Deuxième plus grande ville après Moscou, Saint-Pétersbourg est certainement la plus belles des cités de Russie. Créée au XVIIIe siècle par Pierre le Grand, elle incarne l’esprit impérial de l’époque qui fut ensuite magnifié par Elisabeth Petrovna et Catherine II. Des palais, des édifices somptueux, des cathédrales à bulbes, des musées, des théâtres, des statues, des colonnades, un fleuve magistral et autant de canaux… Tout ici n’est que splendeur et ravissement, que la ville soit drapée dans son manteau d’hiver ou illuminée par les nuits blanches. 

©

Le Palais d’Hiver

Bâti entre 1754 et 1762 à la demande de l’impératrice Elizabeth, le Palais d’Hiver était la résidence des Tsars de Russie. Ce magnifique monument à la façade verte fut pensé dans le pur style baroque russe et témoigne de toute la démesure de l’époque. S’étirant sur près de 200 mètres le long de la Neva, il ne comportait pas moins de 1 050 pièces, 1 945 fenêtres, 1 886 portes et 117 escaliers. La richesse de son ornementation est spectaculaire, où que l’on pose son regard il s'émerveille de colonnes, statues, bas-reliefs et plafonds sculptés. Le Palais d'Hiver abrite aujourd’hui l’un des plus riches musées au monde, celui de l’Ermitage

©

Le musée de l’Ermitage

La richesse de ses collections n’a d’égal que la splendeur des lieux… Le musée de l’Ermitage est le plus grand musée du monde en terme d'objets exposés : plus de 60 000 œuvres sont exposés et près de 3 millions d’objets sont conservés dans les réserves. Couvrant deux millénaires d'art et d’histoire, il abrite des œuvres du monde entier, parmi lesquelles des pièces d'antiquités égyptiennes, gréco-romaines et moyen-orientales. Les grands noms de la peinture y figurent également tels que Léonard de Vinci, Rembrandt, Rubens, Matisse, Gauguin ou encore Picasso.

©

La perspective Nevski

La perspective Nevski – comprenez l’avenue de la Neva – s’étire sur plus de 4 km depuis l'Amirauté jusqu’à la laure Alexandre Nevski. Sur cet axe majeur de la ville défilent des nombreuses boutiques, bars et restaurants, musées et galeries d’art, théâtres et cinémas ainsi qu’une multitude de palais et d’églises dont la magnifique église Notre-Dame-de-Kazan. Au gré des balades, ne manquez pas de saluer la Maison du livre, l’ancien immeuble de la compagnie Singer, le pont Anitchkov et l’obélisque érigé en l’honneur de Léningrad.

©

La cathédrale Saint-Isaac

Construite au XIXe siècle, la cathédrale Saint-Isaac est la troisième plus grande cathédrale d’Europe. Durant de nombreuses années, elle orchestra la vie religieuse de la ville avant d’être pillée à la révolution de 1917 et transformée ensuite en musée. Sa décoration intérieure est fastueuse, ses murs sont couverts des tableaux, de fresques, de sculptures, de bronze et de lapis-lazulis. Plus de cent kilogrammes d'or ont été utilisés pour dorer sa coupole qui culmine à 102 m de hauteur, offrant ainsi un magnifique panorama sur la ville.

©

Le Grand-Palais de Peterhof

Surnommé le « Versailles russe », le Grand-Palais de Peterhof a été la résidence d'été des empereurs, érigée à 30 kilomètres de la ville. Cet ensemble de palais et jardins, bâtis sous Pierre Ier le Grand, est un bijou de raffinement que ce soit par son abondante décoration intérieure que par la prestance de ses parcs qui couvrent 102 hectares. Jardin à la française et à l’anglaise, cascades, fontaines, pavillons et statues dorées animent cet immense espace paysager qui n’a en effet rien à envier au domaine versaillais.

©

Forteresse Pierre-et-Paul

Berceau de la cité, la forteresse Pierre-et-Paul fut le premier édifice de Saint-Pétersbourg, construit en 1703 sur l'île de Lièvres. Sa fonction initiale était de protéger le principal accès maritime de Russie mais elle servit surtout de prison pour les opposants au régime. Transformée aujourd’hui en musée historique, elle dévoile un ensemble d’édifices, et notamment la cathédrale Pierre-et-Paul, sépulture des empereurs russes dont celles de Pierre le Grand et de Catherine de Russie. Chaque jour, à midi, un coup de canon est tiré depuis l'un de ses bastions.

©

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

La cathédrale orthodoxe Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé est un édifice des plus pittoresques avec ses bulbes polychromes et ses dômes torsadés ! Construite sur le modèle de la cathédrale de Basile-le-Bienheureux à Moscou, elle est le parfait exemple du style néo-russe avec cette particularité en prime : elle abrite plus de 7 500 m² de mosaïques. D’ailleurs, ce n'est pas véritablement un lieu de culte mais un musée dédié à la mosaïque et surtout un lieu commémoratif, puisqu’elle fut bâtie à la mémoire du tsar Alexandre II, assassiné en lieu et place en 1881.

©

Croisière sur la Neva

Saint-Pétersbourg est traversé par le fleuve Neva qui prend source au lac Ladoga pour se jeter en fin de course dans le golfe de Finlande. Les plus grands édifices de la ville se mirent dans ses eaux traversées de part et d’autres par de multiples ponts. Il est ainsi possible de les saluer en embarquant sur un navire pour une croisière, excepté quand la Neva se couvre de glace entre la mi-décembre et début avril. Une expérience unique que certains poursuivent le long de la Volga pour atteindre Moscou.

©

Le Théâtre Mariinsky

Édifié en 1860 sous le règne d'Alexandre II, le Théâtre Mariinsky est avant tout un trésor d’architecture Renaissance et baroque. Lustres en Cristal, dorures, sièges en velours, plafonds peints, balustrades… sa décoration intérieure éblouit avant même que le rideau se lève. Les plus grands noms de l’Opéra, de la musique et danse classiques se sont produits sur cette scène de renommée internationale qui poursuit encore sa vocation. Si vous ne pouvez assister à une représentation, sachez que de visites guidées sont organisées.

©

Les Nuits Blanches

Du mois de juin jusqu’à la mi-juillet, Saint-Pétersbourg vit au rythme des nuits blanches où les journées durent 18 heures et les nuits de 6 heures restent claires. Durant cette période, la ville ne semble ne jamais dormir baignée par cette atmosphère mystérieuse propice aux rêveries et festivités en tous genres. C’est d’ailleurs à ce moment qu’a lieu le Festival des Nuits Blanches avec des concerts de musique classique organisés dans toute la cité et souvent en plein air. C’est la période idéale pour visiter Saint-Pétersbourg mais également le moment où elle est le plus prise d’assaut par les touristes !

©