Le guide touristique Erythrée du Petit Futé

Bienvenue en Érythrée !

" Où çà ? " Voilà la réaction à laquelle on s'expose lorsque l'on décide d'annoncer son voyage prochain en Erythrée. En effet, l'une des plus jeunes nations d'Afrique (qui fêtait tout de même ses 20 ans en 2011) reste très méconnue du grand public ; et, sans même parler d'être capable de placer le pays sur une carte, rares sont ceux qui connaissent ne serait-ce que son nom. Un voyage en Erythrée n'est donc jamais le fruit du hasard.
Située à la croisée de l'Arabie et de l'Afrique, l'Erythrée n'est ni tout à fait arabe ni tout à fait africaine, ce qui lui donne ce statut si particulier. Du XIXe au XXe siècle, les écrivains voyageurs comme Kessel, Rimbaud ou Monfreid sillonnèrent la région et en tombèrent amoureux. C'est d'ailleurs souvent à leur lecture que naît le désir de découvrir ce pays pas comme les autres. D'autres fois, c'est en entendant parler d'une (ou plusieurs) de ses attractions uniques que l'on décide de s'y aventurer. Mais, quelle que soit la raison initiale qui motive le voyage, une chose est sûre, quand on accepte de braver la bureaucratie qui peut être un peu décourageante, l'Erythrée ne manque pas de surprendre et offre bien plus que ce à quoi l'on s'attend : un des seuls trains à vapeur encore en service au monde, la plus grande collection de bâtiments art déco en Afrique, des îles désertes au milieu d'une eau turquoise où l'on peut observer les plus beaux coraux de la mer Rouge, une ville portuaire mythique où l'âme de Rimbaud résonne encore, une grande diversité de paysage dans un petit pays, une nourriture délicieuse, et surtout la bonté incomparable de son peuple.

Charlotte Ficheux

REMERCIEMENTS. Merci à Isabelle et à Eugénio, à Raoul, à Fred et à Valérie, et à tous ceux qui se reconnaîtront.

Les principales destinations Erythrée

Galerie photo Erythrée

Idées de séjour Erythrée

Compte tenu de la fluctuation des délivrances de permis de voyages par les autorités érythréennes, il est difficile de proposer des idées de séjour, sachant que ce dernier dépendra des destinations ouvertes aux étrangers à la date du voyage ou de la possibilité de se joindre à un groupe déjà existant pour certains lieux uniquement autorisés aux groupes passant par agence. Les séjours types qui suivent ne sont donc qu'une suggestion qu'il conviendra d'adapter en fonction des circonstances du voyage.

Séjour courtHaut de page

Ce séjour permet de découvrir les 3 " grandes " villes d'Érythrée en une semaine. Les permis de voyage pour tous les endroits cités ci-dessous sont délivrés sans problème.

Jour 1. Commencez par faire vos demandes de permis de voyage au Ministère du Tourisme sur Harnet Avenue. Une fois mission accomplie, place à la visite d'Asmara ! Villas Art Déco, cafés hors du temps ainsi que marchés aux graines et à l'artisanat sont au programme. En fin d'après-midi allez récupérer vos permis puis filez à la Cathédrale Sainte Marie pour monter en haut du clocher et profiter du coucher de soleil.

Jour 2. Matinée à Asmara, puis route pour Keren juste après déjeuner. Arrivée à Keren avant la tombée de la nuit.

Jour 3. Découverte de cette ville de marchés. Si vous êtes sur place un lundi, ne ratez pas le marché aux dromadaires qui attire les marchands de tout le pays. Ensuite, direction le marché principal qui se tient à l'entrée de la ville juste à côté du pont, où se côtoient les vendeurs de bois, d'osier, d'épices et même de bricoles Made in China ! Arrêtez-vous pour déjeuner et profitez-en pour goûter la spécialité locale : le capretto. L'après-midi, déambulez au milieu des souks et laissez-vous imprégner par l'atmosphère arabisante de la ville.

Jour 4. Route vers Massawa via Filfil. Depuis peu asphaltée, la route serpente à travers les montagnes et offre de somptueux paysages. Vous pourrez vous arrêter en route pour faire une courte marche dans la forêt tropicale de Filfil où il y a de grandes chances pour que vous croisiez des groupes de singes verts et de babouins.

Jour 5. Journée à Massawa. Prenez un minibus pour vous rendre sur la partie continentale de la ville où se tient le marché tous les matins. L'après-midi partez à la découverte de la vieille ville et de ce port mythique qu'est Massawa et assurez-vous d'être dans ses ruelles à la tombée de la nuit, au moment où la ville et ses habitants sortent de leur torpeur.

Jour 6. Retour à Asmara via Ghinda. Arrêtez-vous en route à la Red Sea Pension de Ghinda pour goûter à leurs délicieux yaourts aux fruits frais.

Jour 7. Embarquez à bord d'un des derniers trains à vapeur au monde pour une expérience inoubliable (attention : le train ne part que le dimanche). De retour à Asmara allez faire un tour au Médabar, cet ancien caravansérail où l'on recycle aujourd'hui le métal, avant de faire votre shopping " souvenirs ".

Séjour longHaut de page

Pour ce voyage de deux semaines à travers le pays, on peut reprendre les 5 premiers jours de l'itinéraire décrit précédemment et lui ajouter l'itinéraire suivant. Excepté les îles Dahlaks pour lesquelles le permis est simple à obtenir, les autres destinations de cet itinéraire impliquent parfois de voyager en groupe de 5 personnes minimum via une agence, afin d'obtenir les permis de voyage.

Jour 1 à 5. Cf. circuit précédent.

Jour 6. Embarquez à bord d'un sambuck et mettez le cap sur les îles Dahlaks pour naviguer dans la mer Rouge sur les traces des écrivains voyageurs comme Joseph Kessel et Henry de Monfreid.

Jour 7 et 8. Sable blanc, mer turquoise et poisson frais à tous les repas sont ce qui vous attend sur cet archipel. Au programme de ces deux jours : farniente sur des plages désertes et snorkeling au milieu de coraux multicolores.

Jour 9. Dernières baignades avant de retrouver le continent en milieu d'après-midi. Profitez de la fin d'après-midi pour découvrir la vieille ville de Massawa. Avec la tombée de la nuit, la ville et ses habitants vont peu à peu s'éveiller ; c'est un spectacle magique, à ne manquer sous aucun prétexte.

Jour 10. Retour à Asmara via Ghinda. Arrêtez-vous en route à la Red Sea Pension de Ghinda pour goûter à leurs délicieux yaourts aux fruits frais.

Jour 11. Route pour Senafe. En chemin, faites une halte à Qua'atit afin de visiter les ruines axumites, continuez ensuite votre route jusqu'à la frontière éthiopienne où vous passerez la nuit.

Jour 12. Un réveil aux aurores s'impose pour gravir Amba Metera avant le lever du jour. Une fois au sommet, il ne vous restera qu'à admirer le soleil levant, teintant les montagnes de diverses couleurs. Prenez ensuite la route pour Asmara et arrêtez-vous en chemin dans la vallée des sycomores avant de regagner la capitale dans l'après-midi.

Jour 13. Embarquez à bord d'un des derniers trains à vapeur au monde pour une expérience inoubliable (attention : le train ne part que le dimanche). De retour à Asmara allez faire un tour au Médabar, cet ancien caravansérail où l'on recycle aujourd'hui le métal. Terminez par un dîner traditionnel dans un des restaurants de la capitale.

Jour 14. Profitez de cette dernière journée pour faire quelques emplettes dans les divers marchés d'Asmara avant de prendre la direction de l'aéroport.

Séjours thématiquesHaut de page
À la poursuite de l'héritage architectural italienHaut de page

Si Asmara renferme bien la plus grande collection de bâtiments Art déco en Afrique, les villes de Keren et de Massawa recèlent, elles aussi, quelques petits bijoux d'architecture datant de la période italienne. La petite ville de Decemhare, autrefois baptisée " seconde Rome " par les Italiens, compte également encore quelques beaux exemples d'architecture Art déco. Les plus férus iront jusqu'à Agordat voir l'hôpital dessiné par Arturo Mezzedimi (architecte favori d'Hailé Sélassié) ainsi que l'église orthodoxe Saint-Georges de Mendefera, que l'on doit au même architecte.

Au cœur de la mer RougeHaut de page

Peut-être est-ce la lecture de Monfreid ou de Kessel qui aura fait naître en vous le désir de ce voyage, ou peut-être êtes-vous passionné par les fonds marins ? Dans un cas comme dans l'autre, une expédition au coeur de la mer Rouge s'impose. Embarquez à bord d'un boutre de pêcheurs et partez à la rencontre d'un archipel presque inconnu, où seulement une poignée d'îles, parmi quelque deux cent neuf, est habitée : l'archipel des Dahlaks ! Il y a fort à parier que vous ne croiserez personne pendant votre croisière, et quoi de plus facile alors que de se prendre pour un aventurier ? Voguer d'une île déserte à l'autre, pêcher à la traîne, manger du poisson grillé sur la plage, et finir par s'endormir sous les étoiles avec comme seul compagnon le bruit des vagues... Les amateurs de snorkeling ne seront pas en reste, ils découvriront ici des fonds-marins exceptionnels, certainement les plus beaux de la mer Rouge, si ce n'est du monde ! Plateaux coraliens, bénitiers, raies, barracudas, tortues, poissons colorés, etc. sont abondamment représentés, dans des proportions souvent spectaculaires.

Parcours archéologiqueHaut de page

Pour les plus passionnés, un séjour en Erythrée peut s'organiser en fonction de quelques-uns des sites archéologiques les plus remarquables du pays. Parmi les plus riches et les plus accessibles figurent Adulis, Adi Keyh, Qohaito et Metera. Un tel parcours nécessite de sérieuses connaissances en archéologie, ou tout du moins un intérêt profond pour l'histoire de l'ancien royaume d'Axum, la plupart des sites n'étant que peu excavés. La beauté naturelle des lieux sur lesquelles se trouvent les ruines est un gros bonus pour le visiteur, même si l'intérêt des vues est peut-être un peu limité pour justifier un tel circuit auprès de quelqu'un ne manifestant aucun attrait pour l'archéologie.

Expéditions aux sommets pour rallier les monastèresHaut de page

Attention ! En Erythrée, les monastères sont tous interdits aux femmes (à l'exception de celui de Debre Sina) : ce circuit est donc plus indiqué aux hommes. Néanmoins, les randonnées qui permettent de rejoindre les monastères traversent toutes des paysages à couper le souffle et les femmes pourront donc également y trouver un intérêt. Pour pénétrer dans les monastères, il faut en théorie un permis délivré par l'Orthodox Tewado Church qui se trouve à Asmara ; en pratique, il y a assez peu de chances pour qu'un moine vous refuse l'entrée d'un monastère.

Debre Bizen est le plus proche de la capitale et aussi le plus facilement accessible : il culmine à 2 400m d'altitude et se rejoint après deux heures de marche. Une fois au sommet, on voit jusqu'à la mer Rouge et, par un jour clair, on peut même apercevoir les îles Dahlaks. Le monastère de Debre Sina, situé sur la route de Keren, ne représente pas non plus un gros challenge physique pour le rallier. Le temps de marche à prévoir dépend de la distance que vous arriverez à parcourir en 4x4 et la randonnée en elle-même ne présente aucune difficulté. La légende veut que le monastère ait 2 100 ans ; la partie la plus ancienne est creusée dans un énorme rocher et, par bonheur, celui-ci est ouvert aux femmes ! Les choses se compliquent nettement si vous décidez de visiter Tsada Amba : la randonnée peut se faire en une journée en partant tôt le matin, ou en deux jours en passant la nuit à mi-chemin dans un autre monastère plus petit, mais, quel que soit votre choix, il faut savoir que l'ascension ne sera pas de tout repos : le chemin monte raide, et il faut parfois escalader de gros rochers. Mais, une fois au sommet, la vue est à couper le souffle, les plaines de l'ouest s'étendent à perte de vue et on peut voir jusqu'au Soudan ; atteindre le monastère en lui-même est une autre affaire, qui requiert de marcher sur une crête bordée par deux précipices : mais pour ceux qui ne s'en sentent pas l'âme, qu'ils se rassurent, la vue est réellement une récompense suffisante. Le monastère de Debre Libanos, situé quant à lui dans une toute autre région, nécessite également une bonne forme physique. En effet, il se trouve au fond d'une vallée encaissée que l'on atteint après avoir grimpé deux heures, mais les vues vertigineuses sur l'Ethiopie dont on profite pendant l'ascension font oublier l'effort bien vite. Il faut ensuite compter cinquante minutes de descente bien raide pour atteindre la vallée dans laquelle se trouve le monastère.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Érythrée

Toutes les bonnes adresses Érythrée

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté