Guide de MADRID : Survol de Madrid

Géographie

Dans la Communauté de Madrid, on distingue deux types de relief : la sierra (montagne) et la dépression du Tage.

La sierra. La sierra de Madrid, située au nord de la ville, est bordée au nord par la vallée du Duero et au sud par celle du Tage et du Guadiana. Cette zone montagneuse, avec un relief et une végétation très variée, donne naissance à toute une série d'écosystèmes. Du nord-est au sud-est, on distingue Somosierra, constituée principalement de roches d'ardoise, la sierra de Guadarrama et la sierra de Gredos, où règne le granit. Les paysages granitiques les plus impressionnants sont ceux de la Pedriza del Manzanares, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale espagnole. Dans la sierra de Guadarrama, on trouve de petits glaciers à plus de 2 000 m d'altitude. Le plus important est celui de Peñalara (2 430 m) avec une belle lagune et un gardien qui dissuade les promeneurs de s'y baigner en été. Au pied de la sierra, s'étend une pente très douce. Elle est soumise à l'érosion des eaux torrentielles et à celle de la dépression du Tage. Cette pente arrive pratiquement jusqu'à la ville de Madrid (642 m d'altitude à la Puerta del Sol).

La dépression du Tage. La dépression du Tage a un relief bien différent. Elle est composée d'une série de matériaux (sable, argile...) arrachés des montagnes et déposés sur ses versants avant l'ère quaternaire. L'érosion a déterminé l'apparition de zones basses au relief arrondi, les campiñas. Au fond de celles-ci, se trouvent des terrasses échelonnées, plates et fertiles, formées par les rivières. Les rivières de la Communauté de Madrid appartiennent au versant atlantique. Elles trouvent leurs sources dans les sierras du nord et coulent vers le sud de la ville.

Le Manzanares. C'est une petite rivière qui traverse la capitale, mais qui est asséchée presque tout le long de l'année. Beaucoup d'habitants peuvent ignorer d'ailleurs son existence, elle n'avait en effet aucun rôle dans la ville. Un projet a été inauguré en mai 2011 pour redonner vie à cette rivière oubliée. C'est ainsi que la mairie a créé la première plage de Madrid. Zones ludiques, espaces verts, jeux pour enfants... tout un complexe pour les grands et les petits.

Climat

Dans la Communauté de Madrid, on peut distinguer deux types de climat :

Un climat de montagne avec des hivers froids et des étés doux. C'est le climat de la sierra, doté de précipitations abondantes, souvent en forme de neige. A partir de 1 900-2 000 m, il fait froid et il pleut beaucoup. Au pied de la sierra, de 850 à 1 100 m, les températures augmentent et il fait plus humide. A mesure que l'on s'éloigne de la sierra et que l'on descend, les précipitations diminuent et le climat devient plus méditerranéen.

Un climat méditerranéen propre à la Meseta. Madrid, au coeur de cette zone, connaît des hivers froids (la moyenne des températures oscille entre -6 et 12 ºC) et des étés chauds (souvent au dessus de 35 ºC) et secs. La moyenne annuelle des précipitations n'est que de 425 mm, avec environ 300 jours de beau temps par an. La sécheresse, à la limite de l'aridité en été, s'accentue à l'est de la Communauté de Madrid. Une forte pollution a pour effet d'accroître les températures, les nuages et les précipitations. Les chutes de neige sont donc rares dans la ville de Madrid (une ou deux par an), mais conséquentes. Les derniers hivers ont été témoins de bloquage de la ville, et même de l'aéroport.

Environnement – écologie

Même si les Espagnols ont la réputation d'être peu regardants au niveau de la propreté, le tri sélectif dans les foyers fonctionne très efficacement pour faciliter le recyclage. La comunidad de Madrid a en effet instauré plusieurs campagnes pour améliorer cet aspect : formation pour les jeunes, avantages fiscaux, campagnes publicitaires...

En ce qui concerne les énergies renouvelables, l'Espagne a un parc d'éoliennes très développé, grâce à ses plaines de la région de Burgos par exemple. Ces types de zones sont également largement exploitées par l'implantation de panneaux solaires.

Parcs nationaux

La comunidad de Madrid a fait de plusieurs de ses espaces naturels des Parcs Nationaux protégés, afin de protéger la biodiversité et les écosystèmes habitant ces zones. Une douzaine de parcs sont comptés dans la région de Madrid, en voici un échantillon :

La réserve naturelle de El Regajal - Mer de Antigola (à Aranjuez).

Le monument naturel de Las Peñas de Arcipreste de la Hita (à Guadarrama).

Le refuge de faune de la Lagune de San Juan (à Chinchón).

Le Mont du Pardo (à El Pardo).

Faune et flore

La faune de la région de Madrid est riche en gibiers, type sanglier, chevreuil ou même chamois. Les parcs naturels de la zone abritent certaines espèces protégées comme l'aigle royal ou le vautour. On trouve également de grands groupes d'oiseaux migrateurs, de rapaces.

En ce qui concerne la flore madrilène, on distingue deux types de végétations. Dans la montagne, le pin et le chêne sont prédominants. En descendant dans la plaine, on trouve des cerisiers sauvages, des frênes et des saules ainsi que des buissons.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées de MADRID

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...