RHODES / DODÉCANÈSE - guide touristique du Petit Futé

Kalos irthate !

" Quelle joie pour l'homme à qui il a été donné de voguer avant sa mort sur les eaux de la mer Egée. Ce monde réserve bien des joies - les femmes, les fruits, les idées - mais fendre les flots de cette mer-là en murmurant le nom de chaque île, (...) je ne crois pas qu'il existe une joie plus capable d'ouvrir au coeur de l'homme les portes du paradis. Nulle part ailleurs on ne quitte aussi aisément, aussi sereinement, le réel pour le songe. " N. Kazantzaki.

En exergue à ce guide, les mots de Nikos Kazantzaki, dans Alexis Zorba. Ils illustrent à eux seuls l'ambiance quasi mythologique qui règne dans les îles du Dodécanèse. Partout, la mer Egée nous ballotte entre mythe et réalité et ne nous quitte jamais. Elle baigne les côtes de Rhodes, Symi, Karpathos, Astypalaia, Patmos, Kastellorizo, Leros, Tilos, Kos, Kassos, Nissiros, Kalymnos ou encore Lipsi. Autant de joyaux léchés par les flots égéens qui réservent une expérience unique au visiteur qui voudra bien prendre le temps de pousser ces " portes du paradis ".
Au-delà du sceau mythologique, les douze îles du Dodécanèse sont marquées par un patrimoine exceptionnel et des paysages époustouflants, d'une diversité surprenante. Ainsi, les vieilles villes de Rhodes et Patmos sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO alors qu'ailleurs la nature offre tout à la fois des plages de sable fin, des eaux turquoise et translucides, des montagnes acérées, des paysages arides ou foisonnants, des criques solitaires, des cratères lunaires... Chaque île, chaque topologie est unique et influe sur l'ambiance locale. Ainsi, vous vivrez différemment selon que vous choisissez la spiritualité de Patmos, le traditionalisme de Karpathos, la rudesse de Leros, la folie de Lipsi, l'orientalisme de Kastellorizo ou encore la bienveillance de Kalymnos.
La région bénéficie d'un ensoleillement quasi permanent, le plus élevé d'Europe, et d'un climat agréable tout au long de l'année. Elle offre une gastronomie riche et variée, des activités sportives, des lieux branchés pour boire et danser jusqu'au bout de la nuit ou bien une sérénité et un calme olympiens. Le tourisme à Rhodes et sur les îles du Dodécanèse ne date pas d'hier. Déjà, à l'époque des Romains, les bonnes familles envoyaient leurs fils y étudier. Suivons donc leur exemple.

REMERCIEMEMENTS. A Lila Laborde, Philippe Chaix, Jimmy, au Petit Prince et à toutes les personnes rencontrées sur les îles du Dodécanèse.

Avertissement

La Grèce est toujours dans une grave crise économique, d'une ampleur sans précédent. Depuis mai 2010, des mesures d'austérité visant à renflouer les caisses de l'Etat ont été votées les unes après les autres : baisse des salaires et des retraites, augmentation des impôts, multiplication de taxes diverses, flexibilité des contrats de travail... Cette " cure " subie par la population a eu comme résultat une chute dramatique de la consommation et la fermeture de très nombreux commerces à travers le pays. Ce phénomène est encore plus visible en période dite " hors saison " dans les îles du Dodécanèse, alors que celles-ci avaient été plutôt épargnées jusqu'à présent. Cet état ne semble malheureusement pas s'arrêter pour l'instant. Aussi, à l'heure où nous écrivons, nous ne pouvons garantir que tous les établissements cités dans ce guide seront toujours ouverts à l'été 2016, compte tenu de la situation exceptionnelle.

RHODES / DODÉCANÈSE : les adresses futées

RHODES / DODÉCANÈSE : Trouver un restaurant, hôtel, bar, discothèque, boutique, musée, monument ...

RHODES / DODÉCANÈSE : Idées de séjour

Un grand week-end à Rhodes

Jour 1 : Arrivée à Rhodes. La principale île du Dodécanèse conserve un héritage médiéval sans pareil. Les chevaliers de Saint-Jean ont façonné le visage de la vieille ville, pour s'en convaincre il faudra emprunter la rue des Chevaliers et s'arrêter un long moment dans le Palais des Grands-Maîtres, plus bel exemple architectural de cette époque. Rendez-vous ensuite dans leur ancien hôpital, il abrite aujourd'hui le Musée archéologique de Rhodes. La vieille ville, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, mérite bien qu'on lui consacre deux journées pleines.

Jour 2 : Ce sont les origines historiques ottomanes de Rhodes-ville (Siège de Rhodes en 1522) qui retiendront votre attention : dans la vieille ville, le quartier que l'on appelle " Chora " en offre un témoignage saisissant avec sa mosquée Soliman le Magnifique ou bien encore ses bains turcs. L'ancien quartier juif (juderia) est également à parcourir depuis la place Martyron Evreon ; le musée juif de Rhodes rappelle combien la communauté juive de Rhodes était importante avant la Seconde Guerre mondiale, la synagogue est d'ailleurs la plus ancienne de Grèce.

Jour 3 : Profitez de la ville nouvelle, de son quartier de Mandraki (vieux port) et de ses plages ensoleillées toute l'année (ou presque). N'oubliez pas d'accorder une demi-journée au reste de l'île, l'acropole de Lindos est indiscutablement le point d'intérêt à ne pas manquer.

Rhodes et le Dodécanèse en une semaine

Il ne faut pas jouer la carte de la surenchère et se fixer un nombre d'îles trop important à visiter, le temps de trajet ne doit pas non plus être sous-estimé. Et puis pour s'imprégner de l'ambiance d'une île, rien de tel que d'y dormir.

Jours 1- 2 : Visite de Rhodes. Voir les jours 1 et 2 du séjour " Un grand week-end à Rhodes ".

Jours 3-4 : Symi. La petite perle du Dodécanèse est gagnée en 1 heure de bateau seulement depuis Rhodes. On y randonne à son rythme à l'intérieur des terres dans des paysages étonamment verts et tapissés de cyprès, l'île compte 200 églises et monastères de quoi justifier quelques efforts, ou sans complexe on y bulle sur l'une de ses plages, pour le moins photogéniques.

Jours 5-6 : Kalymnos. Depuis Symi, comptez 2 heures de traversée jusqu'à Pothia, le port de Kalymnos. Cette île est connue de tous les Grecs comme l'île des pêcheurs d'éponges. Un peu moins fréquentée mais sincère et charmante, elle est une incitation au farniente sur ses belles plages ou à l'escalade sur ses parois acérées et dans ses cavités volcaniques.

Jour 7 : Retour à Rhodes et, si le temps vous le permet, visite de Lindos.

Deuxième option

Jours 1-2 : Visite de Rhodes. Voir les jours 1 et 2 du séjour " Un grand week-end à Rhodes ".

Jours 3-5 : Patmos. La plus mystique des îles du Dodécanèse (saint Jean l'Evangéliste y aurait eu la révélation de l'Apocalypse) est encore préservée du tourisme de masse. Une population bohême chic y prend ses quartiers chaque été. Le village byzantin de Patmos Chora est l'un des plus beaux du Dodécanèse et le monastère de Saint-Jean est classé patrimoine mondial de l'humanité. Prenez le temps de vous imprégner d'un style de vie plus lent et de vous isoler dans des criques paradisiaques.

Jour 6 : Lipsi. Cette toute petite île se visite depuis Patmos en une journée ou plus si affinités (comptez 35 minutes de transport). On y mange bien, on y vit au rythme des locaux et on peut y randonner sans difficultés avec la promesse d'une plage à la clef.

Jour 7 : Retour à Rhodes et, si le temps vous le permet, visite de Lindos.

Le Dodécanèse en deux semaines

En deux semaines, vous aurez le temps d'allier les deux séjours de base présentés dans la section Le Dodécanèse en une semaine, sans trop vous presser.

Jours 1-3 : Visite de Rhodes. Voir " Un grand week-end à Rhodes ".

Jours 4-7 : Patmos. La plus mystique des îles du Dodécanèse (saint Jean l'Evangéliste y aurait eu la révélation de l'Apocalypse) est encore préservée du tourisme de masse. Une population bohême chic y prend ses quartiers chaque été. Le village byzantin de Patmos Chora est l'un des plus beaux du Dodécanèse et le monastère de Saint-Jean est classé patrimoine mondial de l'humanité. Prenez le temps de vous imprégner d'un style de vie plus lent et de vous isoler dans des criques paradisiaques. Vous pourrez aussi profiter d'une journée pour faire une excursion vers un des îlots alentour comme Arki.

Jours 8-9 : Lipsi. Cette toute petite île se visite souvent depuis Patmos en une journée mais profitez du temps dont vous disposez pour rester une nuit ou deux sur place (comptez 35 minutes de transport). On y mange bien, on y vit au rythme des locaux et on peut y randonner sans difficultés avec la promesse d'une plage à la clef.

Jours 10-11 : Kalymnos. Cette île est connue de tous les Grecs comme l'île des pêcheurs d'éponges. Un peu moins fréquentée mais sincère et charmante, elle est une incitation au farniente sur ses belles plages ou à l'escalade sur ses parois acérées et dans ses cavités volcaniques.

