10 choses à savoir avant de partir au Japon

Destination phare ces dernières années, le Japon fait rêver de nombreux voyageurs. Son impressionnante modernité, sa fascinante culture millénaire et ses beautés naturelles à l'image du Mont Fuji comptent parmi les points forts de cette destination. Mais, ce que l'on vient aussi chercher au Japon, c'est le dépaysement ! Sous bien des aspects, la culture japonaise est régie par des coutumes et des règles de vie sociale qui différent nettement des habitudes occidentales. Pour éviter toute maladresse, Petit Futé vous a sélectionné 10 choses à savoir sur le Japon avant de partir ! 

© f11photo - Shutterstock.com

Donner un pourboire peut être très vexant

 

Au Japon, il serait très mal vu de donner un pourboire au serveur ! Cette coutume n'existe pas et un Japonais pourrait se sentir très vexé voire offensé si vous tenez à lui offrir quelques pièces. En effet, beaucoup considèrent devoir donner le meilleur d'eux-mêmes au travail, un service irréprochable doit donc être toujours tenu sans devoir être récompensé. Dans la majorité des cas, votre pourboire vous sera retourné. 

© naka-stockphoto - Shutterstock.com

Les onsen, une expérience culturelle

 

Les onsen sont très prisés des Japonais qui viennent très fréquemment s'y immerger. Ces bains thermaux dont l'eau provient des nombreuses sources volcaniques de l'archipel sont l'un des meilleurs endroits du pays pour se relaxer. On leur accorderait même des vertus thérapeutiques. Il serait dommage de ne pas profiter de ce plaisir lors d'un voyage au Japon !  Hommes et femmes barbotent dans des bains séparés, et on se baigne rigoureusement nu, sachez-le ! 

© Tom Wang - shutterstock.com

On ne fume pas dans la rue

 

Si vous êtes fumeur, pensez à vous informer sur les règles à respecter au Japon. En effet, il est très mal vu, voire interdit, de fumer dans la rue. Des zones délimitées avec des cendriers sont spécialement réservées aux fumeurs, sur les trottoirs ou bien dans les entres commerciaux ou les bars. Et bien entendu, ne jetez pas votre mégot par terre ! Sachez aussi que la vente de cigarettes est interdite aux moins de 20 ans. 

© Ned Snowman - shutterstock.com

On évite de s'embrasser dans la rue

 

Même si vous en mourez d'envie, sachez qu'il serait très mal vu d'embrasser votre partenaire sur la bouche dans un lieu public au Japon. Les marques d'affection font en effet partie de la sphère intime, et ce manque de pudeur serait considéré comme grossier. En général, les contacts physiques sont à bannir en public : ne vous adressez jamais à un Japonais en lui effleurant le bras, vous pourriez réellement l'importuner !

© oneinchpunch - shutterstock.com

Pour saluer, on s'incline

 

Au Japon, une simple poignée de main ne suffira pas à saluer son prochain ! Pour dire bonjour, au revoir, s'excuser, remercier ou bien se présenter, il faut s'incliner. Ce salut nommé o-jigi fait partie du quotidien, tant et si bien qu'il est enseigné aux enfants dès leur plus jeune âge. Les femmes mettent leurs mains sur leurs genoux, tandis que les hommes gardent les bras le long du corps. À savoir : plus on s'incline, plus on marque le respect. 

© Rawpixel.com - Shutterstock.com

On ne plante pas ses baguettes dans le bol de riz ! 

 

Planter ses baguettes dans le bol de riz pourrait être très pratique, toutefois c'est une pratique à éviter au Japon.  En effet, dans le rite funéraire bouddhiste ce geste rappelle l'encens planté dans les offrandes pour les morts. Sachez aussi qu'il est très grossier de pointer quelqu'un avec ses baguettes lors d'une conversation, ou bien de se transmettre des aliments de baguette à baguette. 

© vvoe - Shutterstock.com

Ne cherchez pas de poubelles dans les rues de Tokyo

 

Ne les cherchez pas, tout simplement parce qu'il n'y en a pas ! Après des attentats meurtriers perpétrés en 1995 à Tokyo, la ville a décidé de les bannir par mesure de sécurité. On trouve toutefois des vide-ordures devant la plupart des supérettes où les Japonais ont l'habitude de manger. Dans le cas contraire, on emporte toujours avec soi un petit sac pour contenir ses déchets et les jeter plus tard.

© f11photo - Shutterstock.com

On se déchausse dans un lieu privé

 

Que ce soit chez un hôte, chez soi, dans une école ou un temple, au Japon, il faut enlever ses chaussures avant d'entrer. Généralement, un petit meuble nommé getabako est placé à l'entrée et des sandales sont prêtées temporairement. Hygiénique, cette habitude empêche aux saletés extérieures de pénétrer dans le foyer : elle remonterait au VIIIe siècle, à l'époque où l'asphalte n'avait pas encore recouvert les rues.  

© ymgerman - shutterstock.com

 On chuchote dans les transports en commun

 

Au Japon, le respect est de mise. Il est alors très mal vu de parler à voix haute dans le métro ou de téléphoner, ce qui pourrait déranger les autres voyageurs. En effet, beaucoup de travailleurs profitent du voyage pour se détendre et parfois finir leur nuit. D'autre part, une conversation téléphonique est considérée comme privée, la partager avec tous serait une marque de grossièreté. Gare aux bavards ! 

© Matej Kastelic - Shutterstock

Si vous avez un rhume, portez un masque ! 

 

On en trouve dans toutes les supérettes : le masque sanitaire est devenu un produit d'hygiène indispensable au Japon ! La population étant très dense, le masque est utilisé pour ne pas transmettre son rhume aux autres. C'est aussi un outil très pratique pour se protéger de la pollution ou des allergies au pollen par exemple. Il en existe de toutes sortes, certains diffusent même un produit cosmétique visant à rendre la peau plus belle ! 

© oneinchpunch - shutterstock.com
Recommandé

Les dernières Actus

Conseil de lecture pour les c...

Le dernier Petit Livre de First Editions nous propose de relever un défi original : s'initier au japonais en seulement ...
Lire l'article

10 choses à savoir avant de p...

Destination phare ces dernières années, le Japon fait rêver de nombreux voyageurs. Son impressionnante modernité, sa ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
xiti
Avis