Résumé du séjour

  • 6 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Couple
  • Famille
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Découverte
  • Détente / Bien être
  • Élevé

Sur les rives du lac Léman trône Genève, capitale des organisations internationales. Le temps d'un week-end, vous aurez la chance de visiter la deuxième ville de Suisse et ses nombreux monuments. Et, si le climat le permet, une baignade au lac est tout à fait envisageable.

Carte, étapes du séjour et photos


Chargement en cours...

Veuillez patientier
Étapes du séjour
  • GENÈVE
Créer mon guide sur mesure

Vous serez redirigez vers mypetitfute.com, où vous pourrez modifier le parcours dans l’éditeur de guide.

Détail du séjour : Une semaine à Genève - 6 jours

Jour 1 : Genève, les incontournables

Matin. Genève est avant tout célèbre pour le lac Léman, le Rhône qui s'y déverse direction la Méditerranée, et aussi pour le Jet d'eau, qui comme un jeu projette en l'air ses 14 tonnes d'eau du lac à la minute. Commençons donc par appréhender la ville par l'élément liquide. Depuis la rive droite (sens de l'écoulement du Rhône), le quai des Pâquis, puis sur le pont du Mont-Blanc, la vue sur le lac, le Jet et le Mont-Blanc est imprenable. Prenez éventuellement une tartine aux Bains des Pâquis. Pour passer sur l'autre rive, passez par le pont de la machine et prenez le temps de vous imprégner de la tradition horlogère de la ville dans la cité du temps. Un espace où l'on comprend que la maîtrise de la technique horlogère a aussi en quelque sorte permis aux Suisses de devenir les maîtres du temps. Vous pouvez également décider de prendre une " Mouette " pour traverser via le lac. Continuez ensuite vers la place Neuve par la rue de la Corraterie.

Déjeuner. Arrivés à la place Neuve, et pour se remettre de cette première longue marche dans la ville, le déjeuner dans le très beau et très Art déco restaurant du Parc des Bastions (Vieille ville - Bastions) s'impose. Sous la verrière soutenue par d'élégants poteaux vert-de-gris, on se sent transporté au début du siècle à deux pas de l'architecture néoclassique de la vieille ville. Un air de Belle Époque presque authentique vous attend.

Après-midi. Il est temps maintenant de rentrer dans le vif du sujet. Dans le Parc des Bastions, le mur des Réformateurs vous fait rentrer de plain-pied dans la Rome protestante. Robes austères et esthétique digne de Tolkien, ici on se rappelle que la Réforme a été à Genève ce que la Renaissance a été à l'Italie, un grand flot de réflexion et de penseurs qui fit de la ville un centre riche et puissant. Une impression confirmée par la visite de la cathédrale Saint-Pierre au sommet de la vieille ville : une parfaite combinaison de l'austérité et de la puissance, de la magnificence et de la retenue.

Dîner. Puisque nous sommes dans la vieille ville, autant prolonger le voyage dans le temps, avec au choix le café Papon et sa terrasse ouverte sur la promenade de la Treille, un endroit historique, hors du temps l'été, ou bien les larges poutres du restaurant des Armures l'hiver, avec bien sûr, pour se réchauffer, une petite fondue dans le carnotzet.

Soirée. On peut terminer cette première journée avec un passage à l'Alhambar, ce lieu bien connu de la vieille ville où se croise tout Genève devant son grand bar et sa piste de danse bon enfant et décomplexée.

Jour 2 : Art à Genève

Matin. Retour vers la vieille ville, pour un petit déjeuner sur la place du Bourg du Four en face de la fontaine fleurie. Puis ce sont l'histoire et la culture qui sont au programme de la matinée. La maison Tavel et sa longue histoire, avant de pénétrer dans le musée d'Art et d'Histoire, qui permet de découvrir la richesse des collections et aussi la création artistique genevoise des XIXe et XXe siècles. Pour une pause café ou un apéritif, le Café du Bourg du Four en contrebas de la place attira votre curiosité. La devanture en bois rappelle les cafés d'époque et les affiches collées au mur nous projettent dans la vie des illustres Genevois.

Déjeuner. Puisqu'on est déjà dans le musée d'Art et d'Histoire, pourquoi ne pas profiter de l'excellent restaurant le Barocco, situé au rez inférieur donnant sur la très belle cour intérieure en été. Au menu, un beau mélange de toutes les influences qui se croisent à Genève, sous le regard de paisibles statues.

Après-midi. Pour ne pas risquer de se trouver piégé par les fermetures des magasins le dimanche, mieux vaut faire ses achats le samedi. En sortant du musée, descendez vers les Eaux-Vives par l'église russe et le quartier pittoresque de la Terrassière, pour les boutiques de la rue des Eaux-Vives. Puis prenez le tram vers la rue de Carouge (12), vers la rue de Leschot. Vous pouvez vous arrêter pour un verre aux Recyclables ou au café Jules Verne (Plainpalais). Pour terminer cette après-midi déjà bien remplie, direction le Mamco et son exploration de la création artistique contemporaine

.

Dîner. Jouxtant le Mamco, un restaurant à la décoration du XIXe siècle fait plonger dans la vie nocturne genevoise du bon pied. On apprécie l'univers bistrot du Café des Bains. On peut aussi marcher vers les Halles de l'île, le restaurant le plus en vue de Genève, vanté tant pour son ambiance que pour sa cuisine.

Soirée (1). Pour cette soirée, la rue des Bains est très animée et vous aurez l'embarras du choix entre de nombreux cafés et bars. Le quartier mêle étudiants assoiffés de bière et jeunes branchés en quête d'expériences festives. Le Café Cuba ou le Café du Lys sont des adresses incontournables du quartier.

Soirée (2). Pour terminer cette soirée, après ce début en douceur, un coup d'accélérateur est nécessaire en se rendant vers Carouge et son Chat Noir, à moins que vous vous laissiez tenter par les spectacles néoburlesques du Palais Mascotte dans le chaud quartier des Pâquis.

Jour 3 : Genève au naturel

Matin. Après ces séquences purement urbaines, le troisième jour sera aussi l'occasion de se mettre au vert, et à Genève on a le choix. Plages et parcs sont autant de lieux dépaysants au sein de la ville. Pour se remettre de la soirée de la veille, rien de mieux qu'un bon brunch, soit au très central Halles de l'île, soit au Coup de Girafe pour une ambiance plus intime. Dans tous les cas, rendez-vous ensuite vers la pointe des Eaux-Vives et son ambiance si particulière de station balnéaire. Pourquoi ne pas effectuer un tour sur les pelouses du parc Lagrange et des Eaux-Vives, où le sable de Baby Plage ?

Après-midi. Après une traversée du lac via une des " Mouettes " depuis le Port Noir en direction de la Perle du lac, rendez-vous vers le quartier des Nations, avec la visite du siège européen de l'ONU et son impressionnante allée de drapeaux et son architecture constructiviste. Un peu plus loin, prenez le temps de découvrir le très touchant musée de la Croix-Rouge, ouvert par Laura Bush et Raïssa Gorbatchev, symbole de paix et de compassion.

Dîner. Laissez-vous tenter par la cuisine authentiquement genevoise du Rémor, que vous trouverez étrangement plein - le Rémor est, de mémoire de Genevois, toujours ouvert le dimanche. Un détail qu'on n'oublie pas dans cette ville qui garde jalousement (et heureusement) son dimanche disponible pour se retrouver en famille.

Soirée. Entre le Victoria Hall et le Grand Théâtre de Genève, une soirée culturelle terminera en beauté ce parcours commencé dans l'eau et qui s'achève dans l'art.

Jour 4 : Genève historique et internationale

Matin. Pour bien entamer votre week-end, découvrez la Genève internationale avec une visite soit du Palais des Nations, du HCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés) ou du musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Déjeuner. Arrivé dans le quartier des Pâquis, installez-vous dans l'un des multiples restaurants étrangers du quartier, qui réunit un grand nombre de nationalités différentes. Vous pouvez aussi choisir de manger à la buvette du Bain des Pâquis, un lieu emblématique où tout Genève se croise, dans un cadre magique au milieu de la Rade.

Après-midi. Passage sur la rive droite en " Mouette " genevoise, ce bateau-navette qui traverse le lac, pour admirer les grands classiques : le Jet d'eau (avec une bonne glace s'il fait assez chaud), l'Horloge fleurie et la charmante vieille ville de Genève. S'il vous reste assez d'énergie, montez au sommet de la cathédrale Saint-Pierre, le panorama sur la région récompensera vos efforts !

Dîner. Restez dans le quartier pour manger une bonne fondue ! On se laissera tenter, au choix, par le Café des Antiquaires, à l'excellent rapport qualité-prix, ou le café aux Armures, au cadre chargé d'histoire en vieille ville.

Soirée. Il vous faudra redescendre de la colline pour vous rendre dans le quartier branché de Plainpalais, peuplé de bars en tout genre où se retrouvent les jeunes Genevois. Si vous préférez un opéra, une pièce de théâtre, un concert ou un film, vous n'aurez que l'embarras du choix !

Jour 5 : Sur les hauteurs de Genève

Matin. On prendra le temps de se promener dans les adorables rues aux petites maisons colorées du Carouge, derrière lesquelles se cachent de mystérieux jardins. Puis, prenez de la hauteur en montant en téléphérique au sommet du Salève (France voisine), cher au coeur des Genevois, qui offre un magnifique panorama sur la plaine genevoise, et sur les Alpes de l'autre versant. Vous pouvez même envisager une descente dans les airs en parapente !

Déjeuner. En terrasse l'été, si possible en passant par la case brunch, pour se sentir pleinement en mode week-end. Le plus commode est encore de le déguster dans le quartier, qui pullule de bons restaurants dans toutes les gammes de prix. L'Auberge du Cheval blanc est à découvrir.

Après-midi. Si la montagne ne vous dit rien, allez faire un tour au musée d'Art et d'Histoire pour admirer les remarquables tableaux de Ferdinand Hodler, la Pêche miraculeuse de Konrad Witz ou les hallebardes utilisées lors de l'attaque de Genève par les Savoyards en 1602, la fameuse Escalade !

Dîner. Soirée chic en dînant dans un des meilleurs restaurants de la ville, le Gusto idéalement situé dans un des palaces mythiques de la ville, le Métropole. Soirée romantique en perspective si vous optez pour un verre au 5 Lounge bar, le roof-top de l'hôtel à la vue à couper le souffle sur le Jet d'eau.

Soirée. Direction le seul coin un peu animé de la vieille ville une fois la nuit tombée. Sur la place du Molard, Lord Nelson Pub est un des rares établissements du quartier à inviter à un dernier verre, en joyeuse compagnie s'il vous plaît !

Jour 6 : Parc et gastronomie

Matin. S'il fait beau, prenez le temps de rejoindre le lac en passant par le jardin botanique et la Perle du Lac, c'est une fort jolie promenade. C'est un des plus beaux et des vastes parcs de Genève et le calme et les panoramas qu'il offre méritent de s'y perdre quelques heures.

Déjeuner. À moins que vous ne préfériez pique-niquer sur le pouce dans le parc, on reviendra vers les Eaux-Vives, direction un autre parc, pour y déjeuner dans la Brasserie du parc des Eaux-Vives, qu'on apprécie notamment pour son côté serein et naturel et surtout sa terrasse grandiose.

Après-midi. Impensable de quitter Genève sans se pencher sur les délicates collections des fondations Baur et Bodmer, entre trésors de l'histoire de l'écriture et joyaux raffinés d'Extrême-Orient. Rejoignez alors Cologny.

Dîner. Pour mettre un terme à ce séjour, on se réserve la dernière soirée pour déguster des mets classiques italiens, mais revisités version chic au restaurant In Fine (Bourg de Four), qui propose également des amuse-bouches et cocktails dans leur lounge en sous-sol. Puis, pourquoi ne pas découvrir la vieille ville et ses pavés de nuit, romantique à souhait !

Autres idées de séjour en Suisse

Avis