Méconnu, le Cap-Vert est un archipel de dix îles paradisiaques au large du Sénégal, au beau milieu de l'océan Atlantique. Terre africaine à la végétation luxuriante, elle comble les amateurs de grands espaces préservés du tourisme de masse. D'île en île, de São Vicente à Santiago,  le voyageur arpente de vierges montagnes verdoyantes baignées de plages de sable blanc, avec pour fond sonore les mélodies enchanteresses de Cesaria Evora, la " diva aux pieds nus " de Mindelo. Ce cadre paradisiaque se veut tout aussi saisissant lors des impressionnantes éruptions du Pico do Fogo, qu'éblouissant lors de la découverte de ses fonds marins, offrant toute une palette de souvenirs au voyageur curieux. Voici nos 10 incontournables du Cap-Vert, un archipel à découvrir sans plus attendre. 

Plage de Boa Vista© Lucian Milasan - shutterstock.com

Praia, une capitale à connaître

Il s'agit certainement de l'une des capitales les plus méconnues du continent africain, pourtant Praia est généralement la première étape d'un voyage au Cap-Vert et on aurait tort de la sous-estimer ! Située sur le littoral sud de l'île de Santiago, Praia est une ville authentique, idéale pour une immersion dans le mode de vie cap-verdien. Bordée de plages, Praia possède un centre historique intéressant et un musée archéologique dédié aux découvertes subaquatiques faites dans l'archipel. 

Praia© Salvador Aznar - shutterstock.com

L'île de Santiago, histoire et culture

Coeur du Cap-Vert, l'île de Santiago est la plus grande et la plus peuplée des îles de l'archipel. Elle abrite un concentré de son histoire et de sa culture. C'est ici, en effet, que débarquèrent les Portugais en 1460, donnant naissance au peuple cap-verdien. Île montagneuse, Santiago compte des paysages désertiques infinis et de charmants villages de pêcheurs à l'image de Tarrafal et sa très belle plage de sable blanc en demi-lune. 

La plage de Tarrafal, île de Santiago© Nicolas Rung - Author\'s Image _ GraphicObsession

Le Mont Fogo, une excursion dantesque

L'île de Fogo, littéralement " feu ", est surmontée du Pico de Fogo, un volcan actif s'élevant à 2 829 m. C'est le symbole de l'île, les habitants ont su s'adapter à son territoire en développant notamment une agriculture intensive sur la lave : cacahuètes, pommes, grenades ou tamarins, tout pousse sur ce sol qui pourrait paraître  infertile ! À 1 800 m d'altitude, la partie centrale du volcan (Chã das Caldeiras) est un endroit inoubliable. Le paysage des maisons colorées au beau milieu de la pierre noire omniprésente est unique : les habitants de Chã das Caldeiras comptent parmi les rares populations à vivre dans le cratère d'un volcan toujours actif. 

Le mont Fogo© Clara Bastian - shutterstock.com

Boa Vista, l'île aux dunes

Le paysage de l'île de Boa Vista est parsemé de dunes de sable venu tout droit du désert du Sahara. Île la plus proche du continent africain, Boa Vista est très appréciée pour ses plages préservées où les tortues viennent pondre et pour ses nombreuses activités comme le kitesurf ou la planche à voile, rendue possible grâce à son climat particulièrement venteux. Véritable havre de paix, Boa Vista est l'endroit idéal pour un séjour farniente.  

Plage de Boa Vista© Lucian Milasan - shutterstock.com

L'île de Sal, un paysage aride

L'île de Sal, par la présence de son aéroport, est certainement l'une des plus visitées de l'archipel. Comme son nom l'indique, Sal a développé dans le passé un important commerce du sel grâce à ses salines que l'on parcourt encore aujourd'hui lors de différentes excursions. Pedra de Lume est l'un des sites les plus visités de l'île, particulièrement pour ses bains de saumure qui permettent de flotter sans effort et ses salines. 

Pedra de Lume© sofifoto - shutterstock.com

São Vicente, une île festive

São Vicente est l'une des plus petites îles du Cap-Vert, mais ce n'est pas la moins intéressante ! Musiciens, chanteurs ou danseurs viennent ici en nombre pour faire la fête et découvrir sa culture cosmopolite, fruit des nombreux échanges que l'île entretint tout au long de son histoire. Le Monte Verde surgit au beau milieu de cette terre plate et la surplombe du haut de ses 774 m d'altitude. Il offre une randonnée très agréable au milieu des agaves et des sisals. 

Le Monte Verde© Steidi - shutterstock.com

Mindelo, la perle de São Vicente

Berceau de Cesaria Evora, la " diva aux pieds nus " qui exporta la musique cap-verdienne, Mindelo est sans conteste la capitale culturelle et festive du pays. On y rencontre chanteurs, musiciens et autres artistes venus découvrir sa douceur de vivre et partager leurs oeuvres, notamment dans le petit centre national d'artisanat de la ville. Le centre de Mindelo est marqué par son histoire, il est constitué de diverses villas coloniales et de sobrados, des bâtisses portugaises. À voir aussi, la réplique de la Tour de Belém et la mythique rue de Lisboa. 

Mindelo© Frank Bach - shutterstock.com

L'île de Santo Antão, le paradis des randonneurs

De montagnes raides en pics escarpés, l'île de Santo Antão comblera les bons marcheurs. Le contraste du paysage est surprenant : terres arides au sud et paysages verdoyants au nord constituent un décor naturel de choix. Les plages sont assez rares à Santo Antão, la côte étant plutôt rocheuse, mais on se plaît à découvrir la richesse des plantations de bananiers ou de cannes à sucre et d'incroyables fougères géantes. 

Santo Antão© Igor Tichonow - Shutterstock.com

Brava, l'inaccessible

L'île de Brava est la plus difficile d'accès, mais aussi l'une des plus saisissantes de l'archipel. Ultime étape avant d'affronter l'océan vers l'Amérique, elle est encore peu fréquentée par les touristes et compte un nombre d'habitants relativement faible : c'est l'endroit idéal pour se ressourcer. Son relief montagneux et sa flore très riche - les hibiscus y poussent en nombre - font de l'île de Brava une terre d'exception où les pêcheurs prendront plaisir à passer de longues heures sur l'un des cinq îlots inhabités.  

L'île de Brava© daguymagery

L'île de São Nicolau, la plus secrète

Souvent sous-estimée, l'île de São Nicolau compte des paysages splendides où la nature semble avoir repris ses droits. Elle offre aux amateurs de randonnée ou de trekking un grand choix de balades, notamment dans son Parc naturel du Monte Gordo culminant à 1 382 m. Une végétation luxuriante et de riches cultures sont à y découvrir : maniocs, bananes, haricots ou tomates poussent en nombre sur cette île fertile à souhait. 

São Nicolau© Guido Amrein Switzerland - shutterstock.com