Le domaine skiable des Sybelles offre dix visages de la montagne autour de la vallée de l'Arvan et de la vallée des Villards. Dix villages et 310 km de pistes de ski ! Les stations de ski de La Toussuire et du Corbier contrecarrent les stations villages de Saint-Sorlin-d'Arves, Saint-Jean-d'Arves, Saint-Colomban-des-Villards ou Les Bottières. Albiez-Montrond propose indépendamment 37 km de pistes de ski. Autre facette, les villages de montagne de Saint-Alban-des-Villards, Jarrier et Albiez-le-Jeune. Situés en Maurienne, ces lieux sont unis par l'esprit de la montagne et sont dominés par les aiguilles d'Arves, le glacier de l'Étendard, la Meije, le massif des Écrins et la chaîne de Belledonne.

 

Les dix facettes des Sybelles

Aux Sybelles, quatrième domaine skiable français, vous passerez les vacances qui vous ressemblent. Envie de glisse, les pistes vous attendent que vous soyez skieur débutant ou confirmé, rider, freestyler ou snowboarder. Ici, même les skieurs peu chevronnés peuvent s'en mettre plein la vue. Besoin de décompresser, les hameaux chargés d'histoire vous offrent un espace vierge et silencieux. Vous préférez la nature, pas de problème ! Au détour d'un chemin, d'une ruelle ou en poussant un peu plus en raquettes ou à pied, vous découvrirez cachés dans un pré immaculé une chapelle baroque ou, si vous êtes attentif, des animaux sauvages : chamois, lagopèdes, hermines, tétras-lyres se tiennent à quelques encablures des hameaux. Véritable paradis pour les enfants... et pour les parents, les Sybelles proposent aux bouts de chou des activités en fonction de leur âge : garderie, jardin d'enfants, premiers pas en skis, soirée interdite aux " grands ", pistes de luge sécurisées, découverte d'une ânerie ou ski joëring, ils s'amusent, et les parents soufflent et profitent de leurs vacances.

À cheval sur deux vallées, les Sybelles le sont aussi entre tradition et modernité. D'un côté, la vallée des Villards, ses hameaux chargés d'histoire et ses vieilles constructions de pierre, gros blocs de roches cristallines, et de bois : vous êtes ici dans le principal foyer du ramonage en Maurienne. Chaque hiver jusqu'en 1914, des enfants, dès l'âge de 6 ou 7 ans, partaient sur les chemins pour ramoner les cheminées des grandes villes comme Lyon, Paris...

Dans l'autre vallée, l'Arvan, du nom de son torrent tumultueux, s'accrochent les stations modernes, contemporaines où tout est prévu pour passer un séjour skis aux pieds. Mais quelques virages plus loin, voici les stations villages et les villages de montagne à échelle humaine où la pluriactivité professionnelle entre agriculture et tourisme est souvent de rigueur. Les paysages grandioses, exceptionnels, unissent cet ensemble. Ne manquez pas le lever du soleil sur les aiguilles d'Arves et leur massif ; en arrière-plan se profile l'Italie.

De la pointe de l'Ouillon, à 2 431 mètres, la vue est magique : 360 degrés sur toute la chaîne des Alpes. C'est aussi le point de liaison entre les stations de Saint-Colomban-des-Villards, La Toussuire, Le Corbier, Les Bottières, Saint-Sorlin-d'Arves et Saint-Jean-d'Arves.

 

Au coeur ce vaste territoire, une vie à l'année

Le coeur des Sybelles bat au rythme des saisons dévoilant son visage humain. Car sous la neige, les pâturages ! Quand les remontées mécaniques ont cessé leur ronron, les foins sont coupés et rentrés, les vaches de races Tarine et Abondance montent en alpage façonnant et entretenant les paysages en broutant herbes grasses et fleurs alpestres. La Toussuire enregistre les plus hauts prés d'Europe. L'hiver, elles se réfugient dans les étables, bien au chaud. Avec les enfants, vous assistez à la traite du soir dans certaines fermes de Saint-Sorlin-d'Arves ou à La Toussuire. Derrière ces vaches, des agriculteurs conjuguent leur passion de la montagne à plusieurs temps : moniteurs de ski le jour, le matin avant les cours et le soir, ils s'occupent, soignent et traient les vaches. Ainsi à Saint-Jean-d'Arves, on compte plus de vaches que d'habitants ! Vous êtes dans la zone de production du fromage A.O.C. le beaufort, le prince des gruyères. Ne manquez pas la visite gratuite et commentée de la fromagerie coopérative de la vallée des Arves à Saint-Sorlin.

 

Un univers généreux et un patrimoine d'exception

En poussant un peu plus loin, à quelques pas des remontées mécaniques et des avenues qui déroulent le tapis blanc, la montagne vierge est omniprésente. Les torrents pris dans les glaces murmurent des chants sourds dans l'attente des premiers rayons de soleil qui feront fondre leur gangue. De nombreux pâturages d'été se transforment en terrain de jeux pour raquettes à neige. Renseignez-vous cependant pour éviter les couloirs d'avalanche.

En sortant des sentiers battus, en étant silencieux et attentif, vous pourrez profiter d'instants magiques dans l'observation des animaux sauvages. À Jarrier, au petit matin, les chamois sont aux abords des maisons et se réchauffent aux premiers rayons du soleil.

Aux Sybelles, les siècles s'entrecroisent. Les chapelles baroques de Fontcouverte, Jarrier, Saint-Sorlin-d'Arves, Albiez-Montrond et d'autres encore, édifices religieux qui parsèment hameaux, promontoires et villages, semblent modestes de l'extérieur. En poussant les portes, vous serez surpris par les retables, pièces maîtresses du baroque savoyard : angelots, dorures, coupoles, plafonds en trompe l'oeil éclatent d'or et de richesses.

En vous promenant, levez les yeux pour dénicher les cadrans solaires des églises, bâtiments communaux ou même sur les murs des fermes : la vallée de la Maurienne en regorge. À Entraigues, hameau de Saint-Jean-d'Arves, un cadran daté de 1843 affiche sa devise : " Je refuse de donner l'heure si le soleil se tait ".

 

Le ski certes, mais pas que !

Les grands espaces du domaine des Sybelles sont la porte ouverte à toutes les activités de plein air. Ski alpin et ski nordique jouxtent le freeride, le télémark... Les adolescents s'approprient le dernier snowpark du Corbier.

Pour les amateurs de raquettes, deux boucles de balades, les sentiers des Légendes, au départ d'Albiez-Montrond et d'Albiez-le-Jeune, agrémentées de panneaux reprenant les légendes traditionnelles des anciens. Autre itinéraire ouvert également aux piétons pour profiter du grand air et du paysage : à La Toussuire, empruntez le télésiège piéton de Bellard pour rejoindre l'itinéraire de Bellard, un sentier damé allant de la pointe de Bellard jusqu'au pied de l'Ouillon.

Pour un peu plus d'adrénaline, optez pour l'U.L.M., la motoneige, le parapente ou le ski hors piste accompagné d'un guide... et pour du parapente, évidemment : surfez dans les airs

Les journées ne sont pas assez longues ! Direction les étoiles et les sorties nocturnes en raquettes ou les descentes à skis sur pistes éclairées.

 

Infos futées

 

Quand ? Le domaine skiable des Sybelles ouvre ses portes pour la saison d'hiver du samedi 22 décembre 2018 au vendredi 19 avril 2019.

 

S'y rendre. En voiture, autoroute A43 jusqu'à Saint-Jean-de-Maurienne (sortie 27). En train, jusqu'à Saint-Jean-de-Maurienne.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son séjour.

DOMAINE DES SYBELLES - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez