Plages paradisiaques, sentiers rocailleux, montagnes escarpées et cascades exceptionnelles : voici un bref aperçu du paysage corse. L'île de Beauté est la destination idéale si vous souhaitez vous retrouver face à une nature d'une beauté saisissante et encore préservée. Vous êtes toujours en France, mais plus vraiment : le dépaysement est total et l'atmosphère particulière. Napoléon, avec affection, évoquait d'ailleurs son île de cette façon : « Au parfum de son maquis, de loin, les yeux fermés, je reconnaîtrais la Corse. » Petit Futé a donc dressé pour vous la liste des plus beaux sites naturels de l'île de Beauté. Alors, prêts à embarquer ?

©

La forêt de Vizzavona

Vizzavona est bien connue des randonneurs du GR20. À quelques minutes de Bocognano, au centre de la Corse, elle est une des étapes de la célèbre randonnée, mais aussi un lieu de balade idéal pour les promeneurs. La forêt, peuplée de pins laricci et de hêtres, s'étend sur plus de 1 500 hectares. Un chemin mène à la « Cascade des Anglais» où les marcheurs se rafraîchissent avec joie. À cet endroit, une ancienne forteresse génoise marque la limite entre la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. Une bouffée d'air frais au cœur de l'île de Beauté ! 

©

Le Cap Corse

Le Cap Corse c'est « le doigt de la Corse » pointé vers le Nord. Véritable île dans l'île, le Cap est un joyau de la nature. Une succession de villages tous plus authentiques les uns que les autres sont à découvrir. Centuri, ses maisons couleur pastel et son petit port sont des incontournables. 

©

Les aiguilles de Bavella

Situées entre Zonza et Solenzara, les aiguilles forment un massif de granit rouge monumental, c'est un haut lieu de la montagne corse. Le col de Bavella est considéré comme le plus beau de Corse et permet à lui seul de se rendre compte de toute la richesse des reliefs de l'île. Idéal pour une simple promenade, mais aussi pour une véritable randonnée, les aiguilles de Bavella figurent parmi nos coups de cœur.   

©

Les îles Lavezzi

Au Sud de Bonifacio, les îles Lavezzi sont constituées d'une centaine d'îlots que se partagent la France et l'Italie... Eh oui ! La Sardaigne se trouve à seulement quelques kilomètres ! Les paysages de l'archipel sont uniques : le gris des falaises contraste avec le bleu turquoise des plages. Le soleil méditerranéen et le sable fin sont propices au farniente mais une balade le long des sentiers vous fera découvrir des paysages naturels somptueux. Les amateurs de plongée seront eux aussi comblés : les fonds marins de l'archipel figurent parmi les plus beaux d'Europe. 

©

Les falaises de Bonifacio

Site protégé par le Conservatoire du littoral, les impressionnantes falaises calcaires de Bonifacio sont immanquables. Les plus hautes se trouvent à l'est : du Campu Romanillu à Pertusatu. Gigantesques, elles protègent la ville et semblent indestructibles. Seul témoin de leur vulnérabilité : « u diu grossu ». Détaché après un éboulement, cet îlot surnommé affectueusement « grain de sable » est le « monument » le plus célèbre de Bonifacio, mais aussi un véritable symbole de l'inconstance de la nature. 

©

La réserve naturelle de Scandola

Trésor écologique, la réserve naturelle de Scandola est reconnue au niveau européen comme une zone à préserver en priorité. De la presqu'île de Capo Rosso à Galeria, elle s'étend sur plus de 2 000 ha. La réserve ne peut se visiter que par voie maritime, mais l'excursion en bateau vaut le détour ! Les roches d'origine volcanique sculptées par l'érosion sont un spectacle à elles seules. La visite de Scandola est souvent couplée à celle de Girolata. Aucune route n'arrive jusqu'à ce village pittoresque, après 4 heures de randonnée ou une escapade maritime vous pourrez donc profiter pleinement de la plage magnifique pour vous rafraîchir ! 

©

Les îles Sanguinaires 

Archipel de quatre îles rocheuses d'origine magmatique, les îles sanguinaires sont un incontournable lors d'un périple en Corse. Elles doivent leur nom si particulier à la lumière pourpre qui les éclaire au coucher du soleil. L'excursion est possible en bateau depuis le port Tino Rossi d'Ajaccio. Le spectacle qui s'offre aux visiteurs est grandiose à la nuit tombée ! L'archipel est aussi un havre de paix pour bon nombre d'oiseaux marins et jouit d'une flore riche en espèces rares. Un bijou de la nature ! 

©

Les gorges de la Restonica

À deux pas de Corte, les gorges de la Restonica offrent une belle alternative à la baignade en mer. La Restonica est une rivière de 18 km dont le cours est parsemé de cascades et de bassins d'eau limpide. Sept lacs d'altitude, véritables piscines naturelles, ponctuent son parcours. Le lac de Mélo où la rivière prend sa source est très apprécié des locaux et des touristes pendant les périodes les plus chaudes. Pendant que vous barbotez, vous pourrez même observer un bon nombre d'espèces protégées comme le pigeon des roches ou l'aigle royal. Un cadre idyllique pour échapper aux plages bondées durant la haute saison 

©

Les calanques de Piana

Le site majestueux des calanques de Piana est classé d'intérêt mondial par l'Unesco. Véritables sculptures naturelles, les calanche culminent à plus de 300 mètres au-dessus de la mer. Certaines roches ont des formes bien distinctes comme la tête de chien ou encore le cœur. Au coucher du soleil, les couleurs sont sublimes et le contraste entre le bleu de la mer et le rouge du ciel est saisissant. Le spot romantique de l'île par excellence !  

©

Les Agriates

Dans les Agriates, le temps semble s'être arrêté. Dernier désert européen, le site est protégé par le Conservatoire du littoral. Ici, la nature est reine et au détour des chemins se dévoilent des criques ou des plages toutes plus splendides les unes que les autres. La plage de Saleccia est un trésor au cœur du maquis. On y accède par bateau ou bien en empruntant une piste rocailleuse depuis Casta. Loin de l'effervescence urbaine, son sable blanc et son eau turquoise sont le témoignage d'une nature encore préservée... Un véritable paradis ! 

©