MARCHÉ AUX POISSONS (BALIK PAZARI)

Plaque millesim 2018

Bien qu'ayant quelque peu perdu de son pittoresque depuis la restauration de 2006, le marché de Galatasaray reste l'un des plus beaux marchés de la ville. Vous y accédez facilement depuis le Çiçek Pasajı, derrière lequel se succèdent boutiques et étals, dans des passages ou à ciel ouvert. Prenez votre temps pour apprécier les couleurs et les parfums de cet endroit vraiment typique. Les produits sont en général d'excellente qualité, et si vous souhaitez acheter des pâtisseries, par exemple, c'est un bon endroit. Outre le passage Péra, d'autres passages communiquent avec le marché :

Le passage Crespin (Aslıhan Pasajı) qui débouche sur la rue Hamalbaşı. On aime toujours l'appeler le passage Crepen (ou Crespin), mais il ne reste rien du passage du XIXe siècle construit par les Crespin, une famille levantine d'origine française. Il s'agit désormais d'un bâtiment de trois étages datant des années 1970 auxquels les nombreux bouquinistes installés apportent toutefois un certain charme. En effet, refait à neuf, il offre un tout autre visage aujourd'hui. On y trouve également des vinyles, des affiches et de vieilles cartes postales. Peu fréquenté.

Le passage de l'Europe (Avrupa Pasajı) débouche également sur la rue Hamalbaşı. Un symbole de Beyoğlu. A l'origine, l'emplacement était occupé par un théâtre voisin du jardin des Fleurs qui s'étendait jusqu'au consulat anglais. Les artistes renommés arrivant d'Occident s'y produisaient, mais l'ensemble brûle en 1870. Ce dernier est remplacé par le passage actuel construit dans un style néo-Renaissance (1874). Appelé alors passage de l'Europe (ou passage des Miroirs), il abrite de part et d'autre 22 magasins. La décoration est dans le pur goût de l'époque et l'étroitesse de la galerie ne donne guère envie de s'y aventurer au premier abord. Pourtant, avec un oeil attentionné, vous ne manquerez pas de noter les nombreux petits détails qui vous transportent au XIXe siècle, et ce même si les restaurations récentes ont quelque peu altéré la composition originale. Dès que vous y entrez, le haut plafond et le toit vitré attirent l'attention. Les miroirs avaient été pensés pour renforcer l'éclairage. Aujourd'hui, les touristes comme la population locale sont aimantés par les boutiques de bijoux, d'antiquités, de faïences d'Iznik, de bibelots en argent ou de livres anciens...

Au milieu de l'avenue Istiklal, la petite place Galatasaray (palais de Galata) constitue une sorte de noeud central avec l'arrêt intermédiaire du vieux tramway qui permet de descendre la Boğazkesen Caddesi jusqu'au quartier de Tophane. Le quartier, connu surtout pour son équipe de foot, est symbolisé par le célèbre lycée francophone qui forme depuis la fin du XIXe siècle l'élite de la société stambouliote. Impossible de rater le bâtiment avec ses jardins et son portail monumental. Vous remarquerez également que Galatasaray forme une sorte de frontière invisible : en allant vers Tünel, la population devient plus aisée, les adresses se font plus chics. Notez que les bâtiments du quartier ne sont pas très anciens, cette partie de Péra ayant été détruite par un grand incendie en 1871, mais beaucoup présentent une belle architecture Art nouveau.

MARCHÉ AUX POISSONS (BALIK PAZARI)
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

En savoir plus sur Istanbul

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !