Balade à cheval sur la plage de Macabou © Su Nitram - Shutterstock.com.jpg
17_pf_148742.jpg
shutterstock_763396666.jpg

Un paradis balnéaire aux possibilités infinies

Les plages de Martinique ravissent par leur beauté et la diversité de leurs paysages, qu’il s’agisse des plages paisibles du sud caraïbe ou de celles plus tumultueuses de la côte atlantique. Le sable est tantôt d’une blancheur éclatante, tantôt d'un noir intense comme sur les plages volcaniques du nord. A ceux qui n’aiment pas lézarder au soleil et rester inactifs, la mer ouvre ses bras et offre une profusion d’activités nautiques.

Balades en mer. Une journée en bateau à la découverte des côtes martiniquaises ou un peu plus loin, comme vers Sainte-Lucie, l’île voisine située au sud, est un vrai bonheur. Les départs ont lieu principalement de la Pointe-du-Bout (commune des Trois-Ilets), de Sainte-Luce ou de la marina du Marin. Départ le matin vers 9h et retour vers 17h. La journée se déroule généralement en plusieurs temps, avec arrêt baignade et snorkeling et déjeuner à bord, sur une plage ou dans un restaurant.

Les fonds sous-marins en bateau. Cette sortie est conseillée aux personnes accompagnées d’enfants. L’ambiance est familiale et l’excursion permet de découvrir sommairement les fonds marins, les bateaux étant équipés de fond de verre pour admirer la vie sous-marine.

Balades en kayak. La mangrove est une niche écologique pour les oiseaux et pour la reproduction des crustacés, des mollusques et des poissons. Plusieurs zones de mangrove sont accessibles : la Grande-Rivière-Salée, celle du Marin… Sans oublier la côte atlantique du côté du Robert qui vous dévoile les secrets de ses petits îlets cachés. Des prestataires proposent sa visite sous plusieurs formes : en yole ou en kayak. C’est une merveilleuse balade à faire en famille.

Croisières en voilier. La Martinique est un excellent point de départ pour débuter une croisière dans la Caraïbe, notamment vers les mythiques Grenadines. Si vous prenez quinze jours de vacances, nous vous suggérons de louer un bateau la première semaine et de séjourner à l’hôtel la seconde pour visiter la Martinique. Vous pouvez louer des voiliers avec, en option, un skipper et une hôtesse. Une option vivement conseillée aux marins en herbe pour plus de sécurité. La base de départ la plus courue est la marina du Marin. De nombreuses sociétés de location sont implantées au Marin et à la marina de la Pointe-du-Bout aux Trois-Ilets.

Sports nautiques. Les amoureux des sports nautiques seront comblés ! Ils pourront tous les pratiquer en Martinique : ski nautique, wakeboard, jet-ski, hobbie-cat, planche à voile, kayak de mer, paddle… Les centres proposent la formule « location » à l’heure, à la demi-journée ou en forfait plus long. Certains clubs se trouvent dans l’enceinte des hôtels mais restent ouverts au grand public, d’autres sont des structures indépendantes.

Surf. Le surf a fait son apparition en Martinique il y a plus de trente ans. Le spot de Tartane (commune de La Trinité, côte nord-atlantique) est le mieux servi en vagues grâce à la régularité et la taille de la houle. Deux pics bien distincts permettent aux surfeurs confirmés de s’amuser sur une belle vague et aux surfeurs débutants de s’essayer aux joies de la glisse, sur une vague plus petite. Celui de Grand-Rivière, à l’extrémité nord de l’île (face à la Dominique), est réservé lui aux surfeurs confirmés.

Kitesurf. C’est le dernier-né des sports de glisse, un mélange entre le surf, la planche à voile et le cerf-volant ! Ses adeptes débarquent de plus en plus nombreux en Martinique qui bénéficie de conditions météorologiques très favorables. L’alizé y souffle de décembre à août de façon régulière (15/20 nœuds). La côte sud-atlantique (Cap-Chevalier, Le François) et le plan d’eau de la Pointe-du-Bout (face à Fort-de-France) sont particulièrement prisés pour la pratique de ce sport. Des clubs se sont installés dans ces endroits et offrent des stages d’initiation ou de perfectionnement.

Pêche au gros. Les Antilles sont le paradis des pêcheurs et la région offre des sorties mémorables, vu la taille des poissons. Les professionnels vous indiqueront les bons coins où traquer le thazard, à la chair très estimée, la bonite (toute l’année), le barracuda et le marlin bleu (surtout pendant le second semestre), le lancier (de mars à octobre), le coryphène (de novembre à mai), le voilier (de juin à novembre) et l’espadon (durant les pêches de nuit). En règle générale, le prix de la pêche au gros est d’environ 200 €/personne pour la journée (équipement complet avec, la plupart du temps, boissons et casse-croûte).

Plongée. La plongée sous-marine reste la première activité touristique de l’île. Plongeurs débutants ou confirmés se font plaisir ici dans un décor d’éponges fluorescentes, de gorgones et de poissons multicolores. Pour les plongeurs confirmés, la Martinique dispose de nombreux sites remarquables. Le nord, avec ses tombants vertigineux et ses épaves historiques coulées lors de l’éruption de la montagne Pelée en 1902. Le sud, avec son sable blanc et ses eaux turquoise. Des plateaux coralliens offrant des plongées entre jardin, piscine, mais aussi quelques beaux tombants. Sans oublier le célèbre rocher du Diamant. Vous découvrirez aussi la joie de plonger légèrement, vêtu seulement d’un shorty dans une eau à 28 °C d’une visibilité exceptionnelle à toute profondeur. Entre faune et flore, vos yeux vont découvrir des multitudes d’espèces et de couleurs. On a dénombré jusqu’à présent plus de 300 000 espèces vivant dans les eaux de la Martinique. Et le snorkeling (plongée avec palmes, masque et tuba) permet aussi de se faire plaisir un peu partout.

A la découverte des fonds blancs. Ces célèbres fonds sablonneux (et blancs) situés au large entre les communes du Robert et de Sainte-Anne (jusqu’à Cap-Chevalier) sont la grande attraction proposée aux touristes et une célèbre curiosité martiniquaise. Ils permettent de se baigner en pleine mer dans un mètre d’eau. Ces taches blanches (magnifiques vues du ciel mais cauchemar des bateaux à fort tirant d'eau) sont disséminées un peu partout : chaque initié a d’ailleurs son petit coin. Renseignez-vous donc ! Certains y vont tout simplement pour se baigner, d’autres pour y passer une grande partie de la journée. Crème solaire obligatoire !

Un tourisme vert d’exception

L’attrait principal de la Martinique réside dans ses paysages. Ses trésors naturels sont propices à une exploration pédestre ou motorisée partout à l’intérieur de l’île.

Randonnée et trekking. Les sentiers de randonnée ont été balisés par l’Office national des forêts, certains alternant la forêt et la côte dans des paysages de pure merveille. Les randonnées incontournables sont l’ascension de la montagne Pelée ou celle du morne Larcher situé sur la commune du Diamant, la presqu’île de la Caravelle à Tartane ou bien encore la Trace des Jésuites au morne Rouge. Pour les plus endurants, nous suggérons le parcours qui conduit du Prêcheur à Grand-Rivière. De nombreux endroits ne sont accessibles qu’à pied et il peut être dangereux de s’y aventurer seul. Renseignez-vous auprès des offices de tourisme et des structures spécialisées

Canyoning. Le nord de la Martinique offre un prodigieux terrain de jeu aux amateurs de canyoning. Les gorges des rivières sur les contreforts du volcan se prêtent aux descentes à sensation. De la balade quasi familiale jusqu’au canyon plus technique, réservé aux connaisseurs (par exemple un rappel de 70 m !), il y en a pour tous les goûts ! Descentes de cascades en rappel, sauts, toboggans dans des sites exceptionnels, les sensations fortes sont garanties. Plusieurs sociétés proposent des formules « canyoning », en forfaits journée ou demi-journée, toujours accompagnés d’une équipe de moniteurs agréés.

Parcours d'aventure. Les parcours d’accrobranche se sont développés en Martinique ces dernières années. Ils offrent un large choix de balades inédites. Ils permettent également de découvrir la canopée, cette formation végétale la plus complexe au monde. On enfile son harnais et on joue à Tarzan en sautant de liane en liane ! Une activité accessible aux adultes comme aux enfants.

Équitation. Les amateurs d’équitation seront comblés. De grandes balades sur la plage, une promenade plus tranquille dans les bois, une escapade à travers les champs de cannes à sucre… Plusieurs clubs offrent ces prestations aux cavaliers chevronnés comme aux débutants.

Quad et 4x4. Pour partir à la découverte de l’île, rien ne vaut une excursion à la journée en 4x4. Les prestataires proposent des formules incluant le transport, le guide accompagnateur et le repas de midi. Le quad lui est aussi un moyen de locomotion ludique et accessible et une activité agréable pour découvrir l'île autrement, à travers les champs de canne à sucre, les chemins dans la forêt tropicale ou en traversant des ruisseaux. Que vous soyez un débutant ou un amateur confirmé, les circuits sont adaptés en fonction de votre niveau.

Golf. S’étendant sur 60 ha, le golf de la Martinique est l’une des plus belles réalisations de l’architecte Trent-Jones. Ce Par 71 offre un large éventail de difficultés : bunkers, plans d’eau, collines, mer et de nombreux autres obstacles. Avis aux amateurs !

La Martinique vue du ciel

La Martinique vue du ciel offre un visage différent et des souvenirs inoubliables aux chanceux qui auront la chance d’en profiter !

Tour en hélicoptère. Le survol touristique vous permet d’apprécier au mieux les merveilles de la côte sud-est : barrière de corail, lagon, fonds blancs, îlets, mangroves. La vue en surplomb de ces joyaux met en évidence les contrastes de couleur entre l’océan profond et le corail. Tout au long des cinquante kilomètres de la barrière de corail, vous admirerez la grande diversité des paysages : ceux de la presqu’île de la Caravelle (baie de Tartane et parc naturel), du petit îlet du Loup-Garou (perdu en plein océan au large du Robert) ou des îlets tropicaux - sauvages ou habités - qui parsèment le lagon. Vous reviendrez de ces vols ébloui ! Bien sûr, cette activité est soumise aux caprices de la météo et il est conseillé de choisir un jour bien ensoleillé pour faire son vol.