Partagée entre l'État d'Israël et la Jordanie, la mer Morte tient son nom du fait de sa forte teneur en sel qui exclut toute possibilité de vie dans ses eaux. Elle attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs venus profiter de ses vertus médicinales. En effet, sa boue, son eau et son ensoleillement très généreux en font un véritable sanctuaire de la santé. Près de la mer Morte, les vacanciers ont la possibilité de s'adonner à un large panel d'activités. Baignades, détente au soleil, randonnées, curiosités naturelles et sites archéologiques exceptionnels font le bonheur de tous ceux qui souhaitent vivre un total dépaysement. Voici les incontournables de la mer Morte.

©

Aller voir la forteresse de Massada 

La forteresse de Massada se trouve à une dizaine de kilomètres au sud d'Ein Gedi. Elle prend place au sommet de falaises qui surplombent la mer Morte et un paysage désertique majestueux. Ayant accueilli les Juifs qui ont fui Jérusalem suite à la prise de la ville par les Romains par le passé, elle est aujourd'hui le symbole de la résistance du peuple juif. Les ruines sont sublimes et on peut y accéder au choix par téléphérique ou bien à pied. Il est conseillé de s'y rendre tôt le matin pour pouvoir assister au merveilleux spectacle du lever du soleil sur la mer Morte depuis les hauteurs. Depuis 2001, ce site archéologique fascinant est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 

©

Un trekking vers les grottes de Qumrân

Qumrân se trouve sur la pointe nord-ouest de la mer Morte. Entre les VIIIe et IIe siècles av. J.-C., le site fut habité d'abord par des israélites, puis par les esséniens, avant d'être abandonné. Au début de l'ère chrétienne, il fut reconstruit et habité jusqu'à l'an 68 et la première grande révolte contre les Romains. De nouveau habité par les Romains entre l'an 132 et l'an 135, il tomba par la suite de nouveau dans l'oubli jusqu'à la découverte des fameux manuscrits de la mer Morte en 1947. Un trekking en direction des grottes de Qumrân conduit vers un centre d'accueil qui explique l'histoire du site. Les visiteurs peuvent ensuite entrer dans les grottes, visiter les ruines du village des esséniens tout comme contempler les artisanats de l'ancien Qumrân, outils, poterie et documents anciens. 

©

Découvrir la Réserve naturelle d'Ein Gedi 

La Réserve naturelle d'Ein Gedi est une oasis tropicale du désert de Judée. C'est un des sites les plus populaires autour de la mer Morte, en raison de la présence de splendides chutes d'eau. Les paysages y sont spectaculaires et les sentiers qui permettent aux randonneurs de flâner en toute quiétude présentent différents niveaux de difficulté. Les activités phares sont la contemplation de la faune et de la flore, et bien entendu, les temps de rafraîchissement dans les piscines naturelles que l'on trouve le long du chemin, au pied des cascades. Dans une région où il fait souvent très chaud, c'est un pur bonheur de pouvoir se baigner et reprendre des forces avant de continuer la route qui offre de superbes panoramas sur la mer Morte. Le site comprend également un village du premier siècle de notre ère et des sites archéologiques de toute beauté.

©

Se baigner à Kalia Beach 

On ne peut se rendre aux abords de la mer Morte sans avoir envie de s'y baigner. Et pour cela Kalia Beach est un lieu qui a été spécialement aménagé pour que les baigneurs puissent profiter du soleil et de la mer en toute sécurité. Une baignade dans la mer Morte est une expérience hors du commun, la forte teneur en sel amène le corps à flotter. Il est don extrêmement agréable de se mettre sur le dos dans l'eau et de simplement prendre le soleil. Kalia Beach est de plus une plage où les visiteurs trouvent tout ce qu'il faut pour passer un bon moment : des chaises de plages, des parasols, des douches, un bar et un restaurant. Afin de respecter ce lieu de toute beauté, tout a été mis en place pour contribuer à un tourisme respectueux de l'environnement. On y trouve ainsi des bacs de recyclage, des cendriers, et les douches sont chauffées grâce à l'énergie solaire. Kalia Beach est une plage écologique.

©

Un périple sur la Route du Roi 

Un bon moyen de rejoindre la mer Morte en Jordanie est d'emprunter la Route du Roi. C'est l'occasion de s'arrêter dans la ville de Jerash, l’un des plus beaux sites gréco-romains au monde. Puis on continue avec l'étonnant château Ayyubide d'Ajlun et Kérak, forteresse médiévale des croisés. C'est alors que l'on s'arrête ensuite près de la mer Morte pour quelques temps de baignade. Puis, il est temps de reprendre la route de la réserve naturelle de Dana, en traversant des paysages d'une beauté à couper le souffle. La Route du Roi, si elle est sinueuse, traverses de vallées et des collines où la couleur des roches et le bleu du ciel offrent un spectacle de toute beauté. En chemin, de nombreux villages abritent des vestiges des périodes passées.  

©

Randonnée dans la Réserve de Wadi Mujib 

La Réserve de Wadi Mujib est proche de la rive est de la mer Morte. C'est un endroit somptueux pour effectuer des randonnées, en raison de la variété des paysages offerts. C'est là que l'on trouve les gorges naturelles de Wadi Mujib, qui se jettent dans la mer Morte. Les variations d'altitudes de la réserve combinées à l'écoulement des eaux lui confèrent une biodiversité exceptionnelle. Ainsi, au cours d'une promenade, il ne faut pas manquer d'observer les plantes, avec la présence de plus de 300 espèces. La faune est aussi impressionnante, avec plusieurs carnivores et de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs et sédentaires. Les ornithologues dans l'âme trouvent donc dans la Réserve de Wadi Mujib un véritable paradis. Les vallées où se trouvent des falaises en grès sont également un habitat idéal pour des espèces comme le chat sauvage ou bien encore le très beau Bouquetin d'Arabie. 

©

Une visite du site de Béthanie au-delà du Jourdain 

Sur les rives orientales du Jourdain et très précisément à neuf kilomètres au nord de la mer Morte se trouve le site archéologique de Béthanie au-delà du Jourdain. Le site inclut en réalité deux zones principales. En premier lieu, il y a Tell Al-Kharrar, puis la zone des églises Saint-Jean-Baptiste près du Jourdain. Si cet endroit qui se trouve au milieu d'une nature sauvage attire les visiteurs et en particulier de nombreux pèlerins, c'est tout simplement parce qu'il est considéré dans la tradition chrétienne comme le probable lieu où Jean-Baptiste a baptisé Jésus de Nazareth. On y admire des églises et des chapelles d'origine romaine et byzantine, un monastère ou bien encore des grottes. Ce lieu symboliquement religieux est de toute beauté et classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

©

S'enduire de la boue de la mer Morte 

L'une des expériences incontournables une fois que l'on a rejoint l'une des plages de la mer Morte est de s'enduire de la célèbre boue. Il faut savoir que la légende raconte que la reine de Saba, le roi Salomon et Cléopâtre plongeaient dans des bains de boue de la mer Morte pour prendre soin de leur peau. La couleur de la boue, qui se compose de sédiments naturels, organiques et minéraux tend vers le noir. Il ne faut en tout cas pas hésiter à en prendre et à en étaler partout sur la peau, puis à la laisser poser 20 minutes avant de se rincer. La boue noire de la mer Morte est en effet réputée dans le monde entier pour nourrir la peau et la débarrasser de ses impuretés, mais également pour soigner les rhumatismes, les problèmes respiratoires, des problèmes cutanés comme le psoriasis et éliminer la cellulite.

©

Aller voir le mémorial de Moïse sur le Mont Nebo 

Selon la bible, c'est sur le Mont Nebo que Moïse mourut à 120 ans et que l'on trouve son tombeau. Les musulmans pensent de leur côté que celui-ci se trouve à Jéricho en Israël, de l'autre cité du Jourdain. Dans tous les cas, une escapade au Mont Nebo est réalisée par de nombreux pèlerins juifs, chrétiens et musulmans. On y trouve une église et une sculpture des plus étonnantes. Celle-ci a été réalisée par un artiste italien et représente le bâton de Moïse sous forme de croix autour de laquelle est accroché un serpent, il s'agit du serpent d'Airain. La légende raconte qu'il guérit les personnes ayant été mordues par un serpent. Depuis le Mont Nebo, il ne faut pas manquer de profiter des panoramas sur la vallée du Jourdain et la Terre promise. 

©

Une excursion dans la ville de Madaba 

À l'occasion d'un séjour au bord de la mer Morte en Jordanie, il ne faut pas hésiter à s'offrir une excision urbaine en direction de Madaba. Il s'agit du fief chrétien du pays. Elle abrite d'ailleurs autour de 40 % de la population chrétienne du territoire. Pour les visiteurs, la cité est parfaite pour déambuler dans des ruelles pittoresques et aller voir ses monuments emblématiques comme l'église Saint-Jean-Baptiste. La ville vaut aussi le détour, car elle a su continuer à développer l'art de la mosaïque, hérité de l'Empire byzantin. La mosaïque la plus célèbre est celle que l'on trouve sur le sol de l’église Saint-Georges et que l'on nomme la Carte de Madaba ou Mosaïque de Madaba. Mais on peut également voir de la mosaïque dans les nombreuses échoppes, cet art sert en effet à la fabrication de tasses, assiettes, cadres et éléments de décoration en tout genre. 

©