La route qui va de Mandalay à Pyin U Lwin mérite à elle seule le voyage. Vue depuis les hauteurs de la colline qui mène à Pyin U Lwin, la plaine de Mandalay offre rapidement un magnifique paysage. Le pick-up se lance à l'assaut de la route en zigzag conduisant au sommet de la montagne : 67 petits kilomètres pour un dépaysement complet.

Arrivé à bon port, si le moteur n'a pas prématurément rendu l'âme, on se trouve plongé dans une ambiance d'une autre époque. Les diligences baroques aux couleurs bariolées attendent patiemment l'arrivée des voyageurs ; dans les splendides demeures coloniales, on s'attend à voir encore crépiter le feu dans la cheminée. La ville a conservé une atmosphère bien britannique, mâtinée à présent d'une touche chinoise. Et les jardins tirés à quatre épingles, les oiseaux ramenés des contrées exotiques et les briques des manoirs sont autant de témoignages de la grande époque de cette paisible villégiature anglaise.

La ville tient son nom colonial de Maymyo du colonel May, qui était à la tête du cinquième régiment d'infanterie et avait élu résidence en ces lieux. Situé dans les hauteurs, au-delà de 1 200 mètres d'altitude, Pyin U Lwin, comme l'a rebaptisé l'Etat birman, a longtemps été la capitale d'été, prisée par les sujets de Sa Majesté désireux d'échapper à la canicule de la saison chaude, insoutenable dans la plaine.

Aujourd'hui, la ville remporte également tous les suffrages des voyageurs en mal de fraîcheur. Attention ! Les saisons semblent parfois inversées sur ces hauteurs : un déluge impromptu prend bien souvent au dépourvu le touriste imprudent, habitué à la canicule sèche de Mandalay. Ici, la saison des pluies se manifeste dès le mois d'avril, et ce, jusqu'en octobre. En hiver, il risque même d'y faire bien froid.

Si Pyin U Lwin est dépourvue de monuments prestigieux ou de sites hors du commun, cette cité n'est pas pour autant dénuée d'un certain charme suranné. Un esprit bon enfant semble y régner, entretenu par la nonchalance apparente de la population.

Ce calme ne saurait pour autant cacher l'intense activité nocturne qui s'empare de la ville à la nuit tombante : le trafic routier devient alors incessant, les camions de la contrebande remontant la route de Lashio vers la frontière chinoise du Yunnan. Tandis qu'une partie de la population vient, dans le centre-ville, siroter son lait chaud dans les maisons de thé, des camions bâchés se pressent vers la frontière, tous feux éteints, transportant des marchandises non identifiées.

Les lieux incontournables de PYIN U LWIN

Organiser son voyage à PYIN U LWIN

Photos de PYIN U LWIN

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MYANMAR - BIRMANIE

Guide MYANMAR - BIRMANIE

MYANMAR - BIRMANIE 2018/2019

14.95 €
2018-07-13
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis