Bienvenue en Géorgie ! Sakartvélo... Peu de pays peuvent sonner aussi étranger à une oreille française que la Géorgie. Ni Europe ni Asie, ni lointaine ni proche, la Géorgie ne rentre dans aucune catégorie connue. Pays post-soviétique ? Conflits du Caucase ? Guerre avec la Russie en août 2008 ? Patrie de Staline ? Les clichés vivent vieux et les images toutes faites ne sont pas forcément engageantes... Pourtant, qui se douterait que ce petit pays qui se bat pour être dans la sphère de l'Occident possède l'un des plus grands potentiels touristiques de cette partie du monde ?

Cet antique territoire, sa civilisation plusieurs fois millénaire, ses églises perchées dans des sites impossibles, ses traditions, son amour du vin, ses polyphonies, son histoire turbulente, sa capitale cosmopolite, ses côtes subtropicales, ses montagnes immaculées, ses fresques médiévales, son habitat pittoresque, son doux climat méridional... Et l'hospitalité de son peuple ! Ce si petit pays brasse bien des influences, venues de Perse, de Turquie, de Grèce, de Russie...

À cheval sur deux des plus belles chaînes de montagne du continent eurasien, déployée sur ses plaines fertiles, ses hauts plateaux, ses vertes collines, jouet des influences contraires de la mer Noire humide et de la Caspienne aride, comment la Géorgie pourrait-elle être plus attractive pour le voyageur ? On s'étonnera à chaque kilomètre que paysage et climat changent aussi rapidement, que chaque vallée déploie un nouveau site époustouflant, une ville troglodyte, un monastère perché ou une ruine de forteresse évocatrice...

On verra le rocher où Prométhée fut enchaîné, le fleuve remonté par Jason arrivé en Colchide. On s'enivrera de celle qui est, à certains dires, le berceau du vin. On se laissera happer par la convivialité et la générosité toujours plus surprenante de ses habitants. Et on restera fasciné par cette nature caucasienne omniprésente que la main de l'homme a tellement peu souillée.

L'équipe de rédaction

Les lieux incontournables de Géorgie

Les circuits touristiques en Géorgie

Découvrir les essentiels de la Géorgie

Le Géorgie, une destination encore peu fréquenté. On y trouve pourtant un fabuleux mélange de style, entre restes soviétiques, accents orientales, traces perses, et de magnifiques paysages.

Grand tour de Géorgie

Ce séjour inclut, une visite de la capitale géorgienne, l'exploration de l'axe du haut plateau de Kartlie à la plaine d'Iméréthie, le sud-ouest géorgien, une incursion dans les hautes montagnes du Gra...

Photos de Géorgie

Découvrir la Géorgie

Les plus de la Géorgie

Paysage coloré des montagnes caucasiennes dans la région de Svanétie.
Paysage coloré des montagnes caucasiennes dans la région de Svanétie.
Des paysages majestueux et variés
Paysages des montagnes caucasiennes.
Paysages des montagnes caucasiennes.

Omniprésence de la nature, cultures rurales, grandes zones sauvages : les paysages de la montagneuse Géorgie ont été incroyablement épargnés par l'industrialisation et le défrichement qui ont marqué beaucoup de pays post-soviétiques. La Géorgie possède une nature reine, majestueuse et abondante. Destiné par les dirigeants soviétiques à l'agriculture et au tourisme, le pays a connu au XXe siècle une expansion urbaine relativement modeste, de sorte que campagne et nature ont encore leurs droits sur une immense majorité du territoire. Des paysages riants, favorisés par un climat tempéré et une terre fertile, voilà ce qui caractérise la plupart des régions que vous traverserez.

De plus, pour sa taille - elle est grande comme l'Irlande - la Géorgie connaît une surprenante diversité de climats et de paysages. La mer Noire offre des côtes subtropicales ; la Kakhétie de la frontière azérie est un semi-désert ; pas loin au nord, la vallée Alazanie est une vallée viticole. L'Imérétie est formée d'une plaine riante et de collines verdoyantes ; la Kartlie est un haut plateau assez aride, tantôt rude, tantôt fertile, bordé par les chaînes et leurs hauts sommets. La cuvette de Tbilissi a des airs méditerranéens. Le Grand Caucase, le toit de l'Europe, est une haute muraille cristalline aux profondes vallée encaissées, avec de magnifiques paysages de haute montagne ; le Petit Caucase est un relief volcanique complexe et déchiqueté, luxuriant en Adjarie et en Gourie, forestier à Bordjomi ; c'est une haute terre aride en Samtskhé et un haut plateau lacustre, quasi lunaire en Djavakhétie. Tous les niveaux de montagne s'échelonnent à travers de grandes variétés climatiques, de l'humidité subtropicale à l'aridité steppique. Chaleurs estivales propices à la randonnée et à la baignade en été, neige abondante pour le ski en hiver, ce ne sont certainement pas les activités nature qui manqueront, quelle que soit la saison de votre visite.

Un riche patrimoine humain

L'ensemble du pays est parsemé de vestiges du passé, témoins d'une brillante civilisation ancienne. Si l'architecture urbaine médiévale a été largement ravagée par les invasions qui ont déchiré le pays, les Géorgiens ont su préserver églises et monastères, construits au fil des siècles dans des sites naturels splendides, à l'abri des montagnes et des vallées. Plus de 3 000 monuments religieux y sont recensés ; en tout la Géorgie compte quelque 5 000 monuments historiques, riches reliques d'un brillant brassage des traditions autochtones et des différentes cultures qui ont traversé le pays. Influences persanes, turques, byzantines, russes, arméniennes ou allemandes se sont mêlées aux courants culturels locaux pour donner un patrimoine contrasté, à cheval sur l'Occident et l'Orient chrétien ou musulman. Où que l'on soit dans le pays, on trouvera un site architectural ancien et grandiose : forteresse en ruine sur un piton rocheux, chapelle, église ou complexe monastique, installation troglodytique, village montagnard de tours défensives, ruine de mosquée ou de synagogue.

Au XIXe siècle, l'empire russe a insufflé à ses marches méridionales un rapide développement urbain qui a partiellement repris les styles autochtones et donné jour à une architecture particulièrement colorée et inventive. Station thermale, bâtiments de prestige ou simples immeubles d'habitation, le patrimoine urbain de Géorgie est également riche et fascinant. Sa quintessence se trouve à Tbilissi, la plus majestueuse de villes du Sud Caucase, magnifique métissage des siècles. Enfin l'habitat géorgien typique a fait rêver des générations d'artistes, avec ses balcons, ses terrasses, ses jardins à tonnelles, ses cours intérieures, propices au doux climat du pays...

Le voyageur : un invité avant d'être un touriste
La cathédrale et palais présidentiel de Tbilissi éclairés.
La cathédrale et palais présidentiel de Tbilissi éclairés.

La Géorgie est un pays qui demeure à l'écart du tourisme de masse. Alors que vous voyagerez à travers le pays, c'est une relation d'hospitalité que les gens noueront avec vous, bien avant une relation au touriste. Même s'il est évident que le voyageur étranger a de l'argent, dans n'importe quelle région de Géorgie, d'autant plus si elle est reculée, on vous traitera avant tout comme un invité à qui l'on est fier de montrer son pays. Si l'on vous invite à une visite, ce n'est pas nécessairement pour en tirer quelque profit, mais parce qu'il est sacré de donner au visiteur une bonne image de son patrimoine. Si cette règle est encore plus vraie en région que dans la capitale, d'une manière large, l'aspect pécuniaire est loin d'être celui qui primera dans vos contacts à la population. Appréciez alors les traditions de l'hospitalité, loin des circuits touristiques qui ont dénaturé les rapports du voyageur aux autochtones.

Des traditions vivantes et pittoresques

Sur tous les plans, la Géorgie offre des spectacles peu communs, tous hauts en couleur. Sur le plan artistique, le folklore est riche et curieux, composé d'un mélange d'accents orientaux et occidentaux : profonds chants polyphoniques, rythmes originaux, danses acrobatiques, artisanat varié. Ne manquez pas une occasion de l'apprécier. La cuisine géorgienne est très originale : des khinkalis, juteux raviolis, aux brochettes cuisinées à la grenade, en passant par les khatchapouris, beignets au fromage fondu, les épices sont savoureuses, particulières, souvent du jamais-vu. La terre géorgienne produit de délicieux fruits et légumes et le vin géorgien est des plus réputés. Ne manquez pas non plus l'occasion d'assister à des cérémonies, civiles ou religieuses. La " soupra ", le banquet géorgien, avec ses rites et ses toasts, est d'un pittoresque unique. Les messes orthodoxes illustrent quant à elles l'originalité de la spiritualité géorgienne. A Tbilissi, au cours de l'année, fêtes religieuses et politiques marquent le calendrier, tantôt reliquat des antiques traditions du pays, tantôt héritage des célébrations de masse à la soviétique. Mais c'est à chaque fois une expérience unique.

Reportages & actualités de Géorgie

Ailleurs sur le web
Avis