" Il n'existe pas de plus belle ville de cure ", avait déclaré Thomas Edison en découvrant Mariánské Lázně en 1911... À une heure de voiture de Karlovy Vary, Mariánské Lázně - dont le nom allemand de Marienbad est tout aussi connu - mérite son surnom de " Perle des stations thermales ", grâce au superbe parc de 90 ha qui l'entoure et à ses 40 sources minérales (pramen), toutes utilisées à des fins thérapeutiques. La ville joue de sinuosités et d'ondulations rendant son charme plus secret que Karlovy Vary, fait d'élégance et de romantisme. Cette deuxième célèbre station thermale, un peu plus au sud, bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle au pied des Slavkosky, à une altitude de 630 m. Fondée en 1805, la station se développa autour du monastère voisin de Teplá, qui lui donna son nom (" Les bains de Marie "). Le caractère romantique de Mariánské Láznĕ inspira nombre de ses curistes, comme Chopin, Beethoven ou Liszt. C'est également ici que Gogol commença la rédaction des Âmes mortes et que Goethe écrivit son Élégie de Marienbad. Âgé alors de 72 ans, il rencontra à Mariánské Lázně son dernier grand amour, la belle Ulrique von Levetzow à qui il dédia ce poème. D'autres grands noms sont connus pour avoir fréquenté les lieux : Friedrich Nietzsche, Georges Clemenceau, Edward VII, Franz Josef I, Mark Twain, Franz Kafka, Thomas Edison, Sigmund Freud, Gustav Mahler...

Les lieux incontournables de MARIÁNSKÉ LÁZNĚ

Comment partir à MARIÁNSKÉ LÁZNĚ ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à MARIÁNSKÉ LÁZNĚ

Photos de MARIÁNSKÉ LÁZNĚ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Guide RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE 2019/2020

12.95 €
2019-03-06
480 pages
Ailleurs sur le web
Avis