y voir des arbres morts. La plus impressionnante des dunes se nomme, elle, Big Daddy ; il faut alors tenter son ascension et rejoindre les sommets pour bénéficier d'un panorama époustouflant sur le désert du Namib. Une expérience unique au monde. La splendide couleur rouge orangé est due à une forte concentration en fer.

Dead Vlei - Sossusvlei© Sophie ROCHERIEUX

Profiter du formidable écosystème du parc national d'Etosha

Il s'agit de la plus principale réserve animalière de la Namibie. Il se trouve à 400 km au nord de la capitale, Windhoek. Il occupe un gigantesque pan salin long de 130 km et large de 50 km, qui, s'il est sec une large partie de l'année, se remplit d'eau lors de la saison des pluies. Les oasis formées attirent alors de nombreux animaux venus se rafraîchir. L'observation des différentes espèces d'animaux et d'oiseau est rendue simple en raison de la morphologie plane du parc. Lions, éléphants, hippopotames, petit-ducs, oryx, un safari dans le parc national d'Etosha est une occasion unique d'apercevoir la richesse de la faune du pays. 

Animaux sauvages d'Etosha National Park© PytyCzech

S'aventurer sur le plateau de Waterberg 

Le parc national de Waterberg se trouve à mi-chemin entre la capitale du pays et Etosha et est beaucoup moins fréquenté par les visiteurs. C'est pourtant un lieu à ne pas manquer, un formidable plateau de grès rouge qui ne manque pas d'attirer le regard. Cette réserve protégée surplombe les plaines environnantes et offre de superbes randonnées. Avec un peu de chance, on peut y apercevoir une faune plus rare, dont le rhinocéros blanc et noir, l'hippotrague noir ou bien encore l'antilope rouanne. Encore trop méconnu du grand public, c'est un endroit magique à ne manquer sous aucun prétexte. 

Waterberg National Park© brytta - iStockphoto.com

Observer l'art rupestre à Twyfelfontein

Situé dans le Damaraland, le site d'art rupestre de Twyfelfontein est un lieu d'exception. La preuve en est donnée par le simple fait qu'il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. La balade est magique et l'admiration des peintures et gravures que l'on y trouve est un formidable voyage dans le temps. Les quelque 2 000 pétroglyphes d'origine bushman et khoikhoi sont en effet vieux de 6 000 ans ! Il est surprenant d'y observer la représentation de flamants roses, de manchots ou bien d'otaries, ce qui prouve que ceux qui les ont conçus avaient un lien étroit avec l'océan qui se trouve à 100 km de distance. 

Randonnée dans le désert de Twyfelfontein© Fabio Lamanna - Shutterstock.com

Un tour dans la Namibrand Nature Reserve 

Cette réserve privée est hors du commun. Elle est éblouissante avec ses paysages verdoyants, ses montagnes et le sable rouge au sol. Les trois adjectifs qui viennent à l'esprit lorsque l'on s'y aventure sont : luxuriante, sauvage et désertique, car oui, la Namibrand Nature Reserve donne bien ces différentes impressions. Au cours des randonnées guidées, il faut ouvrir les yeux pour apercevoir les girafes, les springboks, les zèbres, les hyènes tachetées qui y ont élu domicile. Il ne faut pas non plus manquer d'y passer une nuit à la belle étoile pour profiter du spectacle saisissant des étoiles qui scintillent de mille feux dans le ciel. 

Namid Rand Nature Reserve© Agatha Kadar - Shutterstock.com

Un arrêt à Walvis Bay 

Cette petite ville portuaire se situe sur la côte occidentale de la Namibie et se trouve au coeur du Namib Naukluft National Park. En plus d'être au milieu d'un cadre naturel de toute beauté, elle présente de nombreux intérêts, comme une balade sur l'esplanade de Walvis Bay, une promenade sur le front de mer d'où l'on peut observer un grand nombre d'oiseaux, dont des flamants roses et des pélicans. Pour les amateurs d'histoire, des musées comme le Walvis Bay Museum et le Moth Museum permettent de s'immerger au coeur des événements qui ont marqué la région. Depuis celle qui signifie la " Baie des Baleines " en afrikaans, on peut aussi partir en croisière vers Cap Cross pour observer baleines et dauphins ou bien s'offrir une expédition dans le désert du Namib voisin.

Flamants roses de Walvis Bay© javarman - Shutterstock.com

Cap Cross, le paradis des otaries

Situé sur la Skeleton Coast, Cap Cross offre une expérience à part, celle de voir la plus grande colonie d'otaries à fourrure de Namibie. C'est jusqu'à 200 000 spécimens qui sont regroupés sur ce morceau de côte et la raison principale est que le courant froid du Benguela leur apporte de la nourriture en nombre. Une promenade aménagée permet de se balader au milieu des animaux, qui peuvent atteindre pour certains une taille et un poids assez impressionnants. À Cap Cross, on peut aussi observer des épaves échouées en mer et la croix déposée par le Portugais Diogo Căo en 1486. Elle marque le cap le plus au sud découvert en Afrique par les Européens. 

Cape Cross Seal Reserve© ArCaLu - Shutterstock.com

Prendre de la hauteur au Fish River Canyon

Ce lieu incroyable se situe à l'extrême sud de la Namibie, à la frontière avec l'Afrique du Sud. Cette situation lui vaut souvent d'être oublié des itinéraires touristiques et c'est une erreur, car ce parc national est de toute beauté. C'est en effet le second plus grand canyon du monde après le Grand Canyon américain. Il faut y aller, ne serait-ce que pour admirer la vue sur les profondeurs et l'horizon, lorsque l'on a rejoint les meilleurs points de vue comme celui qui se trouve à Hobas. Fish River Canyon est aussi un endroit propice à de belles randonnées qui mènent les visiteurs au fond du canyon ou qui leur permet de descendre en rappel au fond des gorges. Sensations fortes garanties.  

Fish River Canyon© Derris Lund - Shutterstock.com

Une étape à Sandwich Harbour

Pour voir un autre paysage déconcertant en Namibie, il faut rejoindre Sandwich Harbour. Ce lagon est bordé par le Namib Naukluft Park à l'est et l'océan Atlantique à l'ouest. Il offre un spectacle sensationnel avec ses hautes dunes qui se jettent dans la mer. Depuis 1995, ce lieu a été déclaré Site du patrimoine mondial de l'UNESCO. La meilleure façon d'y accéder est le 4X4. Une conduite sportive qui permet de profiter des panoramas. Il faut aussi ouvrir les yeux pour apercevoir des animaux tels que des dauphins, des otaries et divers oiseaux. Un sublime spectacle pour un lieu magique entre océan et désert.

Sandwich Harbour© Marcin Sylwia Ciesielski - Shutterstock.com