Avant tout et toute autre chose : le Sénégal est un pays chaleureux qui offre de l'Afrique un aperçu joyeux et détendu - surtout en terme d'horaires ! Et puis évidemment, il est éblouissant dans sa diversité culturelle et naturelle : en un voyage, vous aurez l'impression d'en vivre 100. Parcs nationaux, mangroves, réserves ornithologiques, plages et stations balnéaires aux eaux claires, lac rosé, savane luxuriante, longue étendue quasi-déserte, petits villages traditionnels, ville sainte... Le Sénégal est une destination singulière où la " teranga ", l'hospitalité, est omniprésente.

© S.Nicolas

Dakar

Carrefour entre l'Afrique et l'Occident, Dakar est une capitale dynamique et cosmopolite qui vit au rythme d'un étonnant brassage culturel. Constamment en ébullition, elle a su conserver un brin d'authenticité dans le quartier historique du Plateau et les quartiers populaires de Médina, Yoff ou Patte d'Oie. On ne manquera pas de visiter la grande mosquée, la cathédrale de Dakar, le port, la place de l'Indépendance, le palais présidentiel et ses nombreux marchés traditionnels. A quelques encablures se trouvent le réputé marché artisanal de Soumbédioune, l'imposant monument de la Renaissance africaine et la pointe des Almadies, trois sites de grand intérêt.

© derejeb

Saint-Louis

Aux confins de l'océan, du désert et du Sahel, Saint-Louis a été fondé au XVIIe siècle par des marins de Dieppe en l'honneur du roi de France, Saint-Louis. Son inscription à l'Unesco témoigne de la richesse du patrimoine historique de la plus jolie ville du Sénégal. Des visites en calèches dévoilent ses quartiers - dont la plupart date de l'époque coloniale - et se poursuivent jusqu'aux célèbres monuments tel que le pont Faidherbe, le palais du gouverneur, la cathédrale et de nombreuses mosquées. On saluera également la plage de Hydrobase, lieu historique de départ des fabuleuses épopées transatlantiques de l'Aéropostale de Jean Mermoz.

© Laurent Bonardi

La Casamance

La Casamance est certainement l'une des plus belles régions de l'Afrique de l'Ouest, entre la Gambie et la Guinée-Bissau. Son nom est également celui du fleuve qui la traverse sur 300 km, formant ainsi de nombreux bolongs : ces petites îles parcourues par des milliers d'oiseaux. Au coeur des terres, la végétation est luxuriante, gratifiée par une flore exceptionnelle : baobabs, fromagers, palmiers, eucalyptus, manguiers, papayers, palétuviers... Forêts, rizières, mangroves, plages et vergers : les paysages variés abritent de petits villages traditionnels où vit principalement l'ethnie des Diola.

© S.Nicolas

Touba

Touba vient de l'arabe " tûbâ " ce qui signifie " béatitude, félicité ", c'est dire l'empreinte sacrée qui auréole la ville, siège de la confrérie musulmane des Mourides. La grande mosquée de Touba est l'édifice le plus visité par les fidèles et les touristes ainsi que la bibliothèque qui abrite les écrits du père fondateur de la cité. Chaque année a lieu le Grand Magal de Touba, un immense pèlerinage qui se distingue de tout autre par son caractère joyeux et festif : il commémore le départ en exil du fondateur de la confrérie, cheikh Amadou Bamba, arrêté à cause de ses convictions religieuses.

© Author\'s Image

Le lac rose

A une quarantaine de kilomètres de Dakar, le lac rose est une immense lagon dont les teintes varient du rose au mauve selon les reflets du soleil. Ces variations sont dues à une forte concentration de minéraux et sa grande teneur en sel permet d'y flotter sans effort comme dans la mer morte ! Les activités ne manquent pas sur le site : balade en pirogue, buggy, quad, dromadaire, équitation, 4X4, visite de villages peuls... Mais le plus impressionnant reste le spectacle des racleurs qui en extraient le célèbre sel rose.

© Siempreverde22

Parc national de Djoudj

Le parc du Djoudj est le troisième parc ornithologique du monde ; 3 millions d'oiseaux y transitent chaque année, dont 400 espèces différentes. Englobant une partie du fleuve ainsi que des zones de savane boisée, le parc s'étend sur 16 000 ha : un véritable paradis pour les pélicans, flamants roses, hérons pourpre, aigrettes, cormorans et autres marabouts. Le spectacle des migrations a lieu entre novembre et mai, les oiseaux deviennent alors les colocataires des chacals, hyènes, singes et gazelles.

© Author\'s Image

Mbour

A l'ouest du pays, MBour est le deuxième port du Sénégal, il attire les amateurs de pêche en gros puisque ses eaux regorgent d'espadons, de barracudas et de marlins bleus. D'ailleurs, un des plus beaux spectacles de MBour est d'assister au retour des pêcheurs vers 17h : des centaines de pirogues colorées affluent et déchargent dans un brouhaha incessant. Entre autres attraits, ne manquez pas le marché au poisson sur la plage et la visite de la réserve écologique expérimentale de M'bour, un site protégé depuis 1987.

© Mpc92

Parc du Niokolo Koba

Couvrant une superficie de plus de 900 000 hectares, le parc du Niokolo-Koba offre un paysage riche et varié où se concentrent les espèces végétales et animales les plus typiques des savanes de l'ouest africain. Inscrit au patrimoine de l'Unesco et en tant que réserve de la biosphère internationale, il abrite 350 espèces d'oiseaux et 80 espèces de mammifères parmi lesquels les emblématiques lions, léopards, éléphants, antilopes, hippopotames et crocodiles. De nombreux safaris y sont organisés, notamment entre mars et mai, période durant laquelle les animaux sont le moins timides.

© evenfh

Siné Saloum

Paradis ornithologique, le delta Sine-Saloum surprend par la beauté de ses paysages alanguis le long d'une gigantesque mangrove, au confluent des fleuves Siné et Saloum. Classé réserve mondiale de la biosphère, son Curriculum Vitae est impressionnant : 9 forêts classées, 2 aires marines protégées, 2 réserves naturelles communautaires et 1 parc naturel. Cette magnifique région abrite une flore et une faune exceptionnelles que l'on découvre à bord d'une pirogue locale. L'occasion également de saluer les habitants de la région dont les ethnies Sérère et Mandingue, qui vivent aux rythmes de traditions ancestrales.

© Travel_Nerd

Les plages

Avec ses 700 km de côtes, le Sénégal dispose de nombreuses plages pour certaines apprêtées en coquettes stations balnéaires. La plus grande est la célèbre Saly-Portudal qui dispose de longues plages bercées par l'Atlantique et animées par de nombreuses activités nautiques. Les plages de Gorée et des Almadies sont les plus familiales, car leurs baies et digues les protègent des vagues ; celle de Ngor-Village est des plus animées, car très prisée par les jeunes en été ! Le village lébou de Ouakam vous offre deux baies naturelles à flanc de falaise qui bénéficient de magnifiques décors... Faites votre choix ! 

© author\'s Image