L'imaginaire collectif conçoit São Paulo comme une photographie prise du sommet du gratte-ciel Italia. Un paysage à la Blade Runner, façonné par la plume de Bilal, où des hommes d'affaires affolés s'engouffreraient telles des fourmis dans les bouches de métro, fuyant la violence et la pollution du monde alentour. Les chiffres donnent le vertige dans cette ville démesurée. Mégalopole à échelle mondiale avec ses 12 millions d'habitants (est.2017, sans compter l'agglomération), São Paulo est l'image même de la jungle urbaine. Il faut reconnaître à la capitale pauliste les maux inhérents aux grandes villes du Sud : pollution, violence et poches de pauvreté et de misère - comme le prouve l'effondrement de l'immeuble insalubre Wilton Paes de Almeida en avril 2018. La frénésie immobilière pose question sur les politiques urbaines des villes brésiliennes, qui laissent en pleine ville des immeubles à l'abandon.

Mais São Paulo est aussi un lieu de vie et de culture à la richesse incomparable, où les gens sont tout aussi affables que dans les autres métropoles brésiliennes. Ville-creuset mêlant histoire, géographie et économie en de complexes entrelacs, le postmodernisme de l'immeuble de Niemeyer jouxte les maisons coloniales du patio du Colegio. On peut faire halte dans quelques havres de verdure, comme le Parque Ibirapuera ou l'élégant Trianon, et dans certains quartiers bordés d'arbres, comme Alameda Santos ou Morumbi. São Paulo est riche, et il faut bien le montrer. Riche aussi de sa diversité, São Paulo est une expérience à vivre. Certains de ses habitants descendent des immigrants européens, asiatiques, syro-libanais ou des migrants nordestins, ou sont des Paulistanos d'adoption. C'est sans doute la plus multiculturelle et éclectique des villes brésiliennes et d'Amérique latine. L'autre trait dominant du Paulistano !

Les lieux incontournables de SÃO PAULO

Photos de SÃO PAULO

Découvrir SÃO PAULO

Les plus de São Paulo

Parque Horto Florestal
Parque Horto Florestal
Une vie culturelle et artistique fascinante

Un voyage à São Paulo c'est l'occasion de fréquenter bon nombre de musées, de galeries d'art et de centres culturels. Le choix est toujours varié et la qualité de la programmation ne déçoit pas. A la Pinacothèque, vaste et beau bâtiment historique en briques rouge rosé, sont exposés les grands noms de la peinture et de la sculpture. Le dynamisme du MASP, musée d'Art de São Paulo, est aussi remarquable. De même pour le Musée d'Art moderne (MAM), le Musée d'Art contemporain (MAC) et le Musée Afro Brasil, tous situés dans le parc Ibirapuera, qui compte d'autres superbes lieux d'expositions. Les amateurs de photographie seront eux aussi comblés en visitant l'Instituto Moreira Salles, pour n'en citer qu'un. Les centres culturels de la Banque du Brésil ou de la Caixa Econômica sont également des références avec leurs expositions temporaires très diverses. Ceux qui arrivent au bon moment pourront encore profiter des grands événements de l'année : la Biennale d'art, la Biennale du livre, le Festival international de cinéma, la SP Fashion week et les nombreux festivals de musique.

Vila Madalena, quartier bobo où il fait bon vivre

Perché dans le quartier de Pinheiros, Vila Madalena a sa propre âme et vit au rythme de la bohème et des petits créateurs qui y sont toujours présents. C'est dans ce quartier que l'on trouve les adresses les plus originales et charmantes. Le soir, les rues sont agitées par des noctambules qui papillonnent d'un bar à l'autre. Durant la journée ce sont les bistrots, épiceries bio, marchés et cafés qui attirent les locaux. Les boutiques de designers, couturiers, artistes et artisans en tous genres, souvent nichées dans des maisons historiques restaurées, font aussi partie du décor.

Une gastronomie riche et variée

Avec des influences des quatre coins du pays et du monde, il ne faut pas s'étonner de la richesse et de la diversité de la gastronomie de Sampa. Du boui-boui à la maison étoilée, l'offre se décline pour tous les goûts et budgets. Le sandwich de mortadelle (sanduíche de mortadela) des halles est un classique inscrit dans le patrimoine culturel de la ville, il ne faut pas le louper. Le pastel (sorte d'empanada frite) à la morue est son grand concurrent, il se trouve aussi dans tous les marchés de rue et avec des multiples garnitures. On peut aussi découvrir la gastronomie libanaise dans les différentes enseignes présentes partout en ville ou déguster des plats asiatiques traditionnels dans le quartier de Liberdade. Les bonnes pizzas et les pâtes maison della nonna, on les trouve dans le quartier de Bela Vista. Dans un registre plus raffiné, allez découvrir la haute gastronomie nationale dans le restaurant D.O.M. du chef Alex Atala ou dans une autre maison réputée du quartier de Jardins.

Une animation constante

En plus des lieux culturels classiques, Sampa s'anime tout au long de l'année par de nombreux événements qui font vivre la ville. Les concerts dans les petites salles ou dans les stades ne manquent pas, les pièces de théâtre se disputent le haut de l'affiche et les marchés colorés font bouger les quartiers. La Gay Pride (Parada gay), la plus importante du monde, secoue une fois par an l'avenue Paulista, le carnaval fait vibrer le Sambodromo, le Grand Prix de Formule 1 fait vrombir l'autodromo, le marathon de la Saint-Sylvestre donne un avant-goût du réveillon et, bien entendu, le football réveille les dimanches après-midi. A chacun de choisir son activité !

Une population cosmopolite et attachante

Vous apprécierez très vite la gentillesse des Paulistas, qui n'est pas différente de celle des Brésiliens en général. L'amitié vous sera donnée facilement et dès les premières rencontres. Vous pourrez être amené(e) à rencontrer un ou une Brésilien (ne) qui vous accompagnera plusieurs jours comme si vous étiez des ami(e) s de longue date, pour le simple plaisir de vous montrer sa ville et son pays. Vous rencontrerez des taxis qui exalteront les talents de leur équipe de foot préférée ou de leurs chanteurs de MPB (Musique Populaire Brésilienne) favoris. Cependant les promesses de rendez-vous futurs ne sont pas forcément tenues : les Brésiliens vivent aussi d'amitiés passagères. Vous pourrez vous faire des amis très rapidement, mais les perdre tout aussi vite. A gente se fala, qui équivaut à notre " on s'appelle ", signifie " à plus tard... peut-être ".

Une ville qui respire

São Paulo est surnommée la " jungle de pierre ", mais c'est aussi une ville qui possède plusieurs poumons verts. La place Buenos Aires à Higienópolis, le parc de la Republica et celui de la Luz dans le centre-ville en sont quelques exemples.
On n'oublie pas bien sûr l'Ibirapuera, l'attraction verte principale de la ville, disposant de nombreuses options de loisirs. Durant les week-ends jusqu'à 17 000 personnes viennent ici profiter des pistes cyclables, des courses à pied ou des équipements sportifs. Pour les touristes le mieux est d'y aller en semaine, quand la fréquentation diminue un peu. Une visite à l'Ibirapuera est aussi l'occasion de se cultiver, car quatre musées y sont logés ainsi que le planétarium et le pavillon de la Biennale d'art.

Des environs propices à l'évasion

Les fabuleuses chutes d'Iguaçu sont à seulement 1h30 de vol, ce qui rend la destination tout à fait accessible depuis São Paulo pour un week-end. L'arrière-pays réserve aussi de belles surprises avec ses parcs naturels et ses villages montagnards. Le littoral de l'Etat de São Paulo, méconnu des touristes étrangers, n'est pas non plus à mépriser. La côte nord, de Maresias à Ubatuba, en passant par Ilhabela, réserve son lot de plages superbes qui rivalisent avec celles de Rio.

Reportages & actualités de SÃO PAULO

Ailleurs sur le web
Avis