SÃO PAULO - guide touristique du Petit Futé

Bem vindo a São Paulo !

Imaginez ue mégalopole gigantesque qui collectionne les superlatifs : 20 millions d'habitants, 110 musées, 260 salles de cinéma, 12 000 restaurants, 15 000 bars... La liste des lieux de sortie est infinie et fait de laville une capitale culturelle incontournable. São Paulo est truffée de ces petites adresses à l'accueil chaleureux : cafés branchés, boutiques de créateurs, bistrots, restaurants gastronomiques, marchés d'artisanat n'y manquent pas. " Sampa ", pour les intimes, captive par son bouillon culturel dans lequel on se plonge allègrement, ses musées et galeries de haut niveau et ses quartiers vivants et festifs.
Rivale éternelle de sa voisine Rio, la grande ville n'offre pas les beaux paysages cariocas, mais attire par sa vibration urbaine, ses buildings, son rythme électrisant et sa qualité de grande métropole mondiale qui propose de nombreux rendez-vous d'envergure, allant de la mode à la musique ou au sport. Ses habitants adorent la comparer à New York et ont aussi leur grand parc, l'Ibirapuera, même s'il n'est pas aussi central que celui de la Grosse Pomme. Ici aussi les quartiers forment des villages communautaires à l'architecture et à la culture bien spécifiques. Ainsi, les quartiers centraux sont des villages cosmopolites qui dépaysent, Vila Madalena et Pinheiros sont les temples bobo et hipster, Vila Mariana est un quartier résidentiel de classe moyenne d'une certaine mixité sociale, et Jardins, itaim Bibi et les quartiers sud demeurent le repaire de la bourgoisie citadine. Chacun sa tribu.

Si sa taille démesurée peut de prime abord provoquer une certaine méfiance chez les touristes, les bonnes adresses, les monuments et les rues à arpenter se trouvent surtout dans la zone centrale et l'ouest de la ville, dans des quartiers plus verts et aérés. Ils sont facilement accessibles en métro ou à pied durant la journée et les taxis sont nombreux et fiables pour les déplacements en soirée.
Hors de la ville, les découvertes sont aussi excitantes. La côte nord de l'Etat, de Maresias à Ubatuba, fait se succéder les plages de rêve. Dans les terres, les villages perchés à plus de 1 500 m d'altitude offrent de beaux paysages et beaucoup de possibilités de trekking. A Campos do Jordão, le climat frais et les chalets montagnards sont une bonne occasion de randonnée. Ceux qui veulent aller un peu plus loin iront s'émerveiller devant le panorama époustouflant des chutes d'Iguaçu qui se trouvent dans l'Etat voisin du Paraná, à moins de deux heures de vol.
Terre d'immigrants et concentré culturel du Brésil, São Paulo est le lieu idéal pour comprendre et connaître un peu plus ce pays de contrastes saisissants, où cohabitent riches et pauvres, nouveau et ancien, traditionnel et moderne.

L'équipe de rédaction

Remerciements. Un grand merci à tous les paulistas d'origine ou d'adoption qui nous ont aidés à préparer ce guide avec leurs conseils, indications précieuses et accueil chaleureux.

Idées de séjour SÃO PAULO

Séjours courtsHaut de page
6 jours en villeHaut de page

Jour 1. Centre historique. Bain de foule et découverte du centre historique. Promenade à partir de la Praça da Republica jusqu'au Mosteiro de São Bento, en passant par les rues piétonnes de Barão de Itapetininga, Viaduto do Cha, Praça Antônio Prado et XV de Novembro. Déjeuner au restaurant du Patio do Colégio, lieu où la ville a été fondée. A pied ou en métro, direction de la station de la Luz, belle gare historique. Juste en face se situe la Pinacothèque, un des principaux musées d'art de la ville ; possibilité de visiter le musée de la Langue portugaise, se trouvant à côté.

Jour 2. Retour dans le centre historique le matin et Higienópolis. Visite de la cathédrale et de la Praça da Sé. A pied, on traverse la mouvementée 25 de Março, la rue commerçante et populaire la plus fameuse de la ville, pour arriver jusqu'au marché central, le Mercadão. Visite et pause déjeuner pour déguster au choix le sandwich de mortadelle (sanduiche de mortadela) ou le gâteau à la morue (pastel de bacalhau), tous deux des classiques ! Après-midi culturel dans le quartier d'Higienópolis. Visite de l'Institut Moreira Sales (expositions d'art contemporain et de photographies) et de la FAAP (musée d'Art brésilien). Dîner dans la charmante pizzeria Dona Veridiana, dans le même quartier.

Jour 3. Ibirapuera et Jardins. La journée commence avec une bouffée d'air frais au parc Ibirapuera. C'est l'occasion de s'étirer les jambes, prendre un vélo, faire un footing ou simplement se promener. Quatre musées ainsi que le planétarium se trouvent dans l'enceinte du parc. Pour déjeuner, direction le quartier de Jardins, non loin. Nombreux choix entre bonnes tables et menus rapides du midi. Bonne option pour se promener, la rue Oscar Freire concentre les boutiques de luxe de la ville, dont un grand magasin Havaianas et un autre Melissa, qui vend principalement des sandales pour les femmes. Au numéro 136 se trouve un glacier à ne pas rater.

Le soir, on optera selon la programmation pour un spectacle de danse ou un concert au Teatro Municipal, le principal de la ville.

Jour 4. Avenida Paulista. Dès le matin balade dans la fameuse avenue Paulista (à partir de l'arrêt de métro de même nom), avec ses commerces, bureaux, musées et centres culturels. Les amateurs de littérature passeront sans doute un bon moment dans la librairie Cultura, la plus grande d'Amérique latine. C'est l'endroit idéal pour trouver un beau livre sur le pays. La boutique de l'Instituto Moreira Salles, située dans la même galerie, possède aussi de nombreux ouvrages sur l'architecture et la photographie.

Pour se restaurer à midi, le mieux est de chercher un restaurant dans les rues parallèles, côté jardins. Durant l'après-midi la visite se poursuit vers le milieu et le début de l'avenue Paulista. Une visite au MASP (musée d'Art de São Paulo) s'impose ainsi qu'une promenade dans le parque Siqueira Campos, juste en face. Avant d'y arriver, on en profite pour admirer la belle bâtisse située peu avant l'office de tourisme au croisement avec la rue Min. Rocha Azevedo. C'est une des seules maisons à avoir résisté au temps (malgré son état d'abandon) et à la construction des tours qui dominent actuellement la rue. Malheureusement elle ne se visite pas.

Jour 5. Quartier de Pinheiros et de Vila Madalena (samedi). La visite se fait de préférence le samedi, jour du marché d'antiquités de la place Benedito Calixto. Nombreux stands et un public jeune qui vient flâner et s'attabler dans les bars environnants. De nombreuses rues à parcourir : Rua dos Pinheiros, Arthur de Azevedo, Teodoro Sampaio et celles se trouvant entre la Francisco Leitão et la Mourato Coelho. Elles sont bordées de cafés, restaurants et petites boutiques.

Direction le quartier de Vila Madalena en montant la rue Fradique Coutinho. Une pause café au Coffee Lab, endroit original servant les meilleurs breuvages, s'impose. Samedi, c'est également le jour de marché de la rue Aspicuelta. Ambiance animée et fruits et légumes locaux à prix attractifs.
Le soir se poursuit dans un des nombreux bars du quartier.

Jour 6. Liberdade (dimanche). Le meilleur jour pour visiter le quartier de Liberdade est sans doute le dimanche, jour du marché typique. Dès la sortie du métro les arômes des stands vendant des snacks asiatiques se font sentir. Il y a la queue à midi, mieux vaut arriver tôt. Promenade le long de l'avenue de la Liberdade et de la Galvão Bueno, où les restaurants traditionnels sont installés.

Visite de l'Institut Tomie Ohtake à Pinheiros l'après-midi ou, pour les fans de sport, direction un stade pour assister à un match de foot.

Une semaine entre ville et plageHaut de page

En ciblant ses visites au centre de São Paulo (promenades plus courtes, exclusion du quartier de Higienopolis, par exemple), il est possible de partir dès le sixième jour en direction de la côte pour découvrir Santos. On vous suggère de dormir sur place pour connaître aussi la station balnéaire de Guaruja.

Jour 6 : Santos. En voiture ou en bus, direction de la station balnéaire de Santos. Visite du musée du Café et pause pour une dégustation. Promenade dans le centre historique, et direction la plage. Transport en bac en fin de journée pour Guaruja.

Jour 7 : Guarujá. Promenade en bord de mer et journée à la plage. Retour vers São Paulo en fin de journée, compter 1 heure et plus si c'est un retour de week-end ou de vacances à cause des bouchons fréquents.

Séjour longHaut de page
São Paulo, ses environs et escapade à IguaçuHaut de page

Les déplacements sont plus aisés en voiture (routes de bonne tenue, attention toutefois au trafic intense durant l'été et les grands week-ends), mais les compagnies de bus desservent aussi bien la côte que les villes de l'arrière-pays.

Jours 1 à 4. São Paulo. Même programme que dans le séjour court.

Jours 5 à 8. La route continue jusqu'à Ilhabela (environ 130 km depuis Guaruja). L'accès se fait par le village de São Sebastião, qui possède un centre historique pittoresque et un littoral de 100 km. Traversée rapide en bateau depuis le port. Farniente sur les belles plages de l'île qui possède aussi de nombreuses cascades et un centre historique charmant.

Jours 9 à 11. Transfert en bus ou voiture jusqu'à Paraty plus au nord, village colonial classé à l'UNESCO qui a conservé son centre piéton et ses jolies maisons colorées. Balade en bateau dans la baie constellée d'îles et de jolies plages. Transfert de Paraty à Campos do Jordão, à 1 700 m d'altitude.

Jour 12. Découverte du centre piéton de Campos do Jordão, la Vila Capivari. En téléphérique, montez jusqu'au Morro do Elefante. Déjeuner en ville. Voyage en train jusqu'à Pindamonhangaba (pause d'une demi-heure sur place) pour apprécier le paysage de la verdoyante Serra da Mantiqueira. Autre option : découverte du Horto florestal, le grand parc botanique de Campos.

Jour 13. Belle journée pour les amateurs de nature et de trekking. Cette région montagneuse (comparée au reste du pays) est excellente pour le tourisme sportif. Au choix, deux excursions : la Pedra do Baú, à 1 950 m d'altitude, et l'Aventura no Rancho, pour ceux qui aiment la tyrolienne. Les moins sportifs pourront profiter de la journée au parc botanique.

Jour 14. Retour à São Paulo. Vol vers Foz do Iguaçu. Découverte du Marco das 3 Fronteras et dîner en ville.

Jour 15. Découverte du splendide Parque nacional do Iguaçu l'après-midi, côté Brésil, suivie de la visite du parc des oiseaux et du barage d'Itaipu.

Jour 16. Visite du Parque Nacional Iguazu, en Argentine. C'est l'occasion d'avoir une vue plus proche des chutes. Possibilité de balade dans la ville de Puerto Iguazu.

Jour 17. Retour à São Paulo et dernier shopping avant le départ.

Séjours thématiquesHaut de page
Serra da Mantiqueira et da Bocaina (13 jours)Haut de page

Après quelques jours dans la ville de São Paulo, direction la zone montagneuse de l'état avec ses parcs naturels et ses beaux paysages.
Vous pouvez adapter le rythme du voyage en fonction de votre temps disponible et de votre envie de faire plus au moins de trekkings ou de vous reposer.

Jour 1 à jour 3. São Paulo centre historique, avenue Pauliste, virée gastronomique à Jardins, et balade dans les quartiers de Pinheiros et de Vila Madalena.

Jour 4. Départ tôt le matin par la rodovia Ayrton Senna. Premier arrêt à São Francisco Xavier (130 km environ). Petit village connu pour ses artistes et artisans qualifiés. Masques, fleurs en bois et céramiques sont vendus dans les ateliers. Plusieurs trekkings de différents niveaux sont possibles au départ du village, dont celui qui va jusqu'à la Pedra da Onça et permet d'avoir une vue de la région à 2 000 m d'altitude. Nuitée dans une pousada rural de charme. Pour se restaurer de façon simple, mais savoureuse, O pastel : en-cas sur commande, plusieurs options végétariennes.

Jour 5. Départ pour Santo Antônio do Pinhal (40 km). Petit village qui garde encore ses airs rustiques. A visiter le parc Jardim dos Pinhais (sentier piéton pour une balade de deux heures et parcours accrobranche). Depuis le Pico Agudo, à 8 km environ, belle vue sur la vallée du Paraiba et, selon la météo, possibilité de faire du parapente (prix excessifs néanmoins). Rappel et canyoning sont aussi proposés au départ du village.

Jour 6. Campos do Jordão (20 km). Journée reposante avec balade en ville, pause café et visite culturelle à la maison de la xylographie. Dîner : tournée de fondues (viande, fromage et chocolat), la spécialité locale. La bière artisanale locale est aussi réputée, grâce à la qualité de l'eau de la région. A déguster chez Baden Baden, par exemple.

Jours 7 et 8. Cunha (125 km). Avant d'arriver à Cunha, petite pause à Aparecida, où se trouve la plus grande église catholique du pays (avenue Julio Prestes).

Au village de Cunha les options de balades avec cascade et trekking sont nombreuses, certaines sont gratuites et ne nécessitent pas de guide. Ne pas manquer le Parque Estadual da Serra do Mar et la Pedra da Macela (uniquement en cas de ciel dégagé !). Autre option intéressante, la Calçada do Ouro, trekking qui passe par l'ancienne voie utilisée par les esclaves pour amener l'or du Minas Gerais à Rio. Fin du parcours à la cascade Sete Quedas.

Jours 9 et 10. Itatiaia (130 km). On pénètre dans l'Etat de Rio de Janeiro pour découvrir cette zone à cheval entre les deux Etats et le Minas Gerais. Itatiaia fut le premier parc national du pays et les options sportives et de loisirs y sont nombreuses. Les plus expérimentés pourront se lancer dans la montée de 2,5 km jusqu'au Pico das Agulhas, à 2 791 m d'altitude (accompagnement d'un guide obligatoire).

Jours 11 et 12. Visconde de Maua. Dernière étape avec nombreuses options d'hébergement de charme en chalet. Le lieu est réputé pour ses cascades et pour l'ambiance hippie des marchés. Les bonnes tables raviront les gourmets, surtout les amateurs de truite, la spécialité locale.

Jour 13. Retour à São Paulo ou suite du séjour à Rio !

La route Rio - Santos (15 jours)Haut de page

Un séjour thématique au bord de mer qui suit la route qui va de Santos à Rio de Janeiro.

Jour 1 à jour 3. São Paulo centre historique, avenue Pauliste, virée gastronomique à Jardins et balade dans les quartiers de Pinheiros et de Vila Madalena.

Jour 4. Santos. Visite du musée du café et pause pour une dégustation. Promenade dans le centre historique et balade au bord de mer.

Jour 5. Guaruja - Bertioga (40 km). Pour arriver à Bertioga depuis Santos, le plus simple c'est de passer par Guaruja en empruntant le bac. Visite du fort de São João et balade en goélette

du fort jusqu'à la plage d'Iporanga avec une petite pause pour la baignade.

Jour 6. Maresias (77 km). La station fait partie du littoral de 100 km de São Sebastião. C'est une très belle plage de 4 km avec une bonne infrastructure (hôtels, restaurants, loisirs) et beaucoup d'animation durant l'été. Spot de surf parmi les plus recherchés du pays.

Jour 7. Journée à la plage de Maresias pour ceux qui ne veulent pas reprendre la voiture ou découverte des plages environnantes. De la rivière Cubatão ou Una, il est possible de partir en kayak. Parcours d'environ trois heures au choix.

Jour 8. São Sebastião - Ilhabela (30 km). Journée balade au centre historique de São Sebastião, puis traversée vers Ilhabela en fin de journée.

Jour 9. Ilhabela. Visite du village et de la plage du Perequê. Découverte du côté nord-est de l'île.

Jour 10. Ilhabela. Plage de la Feiticeira avec ses cocotiers ou du Curral, pour ceux qui aiment l'ambiance jeune et festive. Possibilité de faire du surf, de la voile ou du stand up paddle dans l'île.

Jour 11. Ubatuba (70 km depuis São Sebastião). Plus de 100 plages sur les côtes d'Ubatuba ! Ceux qui cherchent plus de restaurants et de commerces iront à praia Grande ou praia das Toninhas ; ceux qui veulent du repos iront du côté nord tandis que les surfeurs préféreront Itamambuca.

Jour 12. Paraty (75 km). Dernière étape, déjà dans l'Etat de Rio de Janeiro. Le village colonial avec ses rues en pierres, ses maisons et églises coloniales, est un des plus charmants du Brésil. Les cachaças de Paraty sont aussi très réputées. Visite du centre historique et plage.

Jour 13. Paraty. Journée en bateau, à la découverte des innombrables îles et plages de la baie de Paraty.

Jour 14. Une troisième journée à Paraty ne serait pas de trop. Cascades et plages nombreuses à découvrir dans les environs.

Jour 15. Retour vers São Paulo ou suite direction Rio.

Street art à São PauloHaut de page

L'office de tourisme de São Paulo a préparé plusieurs brochures indiquant des tours thématiques en ville (en anglais et portugais). Nous avons apprécié celui dédié aux arts urbains, car le graffiti fait partie de l'identité visuelle de la ville, comme dans bon nombre des grandes métropoles mondiales. Le grand plus de ce document, c'est qu'il présente aussi les artistes en racontant un peu leurs origines et influences. On regrettera la perte en février 2012 d'une des fresques géantes les plus emblématiques de la ville, O Estrangeiro (l'étranger). Signée Os Gêmeos, elle a disparu du paysage du centre-ville avec la destruction du bâtiment sur lequel elle figurait.
25 adresses ont été sélectionnées par l'office de tourisme, mais pour que la visite ne soit pas trop fatigante et que vous profitiez aussi des attractions environnantes à chaque point d'arrêt, on vous conseille de la faire en deux jours, avec un découpage par quartier. Voici notre sélection :

Jour 1. Zona Norte. Le premier point de passage est le musée ouvert d'Art urbain, assez excentré, mais la station de métro Carandiru se trouve juste à côté. 50 artistes ont participé à la réalisation des graffitis sur les 33 colonnes du métro qui se trouvent sur l'avenue Cruzeiro do Sul.

Jour 2. Centro. Bon nombre de graffitis se mêlent au paysage urbain, mais certains sont plus imposants, atteignant plusieurs mètres de hauteur. C'est le cas du panneau réalisé par Daniel Melim sur un immeuble de l'avenue Prestes Maia (Métro Luz).

Jour 3. Centro. Pour continuer avec les grands formats, impossible de ne pas citer le travail de Os Gêmeos. Pour la réalisation de ce mur de 680 m d'extension (proche du viaduto Jaceguai) où l'univers onirique des jumeaux est bien présent, ils ont travaillé avec d'autres artistes de renom : Nina Padolfo, Nunca Finok et Zefix.

Jour 4. Liberdade. Le quartier asiatique a aussi ses graffitis. Deux frères sont encore les vedettes. Titi Frik et Whip, dont les styles rappellent leur origine japonaise, sont connus en ville. Passez par la Rua Galvão Bueno et la praça da Liberdade pour voir leurs graffitis, sans oublier de jeter un coup d'oeil aux ruelles environnantes, vous tomberez peut-être sur un autre graffiti de Os Gêmeos.

Jour 5. Zone Sud. Autre travail monumental, le panneau de 1 000 m2 situé sur l'avenue 23 de Maio retrace une scène historique de la ville. Il a été conçu en 2009 lors de l'anniversaire de São Paulo et s'intitule Muro das memorias (mur des souvenirs).

Jour 6. Pinheiros et Vila Madalena. Ne ratez pas le " Beco do Batman " (l'allée de Batman), entre les rues Gonçalo Afonso et Medeiros Albuquerque. Passez aussi par la rue Cardeal Arcoverde et ses rues environnantes. Pour finir, on vous conseille une autre galerie à ciel ouvert, le Beco Escola, avec 54 panneaux (entre les rues Belmiro Braga et Padre João Gonçalo).

Voir plus d'idées de séjours

SÃO PAULO, les adresses futées

Galerie photo SÃO PAULO

Actualité et reportage - SÃO PAULO

Les 10 plus beaux parcs urbains pour flâner à l'arrivée des beaux jours

Pour échapper au tumulte des grandes villes quand les beaux jours approchent, rien de mieux qu'une balade au parc. Véritables poumons verts, loin de la pollution et de l'agitation, les visiteurs s'y retrouvent pour flâner, se reposer ou même organiser un pique-nique. Préparez la nappe à carreaux, Petit Futé vous offre sa sélection des dix plus...

Les villes remarquables : Brésil

ARCHIPEL FERNANDO DE NORONHA
RIO DE JANEIRO
PARQUE NACIONAL DO IGUAÇU
Ailleurs sur le web

Liens utiles SÃO PAULO

Toutes les bonnes adresses SÃO PAULO

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté