De l'époque de Guillaume le Conquérant à aujourd'hui, au coeur de la Normandie réunifiée, Caen accueille désormais le siège du conseil régional (Rouen demeurant, pour l'heure, le chef-lieu). Ville dynamique où les lieux culturels et les festivals foisonnent, ville étudiante diablement animée les jeudis soir, ville gastronomique aux innombrables restaurants, ville d'architecture où le Moyen Age et la Reconstruction se côtoient, ville d'histoire qui a vécu la conquête de la Normandie et les heures noires des bombardements et de l'occupation, Caen est surprenante. Et a la bonne idée d'accueillir une Foire internationale (dont le Petit Futé est l'un des partenaires) pour l'un des évènements majeurs de la région à la rentrée. A ne pas manquer si vous êtes dans le coin.

 

Abbayes, château ducal et Mémorial

A Caen, les visites culturelles ne manquent pas ! On y trouve d'abord deux somptueuses abbayes parmi les plus vastes de France. L'Abbaye aux Hommes est composée de deux parties, les bâtiments conventuels et l'église abbatiale Saint-Étienne, cette abbaye est fondée en 1063 par Guillaume Le Conquérant, alors duc de Normandie, afin d'y installer des Bénédictins. Le site est absolument incontournable puisqu'il s'agit de l'Hôtel de Ville de Caen, qui occupe les bâtiments monacaux depuis 1965. La Salle des Gardes, la partie la plus ancienne des bâtiments, abrite le conseil municipal tandis que les mariages sont célébrés dans la salle du chapitre. L'Abbaye aux Dames elle a été construite à partir de 1060 par Dom Guillaume de la Tremblaye, comme son pendant masculin l'Abbaye aux Hommes, elle a été fondée par Mathilde et placée sous la règle de saint Benoît. L'ensemble est composé d'une église abbatiale chef d'oeuvre d'art roman normand, l'église de la Trinité, terminée au XIIe siècle, et de bâtiments conventuels reconstruits au XVIIIe siècle. Après avoir accueilli dans ses locaux des soldats, un dépôt de mendicité, un hôtel-Dieu, et un hospice, l'Abbaye aux Dames abrite depuis 1983 le Conseil Régional de Basse-Normandie. Par ailleurs, ne manquez pas la visite de la crypte Saint-Nicolas-sous-Terre, magnifiquement conservée et seule chapelle souterraine de Caen.

Mais s'il est une chose à ne pas manquer à Caen, c'est bien le château. Difficile de le rater, il trône au milieu de la ville, témoin privilégié de plusieurs siècles d'histoire. C'est Guillaume Le Conquérant qui le fit construire au milieu du XIe siècle. Implanté sur une roche de 30 mètres à peine au-dessus du niveau de la mer, il dominait les deux vallées qui alimentaient la ville en eau en 1060. Grâce à cet escarpement à pic, le château possédait ainsi une fortification naturelle à l'Est. C'est tout simplement l'une des plus grandes enceintes castrales d'Europe et ses fossés n'ont jamais contenu d'eau, leur profondeur étant suffisante. À l'intérieur, on peut visiter le Logis du Gouverneur qui abrite aujourd'hui le musée de Normandie. Aujourd'hui, une grande partie des remparts est également accessible au public, offrant une magnifique vue sur la ville. Ces remparts renferment un parc peuplé de sculptures, le musée des Beaux-Arts, le musée de Normandie et des expositions temporaires dans l'Échiquier et dans les Salles du rempart. Il y a le Jardin des Simples, en plein réaménagement, un monde à part en plein centre-ville.

Enfin, avant ou après une visite des plages du Débarquement, le Mémorial est une visite immanquable. Un lieu incontournable du tourisme de mémoire en Normandie. Entre ses murs, on déroule un panorama de l'histoire de 1918 à nos jours pour s'inscrire dans une continuité, qui, hélas, nous mène vers la Seconde Guerre mondiale, ses origines et ses étapes : la Bataille de Normandie, l'avancée des forces alliées en France, l'histoire de la Shoah, la vie quotidienne sous l'Occupation par l'Allemagne nazie... Mais le parcours historique est également enrichi d'informations détaillées sur la Guerre froide, la chute du Mur de Berlin ainsi que d'une réflexion sur la paix et la fragilité des droits de l'homme.

 

La ville aux 100 clochers

Caen a été surnommée la ville aux 100 clochers, autant dire qu'il vous faudra un peu de temps pour visiter toutes ses églises. En attendant, voici un avant-goût des plus remarquables édifices caennais. L'église Notre-Dame-de-Froide-Rue, place Pierre-Bouchard, construite entre les XIVe et XVIe siècle, vaut le coup d'oeil pour son porche avec un portail flamboyant du XVe siècle, pour son escalier, mais aussi et surtout, pour ses deux nefs, qui ont la particularité de communiquer entre elles.

L'église Notre-Dame-de-la-Gloriette, rue Saint-Laurent fut construite par les Jésuites, à la fin du XVIIe siècle, et présente le mobilier le plus riche des églises de la ville.

L'église Saint-Étienne-le-Vieux, rue Arcisse-de-Caumont, a souffert, mais elle tire de son histoire douloureuse sa beauté actuelle. Elle a conservé du XVe siècle sa belle tour lanterne octogonale, ainsi qu'une statue énigmatique, qui représenterait l'empereur Constantin.

L'église Saint-Jean, rue Saint-Jean, de style gothique flamboyant, en impose.

L'église Saint-Julien, rue Malfilâtre, à l'architecture particulièrement moderne fut construit selon les plans de Henry Bernard, entre 1954 et 1959.

L'église Saint-Michel de Vaucelles, rue de Branville perchée en haut d'une petite butte, fut édifiée au XIIe siècle, dans un style roman. L'église fut ensuite remaniée au XVIe siècle. Ne subsiste aujourd'hui du monument d'origine que la tour latérale et la nef.

L'église Saint-Nicolas, dans la rue éponyme, fut édifiée par les moines de l'Abbaye aux Hommes. Elle est l'une des rares à avoir traversé les siècles sans connaître de profonds remaniements. Elle représente un remarquable témoignage de l'architecture religieuse romane de Normandie.

L'église Saint-Pierre, rue Saint-Pierre, bénéficie d'une situation qui lui vaut d'être l'un des édifices religieux les plus connus de Caen. Son clocher, édifié au XIVe siècle (près de 80 m de hauteur), est superbe.

L'église Saint-Sauveur du Marché, sur la place s'est construite en diverses étapes comme la plupart de ses consoeurs. La nef, de style gothique flamboyant, et le choeur, de style renaissance, datent de la fin du XVe siècle.

 

La Foire internationale de Caen

Vitrine à la fois locale, régionale et internationale, la Foire de Caen englobe des dizaines de halls remplis de stands d'exposition et de vente sur tous les thèmes (économiques, collectivités locales), associés à de nombreux restaurants gastronomiques et animations commerciales. C'est l'un des événements majeurs de la rentrée de la région, avec pour invité, chaque année, un pays ou un thème différent. En 2016, le Mékong et les 9 dragons furent à l'honneur. En 2017, ce sera la France du bout du monde et les DOM-TOM, de Mayotte à la Réunion, en passant par la Guyane, Tahiti, Papette, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna, la Martinique, la Guadeloupe... De quoi chalouper, chavirer, humer le tiaré ou l'ylang-ylang, goûter le rhum arrangé (avec modération !) mais surtout donner l'envie de voyager et de pousser toujours plus loin l'horizon. Quoi de plus naturel alors que le Petit Futé soit le partenaire éditorial de cette section consacrée aux voyages ? A noter, si ce n'est déjà fait, ce rendez-vous essentiel de la rentrée sur vos agendas !

 

Infos futées

 

Quand ? On peut évidemment visiter Caen toute l'année. Pour assister à l'édition 2017 de la Foire internationale, rendez-vous du 15 au 24 septembre (tous les jours de 10h à 20h ; nocturnes jusqu'à 22h les 16, 19, 22 et 23 septembre).

 

S'y rendre. En avion (aéroport de Caen-Carpiquet), en train ou en voiture, tout est possible. Pour accéder à la Foire de Caen, direction le Parc des Expositions (rue Joseph Philippon).

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DE CAEN - Plus d'informations sur le site

FOIRE INTERNATIONALE DE CAEN - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez