ROVA (PALAIS DE LA REINE)

Monuments à visiter

L'avis du Petit Futé sur ROVA (PALAIS DE LA REINE)

Plaque millesim 2018

La montée vers le Rova depuis le centre-ville est une promenade particulièrement agréable.
On passe d'abord devant le palais d'Andohalo, où l'on couronnait jadis les souverains (il s'agit aujourd'hui d'un jardin public et d'un terrain de sport), puis on découvre la maison de Jean Laborde (dont l'originale en bois s'est écroulée au début des années 80).

Vers l'extrémité de la rue Ravelojaona, un grand édifice surplombe la ville : il s'agit du palais du Premier ministre. La puissante famille de roturiers, les " Andafiavaratra " y résidait. C'est d'ici que Rainilaiarivony (fils de Rainiharo), qui fut successivement le mari de trois reines, gouverna jusqu'à ce qu'Antananarivo soit occupée par l'armée française. En 1960, le bâtiment devint le siège de la Présidence de la République, mais un incendie le ravagea en 1976. Aujourd'hui, il s'agit d'un petit musée historique, et l'on peut y découvrir les objets sauvés de l'incendie du Rova en 1995. Du fronton du palais, le panorama sur la ville est déjà remarquable. Hibiscus, bougainvillées, jacarandas : ici la cité devient ville des fleurs. Portiques, balustres, colonnades, varangues... Si les formes des maisons varient, les couleurs rouges dominent toujours.
Après le palais du Premier ministre, on passe devant une ancienne poste de couleur ocre-rouge, puis on monte les derniers cent mètres qui mènent au Rova. Après un détour par le Rova, on songera peut-être à gagner le temple d'Ambohipotsy, bâti dans les années 1860, à l'architecture typiquement anglaise. Peu après, le belvédère délivre une vue superbe sur l'ensemble de la plaine du Betsimitaratra, où repose Tana.

Le palais de la Reine est en fait d'un vrai complexe, comprenant une nécropole, cinq palais monumentaux et neuf tombeaux. D'abod érigé par Andrianjaka en 1610, il abritait 22 édifices en bois sous le règne d'Andrianampoinimerina. Puis les monarques successifs tâchèrent de l'embellir. On doit la seule porte d'entrée (surmontée d'un aigle de bronze envoyé par Napoléon III à Ranavolana Ier) au britannique James Cameron en 1865.

Palais de la Reine ou Manjakamiadana (" là où il est agréable de régner "), le monument le plus fameux de Tana. Il fut construit en 1867 par Ranavalona II sur le palais d'origine en bois, oeuvre de Jean Laborde en 1839 (structure soutenue par un pilier central en palissandre de 39 m de haut, que pas moins de 10 000 esclaves auraient transporté de la côte est). Il était peint en blanc, les balustrades en rouge et noir. Vers 1870, James Cameron ajouta quatre tours d'angle de style italien.

Tranovola (" maison d'argent "). Edifié tout en bois par Louis Gro en 1820 sur plusieurs étages avec vérandas, il fut la résidence de Radama Ier. Jean Laborde le réhabilita en 1845.

Manampisoa (" surcroît de beauté "). Bâtiment construit pour Rasoherina par l'architecte anglais William Pool en 1867. Peint en rouge et noir, cet enchaînement de corridors, de balustres, de balcons et de terrasses domine l'Imerina. Au XXe siècle, il se transforma en musée de la famille royale.

Besakana (" qui préserve bien "). Bâti en 1800 pour Andrianampoinimerina, il servait au couronnement des monarques et à l'exposition de leurs dépouilles mortelles.

Mahitsielafanjaka (" celui qui est intègre règne longtemps "). La case royale d'Andrianampoinimerina (aux murs en palissandre et au toit de chaume), qui évoque sa résidence d'Ambohimanga, était un univers ordonné, rationnel et " spartiate ", à l'image de ce roi qui, soucieux d'administration, de gestion et d'unification n'avait que mépris pour le luxe et l'apparat. La case contenait des objets personnels du roi, son lit ainsi que le lit de ses douze épouses. Cet édifice a été reconstruit.

Tranofitomiandalana (" les Sept Maisons Alignées "). Sept des dix rois qui régnèrent sur Tana avant Andrianampoinimerina y reposent. Les trois autres furent respectivement : détrôné, atteint de la lèpre et renversé.

Tombeau des Reines. Bâtisse en bois élevée par James Cameron en 1868 pour le repos éternel de Rasoherina.

Tombeau des Rois. Edifice en pierre construit par Louis Gros pour le repos éternel de Radama Ier. Gallieni y transféra les cendres d'Andrianampoinimerina et de Radama II en 1897.

Informations et horaires sur ROVA (PALAIS DE LA REINE)

Compter 10 000 Ar l'entrée au Rova, 10 000 Ar l'entrée au musée du Palais du Premier Ministre. Guide obligatoire pour visiter le Rova. Comptez 20 000 Ar pour 1 à 3 personnes, 25 000 Ar pour un groupe de 3 à 5 personnes et 30 000 Ar si vous êtes entre 5 et 12. Estimez 45 minutes à 1 heure de visite.

Avis des membres sur ROVA (PALAIS DE LA REINE)

Note générale : 3.3 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
7 avis d'internautes
Avis déposé le 05/11/2018 à 13:00
Note globale :
Visité en octobre 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Site intéressant avec une superbe vue, à visiter. Dommage que la tarification soit à géométrie variable, pourboire fortement réclamé!
le site est également équipé d'antennes!
Avis déposé le 19/04/2018 à 18:21
Note globale :
Visité en avril 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Guide obligatoire, déjà tarifé 10000 Ar, exigeant à la fin de son parcours de 200 m en extérieur 8 euros supplémentaires (=30000Ar) APRÈS lui avoir donné 10000 Ar de pourboire ! Intérieur des bâtiments inaccessible (chapelle fermée et palais en travaux, abandonnés depuis 2009. Insultes du guide à l'issue de la visite. Un panorama pratiquement identique vous attend avant le guichet de paiement et un chemin de ronde fait le tour des lieux, permettant de belles photos. Attention aussi à l'insécurité présente avant l'entrée, car représailles possibles !!!
Avis déposé le 28/01/2018 à 23:13
Note globale :
Visité en décembre 2017
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
J ai été déçu par la visite du palais de la reine. D abord parce qu'on ne peut visiter que l exterieur. Et ensuite parce que le prix au total est assez élevé car on est obligé de prendre un guide à l entrée du site, et qui m a en plus demander encore un pourboire... seul point positif, le point de vue sur la ville est très beau.
Avis déposé le 31/07/2017 à 13:26
Note globale :
Visité en juin 2017
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Rénovation correcte de ce monument ancien, mais la visite est un peu trop chère pour ce qu'il y a à voir (près de 20 € pour 2). Une compensation avec le magnifique panorama sur la ville...
Palais de la Reine
Vue depuis le Palais de la Reine
Avis déposé le 01/08/2015 à 11:52
Note globale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Belle panoramique de la ville, ça reste une des visites les plus intéressantes à faire à la capitale, qui n'est pas très monumentale.

Je gagne 100 foxies

Carte pour ROVA (PALAIS DE LA REINE)

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    xiti