Jours 12-13 : Symi. La petite perle du Dodécanèse. On y randonne à son rythme à l'intérieur des terres dans des paysages étonnamment verts et tapissés de cyprès. L'île compte 200 églises et monastères, de quoi justifier quelques efforts, ou sans complexe on y bulle sur l'une de ses plages, pour le moins photogéniques.

Jour 14 : Retour à Rhodes.

Le Dodécanèse en un mois

En un mois, vous aurez le temps de faire le tour de tout le Dodécanèse, en vous arrêtant dans les îles les plus visitées tout comme dans celles qui se trouvent plus hors des sentiers battus.

Jours 1-3 : Visite de Rhodes. Voir " Un grand week-end à Rhodes ".

Jours 4-7 : Patmos. La plus mystique des îles du Dodécanèse (saint Jean l'Evangéliste y aurait eu la révélation de l'Apocalypse) est encore préservée du tourisme de masse. Une population bohême chic y prend ses quartiers chaque été. Le village byzantin de Patmos Chora est l'un des plus beaux du Dodécanèse et le monastère de Saint-Jean est classé patrimoine mondial de l'humanité. Prenez le temps de vous imprégner d'un style de vie plus lent et de vous isoler dans des criques paradisiaques. Vous pourrez aussi profiter d'une journée pour faire une excursion vers un des îlots alentour comme Arki.

Jours 8-9 : Lipsi. Cette toute petite île se visite souvent depuis Patmos en une journée mais profitez du temps dont vous disposez pour rester une nuit ou deux sur place (comptez 35 minutes de transport). On y mange bien, on y vit au rythme des locaux et on peut y randonner sans difficultés avec la promesse d'une plage à la clef.

Jours 10-13 : Kalymnos. Cette île est connue de tous les Grecs comme l'île des pêcheurs d'éponges. Un peu moins fréquentée mais sincère et charmante, elle est une incitation au farniente sur ses belles plages ou à l'escalade sur ses parois acérées et dans ses cavités volcaniques. Excursion d'une journée à Pserimos.

Jours 14-16 : Astipalaia. Faites un petit détour vers l'ouest et découvrez Astipalaia que l'on considère souvent comme partie intégrante des Cyclades de par son architecture et son mode de vie.

Jours 17-19 : Kos. La plus festive des îles du Dodécanèse, on y prend le temps de vivre à la grecque : siga, siga la journée, fête le soir venu dans un bar de plage ou une boîte de Kos-ville. On ne négligera pas pour autant un des plus beaux sites archéologiques de l'archipel avec notamment la visite de l'école de médecine où étudia et enseigna Hippocrate.

Jour 19 : Nissiros. Visite du volcan et des villages perchés sur son cratère. Randonnées et plage.

Jours 20-21 : Tilos. Le temps s'arrête dans cette nature sauvage. Randonnées dans la réserve naturelle de Tilos et découverte d'un mode de vie au ralenti.

Jours 22-24 : Symi. La petite perle du Dodécanèse. On y randonne à son rythme à l'intérieur des terres dans des paysages étonnamment verts et tapissés de cyprès. L'île compte 200 églises et monastères, de quoi justifier quelques efforts, ou sans complexe on y bulle sur l'une de ses plages, pour le moins photogéniques.

Jours 25-26 : Kastellorizo. Découverte de Kastellorizo l'ottomane, son rythme de vie et son exotisme.

Jours 27-29 : Karpathos. Découverte des traditions et d'un mode de vie séculaires sur l'île qui a su le mieux les préserver dans l'archipel. Visite du village perché d'Olymbos et randonnées dans les terres sauvages du nord.

Jour 30 : Retour à Rhodes.

Séjour thématique
Hors des sentiers battus

Les îles du Dodécanèse sont diverses et riches mais certaines sont plus ou moins visitées. Nous vous proposons ici un itinéraire hors des sentiers battus pour découvrir les îles trop souvent délaissées des touristes.

Karpathos. Pour découvrir l'île des traditions séculaires, où vous découvrirez spécialités culinaires mais aussi musicales comme nulle part ailleurs. Le village d'Olymbos, perché dans un splendide isolement, est sûrement le meilleur exemple de vie traditionnelle dans le Dodécanèse.

Kassos. Battue par les vents, Kassos est vraiment un coin reculé du monde méditerranéen. Vous y trouverez une ambiance hors du temps.

Tilos. C'est un secret bien gardé, une île où la nature foisonne et les randonnées sont vraiment magnifiques et solitaires. Un petit bijou de verdure sauvage qui offre un écosystème unique dans toute la Méditerranée mais encore largement préservé du tourisme extérieur.

Nissiros. Le volcan de Nissiros est une visite à ne pas manquer, tout comme les villages perchés tels des équilibristes sur le cratère lunaire. Beaucoup de visiteurs viennent ici à la journée depuis Kos mais pour vous imprégner d'une ambiance toute particulière, restez au moins une nuit.

Kastellorizo. Un peu à l'écart, vers l'Orient, plus ottomane que véritablement européenne, Kastellorizo se mérite. Elle n'est pas sur les routes maritimes habituelles dans le Dodécanèse mais offre une expérience unique dans la région.

Astipalaia. Là aussi un peu à l'écart, Astipalaia est souvent considérée plus comme une île des Cyclades que du Dodécanèse, de par son positionnement géographique et son architecture. Si vous faites le détour, vous trouverez une île vraiment unique bien que souvent délaissée.

Séjour religieux

Les Grecs sont dans leur très grande majorité orthodoxe, la religion tient une grande part dans leur quotidien.Voici une idée de séjour pour apercevoir et découvrir les plus grandes merveilles religieuses - parfois teintées de superstitions - des îles du Dodécanèse.

Karpathos (Aperio) : dans l'église du village, ne manquez pas d'observer l'icône miraculeuse de la Vierge. En effet, la légende voudrait qu'un simple bucheron ait vu une bûche saigner et se transformer en icône de la vierge Marie.

Lipsi (Lipsi Chora) : un peu à l'écart de la ville, rendez-vous à l'église Panaghia Harou. Cette dernière daterait du XVIe siècle et est célèbre dans tout le pays car elle abrite une superbe icône de la Vierge portant le Christ crucifié dont les lys séchés refleurissent miraculeusement tous les ans, le 23 août.

Patmos (Patmos Chora) : Arpentez le monastère de Saint-Jean et la grotte de l'Apocalypse là où saint Jean eut la Révélation et rédigea l'Apocalypse. Le monastère et la grotte sont aujourd'hui un lieu de pèlerinage et d'enseignement orthodoxe grec. Ne ratez pas les autres monastères et couvents de l'île, pour la grande majorité encore en activité. Si vous souhaitez passer Pâques en Grèce, c'est sûrement sur l'île de Patmos que vous trouverez les plus grandes cérémonies et la plus grande ferveur religieuse.

Séjour wind et kitesurf

Les îles du Dodécanèse sont battues par les vents, notamment le meltemi qui souffle du nord-nord-ouest. Résultat, sur certaines côtes, les spots de wind et kitesurf se sont développés au cours des dernières années.

Rhodes (Prasonisi) : La presqu'île de Prasonisi est réputée pour ses spots en été. Le reste de l'année, les eaux bloquent l'accès à la presqu'île. Tous les amateurs s'y retrouvent, dans un paysage de bout du monde.

Karpathos (Afiartis) : Au sud de l'île, Afiartis est un spot mondialement reconnu où se tiennent festivals et compétitions.

Kos (Marmari et Kefalos) : La grande plage de sable de Marmari est battue par les vents et de ce fait reconnue comme un spot incontournable dans la région. Au sud de l'île, vers Kefalos, les vents pénètrent certaines baies malgré leur exposition à l'est.

Voir plus d'idées de séjours

RHODES / DODÉCANÈSE : Les principales destinations

Grèce : Les villes remarquables

MÉTÉORES
CORFOU CHORA
HANIA - LA CANÉE
Nos bons plans séjours
  • Rhodes : Hôtel Nathalie 2*

    Située dans la mer Egée, à proximité des côtes turques à la frontière de l'Occident et de l'Orient, l'île de Rhodes doit son nom aux amours de la nymp...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Petit Déjeuner
    Dès 399 TTC/pers.
  • Athenes : Autotour Grèce Classique 3*

    Un circuit complet en autotour qui rassemble harmonieusement les différents aspects de la Grèce Antique : son histoire, sa culture et sa religion.
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Petit Déjeuner
    Dès 719 TTC/pers.
  • Heraklion : Hôtel Angel Village 3*

    La Crète est la plus vaste des îles grecques et la plus au sud de la mer Egée. Des kilomètres de plage, des montagnes abruptes, de fertiles plaines......
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Demi Pension
    Dès 549 TTC/pers.

RHODES / DODÉCANÈSE : Galerie photo

RHODES : Actualité et reportage

Les incontournables de Santorin

On la surnomme la " perle des Cyclades ", une distinction qu'elle n'a pas volé au vu de la beauté de cette île. D'origine volcanique, Santorin domine la Méditerranée de ses hautes falaises couleur ocre auxquelles s'agrippent des villages aux maisons blanches et aux dômes bleutés. On assiste ici aux plus beaux couchers de soleil du monde et...
Ailleurs sur le web

Sélection Visites - Points d'intérêt RHODES

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses RHODES