Artiste majeur du siècle dernier et figure emblématique du fauvisme, Kees Van Dongen va faire l'objet d'une très belle exposition aux Franciscaines de Deauville cet été. Nommée Deauville me va comme un gant, l'évenement est l'occasion de découvrir plus d'une centaines d'oeuvres dont des peintures, dessins, aquarelles, lithographies, films et photographies évoquant l'attachement si particulier de l'artiste à la célèbre ville de Normandie où il séjournait chaque été pendant 50 ans. Un lieu où il retrouvait un quartier de Paris, un théâtre du monde dont il se voulait le témoin. L'exposition fera l'objet d'un catalogue dédié et d'une riche programmation. Plus d'informations sur le site internet d'inDeauville.