A 200 km de la capitale et à 60 km de Sousse se trouve cette magnifique petite ville qu'il serait vraiment dommage de rater lors de votre séjour en Tunisie ! Pleine de charme et d'histoire, Mahdia mérite qu'on y passe au minimum une journée.

Construite sur la presqu'île rocheuse de Cap Africa, Mahdia impose une attention particulière au regard de sa position géographique privilégiée, de son histoire mouvementée et de ses riches sites et monuments archéologiques qui renvoient aux époques des Phéniciens, des Fatimides et des Ottomans.

Dès les VIe et VIIe siècles avant J.-C., Mahdia est sous occupation punique, le port et la nécropole en attestent. Succède l'époque fatimide qui, au tout début du Xe, voit l'arrivée d'Obeid Allah el Mehdi. Ambitieux partisan d'un nouveau chiisme, il dérange le milieu islamiste orthodoxe de Kairouan. Avec ses partisans, il quitte le palais des Aghlabides à Raggada pour bâtir une ville fortifiée entre 916 et 921. C'est l'ancien comptoir carthaginois du Cap Africa qui est choisi. Mahdia est née.

Cette branche fatimide aurait également été la fondatrice de la ville égyptienne du Caire. Les monuments les plus significatifs de cette période sont : les palais d'El Mehdi et d'El Kaïem, la grande mosquée, la médina et les fortifications terrestres et maritimes. Les Normands de Sicile, au XIIe siècle vinrent l'assiéger. Mahdia devint par la suite un repaire de pirates, ravis de profiter de sa situation et de ses fortifications de 10 m de largeur. Les fortifications sont détruites sous l'occupation espagnole au milieu du XVIe siècle, Mahdia n'est plus une ville puissante jusqu'à l'arrivée d'une garnison ottomane qui repeuple la ville et construit un fort occupé par les militaires. C'est aujourd'hui le second port de pêche de la Tunisie et désormais un centre touristique de plus en plus important.

La jolie ville balnéaire de Mahdia reste encore à taille humaine, charmante et par moments très pittoresque. La vie est douce à Mahdia, les jolies ruelles calmes et colorées semblent vouloir vous retenir entre leurs murs blancs, vibrant du soleil qui les chauffe, du vent qui les patine et du sel marin qui leur donne leur saveur.

Avec la pêche, l'agriculture occupe une grande partie de la population active : céréales, légumes, huile d'olive, lait et viande sont aussi une rentrée économique non négligeable. A Mahdia on dit souvent : " Une poignée de terre vaut mieux qu'une poignée d'or ". Le tissage de la soie, de la laine, la broderie et l'orfèvrerie font partie du patrimoine de la ville. Venu de l'Egypte par les voies de caravanes, le tissage artisanal est conservé malgré le développement de l'activité dans le pays. Le tissage de la soie effectué par le " hoki " est d'une grande qualité ici ; pour la laine, un savoir-faire artisanal est également maintenu. La peinture sur bois est une autre tradition ancienne héritée des civilisations turques et ottomanes. Les produits utilisés sont naturels, et permettent de décorer les diverses boiseries qui meublent la maison.

Marché hebdomadaire le vendredi.

Les lieux incontournables de MAHDIA

Organiser son voyage à MAHDIA

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de MAHDIA

11.95 €
2018-03-28
456 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .