Guide de Porto Rico : Quand partir ?

Climat

Saison humide. Elle débute à la fin du mois de juin, et n'est en rien un obstacle majeur pour le voyageur désireux de se rendre à Porto Rico. Au contraire, les gouttes d'eau qui tombent parfois en abondance sont souvent les bienvenues pour rafraîchir l'atmosphère. Il est conseillé aux personnes qui ne supportent pas les forts taux d'humidité d'éviter les mois de juin, juillet, août et septembre. Paradoxalement, cette période humide présente de belles et intéressantes conditions de visite. En ce qui concerne les précipitations tout d'abord, il est faux de penser qu'il pleut tout le temps durant cette saison et qu'il y a une absence totale de pluies lors de la saison sèche, avec, en contrepartie, un ciel gris et plombé qui s'étendrait sur les six autres mois de l'année. Il pleut aussi en saison sèche et même lors de la saison des pluies, il est facile d'attraper de bons coups de soleil.

 

Saison sèche. Pendant la saison sèche qui s'étend de juin à décembre, le temps se caractérise par une alternance de belles journées entrecoupées de moments d'averses souvent fortes mais très brèves qui ont le double mérite de revigorer les marais et les cascades - avis aux amateurs de nature, c'est une bonne période pour les treks dans les forêts du coeur de l'île. Par ailleurs, d'un point de vue pécuniaire, cette saison dite des pluies correspond à la période la moins chère pour visiter Porto Rico (à l'exception de juin), les prix des billets d'avion et de l'hébergement baissant d'eux-mêmes en cette époque.

Haute et basse saisons touristiques

Le plus gros de l'activité touristique à Porto Rico se concentre sur les trois premiers mois de l'année, au début de la saison sèche. Les mois de juin et de juillet sont également considérés comme appartenant à la haute saison. Cette période correspond aux vacances scolaires des Portoricains, une époque où se conjuguent un fort ensoleillement et une végétation abondante qui, dans son ensemble, est sur la fin de sa floraison. Malheureusement pour le portefeuille du touriste, ce sont aussi les périodes de l'année où l'île est la plus chère. Il faut également ajouter les périodes de Noël et de Pâques. Sur certains week-ends prolongés, les prix peuvent aussi monter.
Les tarifs des chambres peuvent également fluctuer tout au long de l'année à cause des festivals et autres événements culturels qui se tiennent aux quatre coins de l'île. Le prix des hébergements peut alors avoir la fâcheuse manie de doubler par rapport à son prix originel à ce moment-là.

Adresses Futées de Porto Rico

Où ?
Quoi ?
Avis