Située dans le nord-est du Brésil, comme l'indique son nom, le Nordeste est une des régions les plus authentiques du pays grâce à un patrimoine culturel riche et ancien. L'Etat de Bahia, aux racines africaines omniprésentes, présente une mosaïque de cultures différente du reste du Brésil et la mythique ville de Salvador de Bahia, à la fois festive et colorée, en est un joli concentré. Recife, capitale de l'Etat de Pernambuco, baptisée " la Venise du Brésil " dans la mesure où elle est constituée de trois îles reliées par 39 ponts enjambant rivières et canaux, est à voir absolument. Le charmant village colonial d'Olinda, perché au-dessus de Recife et fondé en 1537, possède quant à lui un centre pittoresque aux ruelles étroites avec de beaux édifices coloniaux, ce qui lui a valu d'être inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Ne manquez pas non plus le village de Fazenda Nova et sa Nova Jerusalem, une reproduction de Jérusalem sur 7 hectares ou plusieurs scènes de la Passion ont été reconstituées et où les habitants du village se métamorphosent régulièrement en acteurs à l'occasion de spectacles. Mais le Nordeste c'est aussi des trésors naturels sublimes, parmi les plus beaux du Brésil. Entre torrents, montagnes, sentiers aux panoramas superbes, le Parque Nacional de Chapada Diamantina est un joyau naturel du Nordeste. De son côté, le Parque Nacional dos Lençóis Maranhenses offre de très beaux paysages de dunes, plages et lagunes. Enfin, en matière de plages, le Nordeste possède les plus belles du Brésil à l'image de celles de l'archipel de Fernando de Noronha aux eaux limpides et aux fonds marins superbes, sans oublier la très belle Praia da Pipa près de Recife et le spectaculaire littoral entre Natal et Jericoacoara.

Brésil Nordeste : Les lieux incontournables

Photos Brésil Nordeste

Découvrir la destination : Brésil Nordeste

Les plus du Nordeste et de l'Amazonie

Des plages paradisiaques

Avec plus de 3 300 km d'une côte verdoyante bordée de cocotiers, le Nordeste ne laisse pas ses visiteurs indifférents. L'offre satisfait du surfeur en quête de bonnes vagues aux adeptes d'une mer tranquille aux eaux translucides. Du Maranhão jusqu'au sud de Bahia, il n'est pas difficile de trouver un recoin où se poser et oublier le reste du monde pour quelques jours. De Maceio à Recife, la superbe barrière de corail est la deuxième plus grande au monde, juste derrière l'Australie. Les dunes de sable blanc font partie également du paysage, ainsi que les marais, les lagons d'eau douce et une faune et flore riches. Proche du bord de mer, la végétation encore préservée de certains sites plus éloignés des centres urbains propose de belles randonnées avant de se jeter à l'eau. Les chanceux pourront peut-être y croiser des tortues, voire des lamantins !

Les influences africaines du Nordeste

On estime que près de 3,5 millions d'esclaves furent acheminés d'Afrique au Brésil entre les XVe et XIXe siècles, dont une grande partie destinée aux champs de canne et aux engenhos (fabriques de sucre) du Nordeste. C'est dans cette région que les influences africaines ont marqué le nouveau monde de leur empreinte la plus profonde, et ce dans des domaines aussi variés que la religion (le candomblé, toujours extrêmement pratiqué), la gastronomie (acarajé, xinxim, moqueca...) ou les arts (capoeira, maracatu). C'est dans l'État de Bahia que cette influence afro est aujourd'hui la plus prégnante.

L’Amazone, plus long fleuve du monde

Depuis sa naissance dans les entrailles des Andes péruviennes, c'est une véritable épopée continentale que le fleuve Amazone aura vécue pour tracer son énorme sillon et parvenir jusqu'à son embouchure, entre Belém au sud, et Macapá au nord. Plus de 7 000 km de course et une multitude d'affluents venus le muscler régulièrement, quand, au bout de sa course, il se jette dans l'océan pour une rencontre titanesque, les chiffres s'affolent.

Avec un débit allant jusqu'à 209 000 m³/s (ce qui altère la salinité et la couleur de l'océan jusqu'à 300 km des côtes), l'Amazone est responsable à lui seul de 18 % du volume total d'eau douce déversé dans les océans du monde.

Différentes formes de carnaval
Danseur de maracatu.
Danseur de maracatu.

Il y a de fortes chances que le carnaval soit l'un de vos objectifs, car près d'un tiers des touristes qui visitent le Brésil au cours de l'année le fait pendant cette période. Durant quatre jours, le pays est pris d'une folie collective qui ne cesse qu'au soir du Mardi gras. A Salvador, plus d'un million de personnes suivent les énormes trios elétricos, des camions équipés d'une sono qui parcourent les rues en déversant des décibels de musique axé et de MPB (música popular brasileira), tandis qu'à Olinda les défilés, au son du frevo, sont menés par des bonecos gigantes, des grandes marionnettes de papier mâché. En Amazonie enfin, la manifestation la plus notable a lieu à Parintins (entre Manaus et Santarém, sur le fleuve Amazone). La fête se déroule en juin et rassemble des milliers de personnes pour voir s'affronter les Garantidos et les Caprichosos, symbolisant des boeufs, de couleur rouge pour le premier, bleue pour le deuxième.

L’omniprésence de la musique
Musiciens et danseurs de Capoiera dans les rues de Salvador.
Musiciens et danseurs de Capoiera dans les rues de Salvador.

La musique joue un rôle fondamental dans la culture brésilienne. Dans le Nordeste et en Amazonie, comme dans le reste du pays, tout le monde est un peu musicien. Le Nordeste a apporté une contribution primordiale à la musique brésilienne. Les rythmes de la samba y sont apparus avant de s'exporter avec succès à Rio de Janeiro où ils ont acquis leurs lettres de noblesse. Le forró, qui n'a pas d'origine géographique déterminée, est la musique nordestine par excellence. Salvador fut le berceau du tropicalisme dans les années 1960 à 1970, et c'est aujourd'hui la capitale de la musique axé, qui connaît une belle popularité dans tout le pays. Recife enfin a vu éclore dans les années 1990 le mangue beat, mouvement artistique qui puise ses inspirations dans la culture populaire, qu'il enrichit d'influences modernes (électro ou rock).

Le climat du Nordeste
Maragogi.
Maragogi.

Il y a bien une saison des pluies (entre janvier et juin selon la région), mais le Nordeste connaît un climat chaud et sec durant la plus grande partie de l'année. Sur le littoral nord, entre São Luis et Natal, certaines agences touristiques garantissent même le soleil sur facture du mois d'août au mois de décembre ! Bon, il pleut bien quelques gouttes quand même, mais avec cette chaleur, personne ne s'en plaint.

Nos bons plans séjours

  • La Havane : Hôtel Iberostar Varadero 5*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1599 TTC/pers.
    J'en profite
  • Djerba : Hôtel Maxi Club Riad Méninx 4*

    Djerba vous promet un séjour synonyme de douceur, de dépaysement et de tranquillité. Houmt Souk, la capitale administrative de l'île vous charmera par...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 389 TTC/pers.
    J'en profite
  • La Havane : Hôtel Starfish Varadero 3*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 969 TTC/pers.
    J'en profite

Reportages & actualités

Ailleurs sur le web
Avis