Plus de 1 million d'habitants, des musées d'art et de grands immeubles comme s'il en pleuvait, un tramway qui se développe petit à petit, plus de 260 jours de soleil par an... c'est sûr, Dallas a de nombreux arguments en sa faveur. Et, pourtant, il y manque quelque chose. Ce ne sont pas les voyageurs peu enclins à passer leur journée devant des centaines de toiles et de sculptures qui diront le contraire. Son Downtown semble vraiment down. La crise des années 1980 et du début des années 1990 se fait encore sentir.

En dehors des périodes de festival, cette capitale du shopping, avec le plus grand nombre de boutiques par habitant des États-Unis, est un peu ennuyeuse, dès la nuit tombée par exemple. Là où San Antonio séduit par son romantisme, où Austin enchante par son côté alternatif et ses nuits musicales, là où Fort Worth détonne par son identité texane cow-boy, et là où Houston éblouit par sa richesse culturelle, scientifique et l'animation de ses différents quartiers, Dallas déçoit un peu. Elle semble en quête d'identité, avec des quartiers séparés les uns des autres par d'interminables rues. Sauf dans Downtown, il ne faut pas envisager de marcher dans Dallas, à moins de vouloir y perdre sa journée.

À voir / À faire à DALLAS

Organiser son voyage à DALLAS

Photos de DALLAS

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2017-12-06
336 pages
Avis