Richmond, capitale de l'Etat de Virginie, abrite environ 210 500 personnes intra-muros. De 1861 à 1865, pendant la guerre de Sécession, elle fut également la capitale des Etats Confédérés d'Amérique. Aujourd'hui, le droit et la finance sont les principaux moteurs économiques de Richmond, avec de nombreux cabinets d'avocats (dont quatre des plus célèbres aux Etats-Unis : Hunton & Williams, McGuireWoods, Williams Mullen et LeClairRyan). Elle est le siège de la Federal Reserve Bank of Richmond, l'une des douze réserves de la Banque fédérale (FED), et on y trouve également le siège de grandes compagnies telles que Genworth Financial ou Philip Morris USA.

Histoire

Richmond fut fondée en 1737, après avoir été baptisée ainsi par le colonel William Byrd II. La zone où se développa la ville avait déjà été reconnue par le capitaine John Smith (1580-1631), lorsqu'il fonda Jamestown en 1607, à une soixantaine de milles de là. L'endroit était alors occupé par les Indiens Powhatans.

Pendant la guerre d'Indépendance américaine, en 1775, c'est dans l'église St John, que le patriote Patrick Henry prononça son discours épique exigeant " la liberté ou la mort " qui fit basculer les représentants de la Virginie dans le camp de la révolution.

C'est le 18 avril 1780, que la capitale de l'Etat, alors à Williamsburg, fut déplacée à Richmond. Le Virginia State Capitol fut construit en 1785. Le 29 mai 1861, Richmond succéda à Montgomery (Alabama) comme capitale des Etats Confédérés. Le 2 avril 1865, l'armée de l'Union s'empara de Richmond. Un quart des bâtiments de la ville fut détruit dans un incendie provoqué par les soldats confédérés lorsqu'ils l'abandonnèrent.

Richmond émergea des décombres de la guerre civile comme une puissance économique majeure. Le chemin de fer s'y développa et l'industrie du tabac fut rapidement la plus importante. C'est d'ailleurs ici que fut inventée la première machine à rouler les cigarettes. En 1888, le Richmond Union Passenger Railway fit fonctionner l'un des premiers tramways électriques aux Etats-Unis.

Au début du XXe siècle, la population avait dépassé les 85 000 personnes, avec un pourcentage d'Afro-Américains de 37 %. Une partie du milieu des affaires fut rapidement sous la coupe de la communauté noire et le quartier de Jackson Ward reçut bientôt le surnom du "Black Wall Street of America".

En 1960 et en 1965, plus de 700 immeubles furent construits dans le centre-ville et, en 1968, la Virginia Commonwealth University fut créée lors de la fusion du Medical College of Virginia et du Richmond Professional Institute.

En 1970, Richmond s'étendit de près de 70 m² au sud de la ville.

À voir / À faire à RICHMOND

Organiser son voyage à RICHMOND

Photos de RICHMOND

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ROCHEUSES AMÉRICAINES

Guide ROCHEUSES AMÉRICAINES

ROCHEUSES AMÉRICAINES 2018/2019

14.95 €
2018-03-28
408 pages
Avis