Immanquable dans les environs de Mandalay, Ava se trouve sur la rive gauche de l'Ayeyarwady, à 12 km en aval (et au sud) de Mandalay. L'ancienne cité est entourée d'eau, bordée au nord par l'Ayeyarwady, à l'est par son confluent le Myintge, et au sud et à l'ouest par un canal qui relie les deux fleuves. Ava fut construite sur un plan original, qui ne plaçait pas la citadelle au centre de la ville fortifiée mais au nord-est. Par ailleurs, les fortifications, au lieu de former le quadrilatère habituel des anciennes capitales birmanes, dessinent, par le zigzag des murs, un lion assis sur ses pâtes arrière...

Histoire

Après le siège de Sagaing par les Shan, en 1364, Ava resta la capitale de la Birmanie pendant près de 500 ans. Elle fut fondée par Thadominbya (1364-1368), qui avait entrepris de reconquérir l'ensemble des royaumes de Birmanie épars. Il mourut lors d'une expédition à la conquête du royaume môn dont la capitale était installée à Pégu (actuelle Bago). Son successeur, Minkyiswa-Sawke, et descendant du roi de Bagan, poursuivit l'objectif d'unification du territoire birman et étendit les limites du royaume jusqu'à Prome (actuelle Pyay). Suivirent des années de guerre avec les Môn. Entre-temps, le royaume de Taungoo n'avait cessé de s'étendre, sa population grossie par les habitants d'Ava qui avaient fui la domination des rois shan. En 1550, Tabin Shweti succéda au trône de Taungoo. Quand il attaqua Pegu, le roi môn s'enfuit à Prome qui était alors un Etat vassal d'Ava, défendu par l'armée shan. Ce fut la première d'une série d'offensives sur le Royaume birman, menées par Tabin Shweti, puis par son successeur. Ava tomba en 1555, et un prince birman fut nommé gouverneur qui devait payer tribut à l'empire de Taungoo.

De 1593 à 1599, ce furent des années creuses, la ville fut même abandonnée suite au déménagement du gouverneur. En 1599, Ava fut reconstruit par Nyaung Yan Min, un des fils de Sin Pyu Mya Shin. Celui-ci élargit les frontières de la ville à l'est, à l'ouest et au sud, la rebaptisa Shwe Wa Myo Gyi, et en fit le siège de son royaume. En 1636, Ava devint, pour la première fois de son histoire, la capitale d'un royaume birman quand le roi Thalun y déplaça sa capitale, précédemment à Taungoo. Un siècle plus tard, la puissance birmane déclina de nouveau et succomba sous l'attaque foudroyante des Môn. En 1752, Ava fut détruite et le roi fait prisonnier à Pégu. Mais quelques années plus tard, Alaungpaya reconquit les territoires perdus et devint l'empereur indiscuté de Birmanie, alors que les Môn étaient défaits à jamais. Si Alaungpaya fit de Shwebo sa capitale, au nord du royaume, son fils Hsin Byushin la déplaça de nouveau à Ava. Ava resta par la suite la capitale de son successeur Singu Min. En 1821, Bodawpaya fit d'Amarapura sa capitale, mais son successeur Bagyidaw établit de nouveau le siège de son royaume à Ava. En 1838, Ava fut détruite par un tremblement de terre, et finalement abandonnée trois ans plus tard, par Thar Yar Wady (1837-1846) qui détrôna Bagyidaw en 1840. Amarapura devint alors capitale, pour la deuxième fois.

Les lieux incontournables d'AVA -INWA

Organiser son voyage à AVA -INWA

Photos d'AVA -INWA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MYANMAR - BIRMANIE

Guide MYANMAR - BIRMANIE

MYANMAR - BIRMANIE 2018/2019

14.95 €
2018-07-13
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis