De Fairbanks jusqu'au nord, il n'y a qu'une route. C'est au 200e kilomètre que passe la ligne imaginaire : le cercle polaire. En Alaska, seulement 1 % des visiteurs franchissent cette ligne. Mais c'est quoi en fait ? Beaucoup imaginent la banquise et les ours blancs. Mais le cercle arctique signifie simplement l'extrémité.