Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Sopron

  • Trouver un hébergement

Sopron, petit bijou baroque de 59 000 habitants, est située à 10 km de la frontière autrichienne, à 120 km du lac Balaton et à 60 km seulement de Vienne, en Autriche. Sopron est niché dans la vallée de la petite rivière Ikva, encerclé par des collines vertes. Les petites rues cheminent à travers les pentes des Lövér (les premières hauteurs vers les monts Sopron), nommées ainsi d'après les archers (lövér) qui furent installés ici par le roi Béla IV, en 1261. C'est ici que sont regroupés les hôtels, sanatoriums, piscines et courts de tennis, près de ces forêts toujours vertes. C'est à partir de la colline de Vienne (Bécsi domb), des rues Bástya ou Balf, près de la croix de Repos (Pihenőkereszt) du XIIIe siècle, que l'on a la meilleure vue sur la ville. Les collines autour de Sopron, sur les contreforts est des Alpes, font partie du parc national protégé. Les promeneurs peuvent explorer les pinèdes de Lövérek à la recherche du cyclamen sauvage, une plante protégée qui pousse le long des nombreux sentiers de randonnée. La route traverse des forêts de hêtres. Des champs entiers de roseaux bordent la moindre étendue d'eau. Les vignes témoignent du travail millénaire des hommes de la région. Sopron est situé entre les monts du même nom et le lac Fertő (Neusiedl en allemand), dans l'extrême nord-ouest de la Transdanubie, à la frontière autrichienne, sur l'antique route de l'ambre transcontinentale, qui allait de la Baltique à l'Adriatique et qu'em­pruntaient les marchands byzantins.

Miraculeusement épargné par l'histoire. Les hauteurs autour de Sopron étaient déjà habitées aux temps préhistoriques. Au début du IIe siècle av. J.-C., les Illyriens furent remplacés par les Celtes et, à partir du Ier siècle de notre ère, les Romains occupèrent cet emplace­ment. Les Magyars, en conquérant le pays, s'établirent sur les anciennes fortifications romaines. Appelée Scarbantia par les Romains et Ödenburg par les Allemands, Sopron (en raison de sa proximité avec Vienne) échappa à la dévastation mongole (Huns à partir du IVe siècle, et Tatars à partir du XIIIe siècle) et à l'occupation turque (aux XVIe et XVIIe siècles). Cette belle cité est la seule de Hongrie dont le patrimoine architectural ait été conservé presque intact. Au XIIe siècle, Sopron reçut le statut de ville libre. Ainsi, une bourgeoisie moyenne de commerçants et d'artisans put s'y développer. Grâce à leurs richesses et à leur intérêt pour les arts et la littérature, la ville a toujours connu une grande activité cultu­relle. Des écoles réputées d'un haut niveau y furent fondées. Les familles des Esterházy et des Széchenyi bâtirent des palais et des manoirs dans la région de Sopron, ville qui est encore aujourd'hui le centre de la culture et de l'économie de la Hongrie de l'Ouest. Après la première guerre mondiale, par le traité de Trianon, Sopron fut annexé à l'Autriche, mais à la suite d'un référendum, en 1921, la ville préféra rester hongroise.

Le centre-ville médiéval. Des monuments historiques, miraculeusement préservés des dévastations du passé, surgis­sent au détour d'une petite rue tortueuse. Des vestiges des anciens remparts apparais­sent soudainement à de nombreux endroits. L'atmosphère médiévale de la ville plane encore sur les allées et les petites places bordées de rangées de maisons antiques. Les maisons des " Bohnenzüchter " sont celles des paysans allemands immigrés, anciens cultivateurs de vignes et de haricots. Mais ce qui séduit le plus les visiteurs, c'est la vieille ville en forme de fer à cheval enfermée derrière ses murs protec­teurs. En effet, le coeur de la ville est entouré, comme dans une coquille, de plusieurs rangées circulaires de maisons, datant du XIXe siècle, et de vestiges des remparts romains, dont les fondations sont en cours de dégagement. C'est la ville médiévale la plus riche en monuments historiques de toute la Hongrie. En jetant un coup d'oeil derrière les lourds portails en chêne aux anciens heurtoirs ornementaux, on découvre des cours intérieures aux arcades et ogives médiévales et Renaissance. Certaines façades d'un baroque splendide arborent des armoiries familiales gravées dans la pierre. La plupart de ces bâtiments historiques sont appelés " musées ".

Que visiter à SOPRON ?

Adresses Futées de SOPRON

Organiser son voyage à SOPRON
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Apprendre une langue étrangère

Les circuits touristiques à SOPRON

Photos de SOPRON

Centre historique de Sopron. - Stéphan SZEREMETA
BUDAPEST

Guide BUDAPEST

BUDAPEST 2022/2023

9.90 €
2022-05-11
240 pages

Autres destinations à proximité de SOPRON

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes à Caen La Mer !

Découvrez Caen la mer le temps d’un week-end découverte avec l'Office de Tourisme et des Congrès Caen La Mer !