Sur la pointe de l'Afrique de l'Ouest se trouve le Sénégal, un pays qui réserve aux voyageurs un dépaysement assuré. Chaque coin de ce territoire diffère en fonction de son panorama, des peuples qui y vivent, de leurs cultures et de leurs modes de vie. Autrefois divisée en plusieurs royaumes, cette république est maintenant unie, mais certaines diversités et pratiques locales se sont maintenues à travers le temps. Cela ne fait qu’enrichir l'expérience de tout étranger désireux de découvrir le terrain. Voici quelques exemples des coups de cœurs à dénicher. À moins de six heures de Paris, cela ne se refuse pas...

 

L’incontournable Sine-Saloum

La région du Sine-Saloum est une destination incontournable lors d'un séjour au Sénégal. Un delta, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2011, où se croisent les deux fleuves du Sine et du Saloum. Un espace naturel constitué d'îles autour du deuxième plus grand parc national du pays, celui du Delta du Saloum.

Passons d'abord par Joal, petit village de pêcheurs, qui est la ville frontalière séparant la Petite Côte et le Sine-Saloum. C'est ici que l'on trouve la maison d'enfance du premier président du pays Léopold S. Senghor. C'est d'ici que l'on accède à l'île de Fadiouth, une escale obligatoire. Son peuple, majoritairement chrétien, au contraire du reste du Sénégal, est originaire des Guelwars de la Guinée-Bissau et des Sérères du Saloum. L'église Saint-François-Xavier est la fierté de l'île ainsi que le baobab sacré, âgé de 800 ans. La légende prétend qu'il n'a jamais perdu ses feuilles !

En restant dans le thème, on découvre à Samba Dia le plus grand baobab du pays. Entouré d'une forêt classée et protégée, il est tellement grand que l'on peut en visiter l'intérieur. Ce village constitue une halte agréable sur le chemin après Joal.

En continuant sur la route désertique vers le centre de la région, on arrive à Ndangane. Plus touristique que d'autres villages mais néanmoins très agréable. On apprécie ici le retour de la pêche et les combats de lutte traditionnelle qui sont régulièrement organisés, un vrai spectacle ! Pour ceux qui recherchent plus de farniente, il suffit de prendre une pirogue en direction de Mar Lodj. Un petit village situé au centre de l'île ravira les amateurs d'art africain. Mais, une petite pause sur une des belles plages entourées de mangroves s'impose !

En venant de Samba Dia ou de Ndangane, on passe obligatoirement vers Palmarin avant de rejoindre les îles. La route goudronnée se transforme en piste et les véhicules se font de plus en plus rares. La route qui mène vers le bout du monde est bien réelle... Palmarin est implanté sur une langue de terrain entourée par l'océan. Le panorama impressionnera même les plus indifférents.

 

Les îles et le Pays Sérère

Dirigeons notre périple vers le sud pour arriver à l'entrée du Parc du Delta du Saloum et au cœur du Pays Sérère. Les Sérères forment la troisième ethnie du Sénégal et l’une des plus anciennes. L'histoire de ce peuple, originaire du centre-ouest du pays, est largement documentée et peut être retracée depuis la préhistoire grâce, entre autres, aux cercles mégalithiques retrouvés sur le territoire. Même aujourd'hui, on retrouve leurs habitations traditionnelles, leur langage, leurs fêtes et leurs coutumes. Très accueillants, les Sérères aiment partager leurs histoires et leurs traditions. Plongeons dans le cœur de ce pays...

Djifer, premier village du Pays Sérère mais dernier village avant l'océan, est le point de départ pour visiter la terre mystique de la Pointe de Sangomar : les courants ont créé la brèche qui sépare l'île du territoire, mais les locaux préfèrent expliquer ce phénomène autrement à travers leurs légendes... N'hésitez pas à leur demander, ils vous les raconteront avec grand plaisir et passion.

Une pirogue de plus (mais c'est l'unique moyen de réellement vivre cette région !) et posons le pied sur Dionewar. L'idée de « no stress » résonne partout sur cette île. Le transport se fait en calèche, à vélo et bien sûr à pied. L’une des plus belles îles du Sénégal et l’une des plus grandes aussi. Les amateurs de kayak vont trouver leur bonheur, ainsi que les amoureux du sable.

Les eaux autour de ces îles constituent la Réserve naturelle du Delta du Saloum, parc classé par l’UNESCO depuis 2011. La biodiversité est impressionnante : on rencontre ici plusieurs espèces animales et végétales que l’on ne retrouve nulle part ailleurs au Sénégal. Lamantins, dauphins de rivière et tortues marines vivent en harmonie dans ce paradis de mangroves. De nombreux piroguiers, accompagnés d'éco-guides, proposent des balades à travers ces eaux, surtout vers l'Ile aux Oiseaux. Cette terre inhabitée est le lieu de reproduction de plusieurs centaines d'espèces d'oiseaux que l'on verra uniquement ici à l'état sauvage. Une excursion unique à ne pas manquer.

 

Réserve de Fathala

Le Sine-Saloum est très riche en espaces naturels. Après la visite du Parc du Delta, près de la rive et en direction de la frontière gambienne, on découvre la réserve de Fathala.

Étendue sur 6 hectares, la réserve est gérée par des Sud-africains passionnés par la faune et la flore. Leur but est de réhabiliter plusieurs espèces en voie de disparition et de maintenir un espace naturel où les animaux peuvent cohabiter en paix. On y trouve déjà des girafes, des buffles, des élans, des zèbres et des phacochères. Mais, les vedettes sont les lions ! Ces derniers sont venus de zoos européens en tant que lionceaux et sont devenus les vraies « stars » de la réserve. Des marches en leur compagnie sont organisées pour le plaisir de tous.

 

Bou El-Mogdad et la région de Fouta

Une fois au nord du Sénégal, loin du Sine-Saloum, changement total de paysage : l'océan se transforme en fleuve, les cases traditionnelles en maisons coloniales et les Sérères en Saint-Louisiens. La région de Saint-Louis s'étend sur toute la frontière nord avec la Mauritanie. Seul le fleuve Sénégal sépare les deux territoires. À Saint-Louis même, on trouve le lieu d'amarrage du célèbre Bou El-Mogdad. De 1950 à 1970, ce navire hollandais servait à transporter des marchandises le long du fleuve, jusqu'à Podor. 5 ans plus tard, le bateau fut racheté dans le but d'organiser à bord des croisières. Après un certain temps passé en Sierra Léone, Guinée-Bissau et dans d'autres régions du Sénégal, en 2005 le navire est revenu à Saint-Louis... et y est resté ! Les croisières d'une semaine sont organisées d'octobre à mai : départ de Saint-Louis ou de Podor. De nombreuses escales sont proposées pendant le voyage. Voici quelques moments qui vont vous séduire.

La visite du Parc national des Oiseaux du Djouj. Cette réserve qui s'étend sur 16 000 hectares est le troisième parc ornithologique du pays. Plus de trois millions d'oiseaux hivernent ici.

Un déjeuner traditionnel avec le peuple Wolof à Dagana et la visite de l'ancien fort (rénové en complexe hôtelier désormais). Les Wolofs ont des principes qui leur tiennent énormément à cœur, ils n'hésiteront pas à partager leurs pensées avec leurs invitées.

La découverte des villages Toucouleurs près de Thiangaye, construits entièrement en terre sur les bords de la rivière. Ces villages sont comptés parmi les plus anciens du pays, certains datant du XIIIe siècle. Les Toucouleurs sont natifs de la région du Fouta et sont la racine de l'islamisation du pays. Très accueillants, peut-être qu'un méchoui sera organisé pour fêter votre arrivée !

Ces quelques notes sont loin d'avoir couvert la totalité des richesses du Sénégal. Chaque région est unique, riche, pleine d'expériences inoubliables. Mais elles se méritent ! Alors n'hésitez pas à aller à la rencontre des gens, à discuter avec eux, c'est le meilleur moyen, et le plus agréable, de comprendre une culture tellement différente de la nôtre. L'accueil et le sourire sénégalais n'attendent plus que vous. On vous l'assure, vous ne serez pas déçu.

 

Infos futées

 

Quand ? Il fait beau toute l'année, mais idéalement, d'octobre à mai pour profiter pleinement des parcs.

 

S’y rendre. Plusieurs vols directs par semaine depuis Paris et Marseille.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

AGENCE SENEGALAISE DE PROMOTION TOURISTIQUE - Plus d’informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions – Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive – Trouvez