Sagaing fut fondée en 1315, après la chute de Bagan, par Athinkhaya Sawyun, fils du plus jeune des trois frères shan. Elle resta capitale d'un royaume shan indépendant jusqu'en 1365, année où Thadominbya l'abandonna en faveur d'Ava. Mais Sagaing devint de nouveau capitale royale par la volonté du fils aîné d'Alaungpaya, Naungdawgyi, de 1760 à 1764. A la mort de ce dernier, elle laissa une seconde fois le rôle de siège royal à Ava.

Peu remarquée dans l'histoire de la Birmanie, Sagaing l'est aujourd'hui pour sa richesse religieuse. C'est en effet un des hauts lieux du bouddhisme, comme en témoignent ses nombreux monastères et couvents. D'un point de vue touristique, Sagaing est comparée à un petit Bagan, pour la multitude des pagodes perchées sur les flancs de ses collines.

Il fait bon flâner dans Sagaing, petite ville birmane bien tranquille, qui rappelle l'atmosphère sereine de certaines anciennes villes coloniales de basse Birmanie. Sur le plan religieux, Sagaing semble loin des autorités et des troubles de la politique interne du pays, et pourtant cette cité compte aussi un bureau, discret, de la LND.

Les lieux incontournables de SAGAING

Organiser son voyage à SAGAING

Photos de SAGAING

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

MYANMAR - BIRMANIE

Guide MYANMAR - BIRMANIE

MYANMAR - BIRMANIE 2018/2019

14.95 €
2018-07-13
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis