Tignes-le-Lac, Tignes Val-Claret et Val d'Isère notamment forment l'Espace Killy, l'un des domaines skiables mythiques des Alpes françaises. Une destination toute trouvée à l'heure de farter ses skis, d'acheter sa crème solaire et de choisir sa station de ski pour la saison 2018-2019.

 

Tignes, c'est le ski... toute l'année

Tignes montre plusieurs aspects sous l'oeil bienveillant du glacier de la Grande Motte, des villages de montagne et des résidences modernes autour des pistes de ski. Ici, le ski est roi, même en été sur le glacier mais aussi toutes les activités extérieures du parapente au VTT en passant par la pêche. Entre Tignes Val-Claret et Tignes-le-Lac, voilà deux stations de qualité pour poser ses valises en hiver. Entre des pistes par centaines, un glacier, une liaison avec la très chic Val-d'Isère, les amateurs de glisse en auront pour leur argent. Et la station ne s'arrête pas de vivre, une fois les skis rangés dans les casiers des résidences, avec des tables de qualité, des bars, des discothèques et une programmation culturelle intense toute la saison hivernale.

De Tignes, il faut aussi retenir son lac du Chevril avec son célèbre barrage avec Hercule (plus grand trompe-l'oeil au monde) peint sur le contrefort. Le lac a englouti en 1952 Tignes au nom de l'avenir de la France et de son développement industriel et des premiers barrages hydroélectriques. 400 personnes ont été déplacées. L'église de Tignes-les-Boisses, construite entre 1950 et 1952, rappelle d'ailleurs les dimensions et caractéristiques de l'ancienne noyée par le barrage EDF. Les centrales alimentées par ce barrage produisent plus de 900 millions de kWh par an. À son inauguration en 1952, il était le plus grand d'Europe avec sa voûte de 180 m de haut, près de 300 m de longueur et plus de 40 m d'épaisseur en pied. Il est encore le plus haut barrage de France.

Val-d'Isère et sa piste olympique

Val-d'Isère, réputé pour être la ville des champions de ski, offre un paysage toujours aussi magnifique de montagnes. Au coeur du village ancien, marqué par son architecture ancrée dans les pures traditions savoyardes de chalets de vieilles pierres et bois aux toits de lauzes (grosses dalles de pierres), des nouvelles constructions se sont intégrées sans dénaturer l'âme initiale de Val. Au détour d'une ruelle, un vieux monsieur se repose sur un banc à l'abri d'un auvent centenaire, un chat dormant à côté de lui. L'église baroque mérite un détour. Dans la rue d'à côté, la vie touristique et sportive bat son plein. Ce sont les deux visages de Val'.

C'est depuis longtemps la station idéale pour le ski. Elle a vu grandir Jean-Claude Killy, qui après avoir remporté de nombreux titres olympiques et mondiaux (pour les plus jeunes qui ne le savaient pas), a donné son nom au domaine skiable de Val-d'Isère et de Tignes. On pourrait rajouter d'autres champions, comme les soeurs Goitschel, que les moins de 20 ans ne connaissent toujours pas. Skis aux pieds avant de savoir marcher, ou presque, ces skieurs avaient et ont toujours de quoi s'entraîner. Deux glaciers, 300 km de pistes, 10 000 ha de neige, un snowpark d'un hectare. Vous en voulez encore ? Des pistes réputées comme la face olympique de Bellevarde qui accueillit les J.O. d'Albertville de 1992 et les championnats du monde de ski alpin en 2009. Émotions fortes garanties ! À noter que pour les débutants, les remontées mécaniques sur l'Espace Killy sont offertes. D'autres sensations sont possibles avec les balades en raquettes.

Val-d'Isère est aussi le royaume du VTT avec un espace VTT ludique du village qui propose une série de pistes pour jouer et apprendre les techniques tout en admirant les vues panoramiques des montagnes, mais aussi de nombreuses escapades pour les deux-roues tout-terrain. Le vélo est toujours à l'honneur, avec des bornes cyclotouristiques sur le parcours du col de l'Iseran, avec 17 km et 920 m de dénivelé pour une belle contemplation de la route des Alpes et une belle suée. En été également, des randonnées à n'en plus finir sur les pentes escarpées et dans le parc national de la Vanoise, dont le col de l'Iseran est un passage stratégique.

 

Infos futées

 

Quand ? Le domaine skiable a ouvert le 24 novembre 2018 et fermera ses pistes le 1er mai 2019 pour Val d'Isère et le 8 mai 2019 pour Tignes.

 

S'y rendre. En avion (aéroports de Grenoble, Genève ou Lyon), en train (gare de Bourg-Saint-Maurice, à 30 km environ des stations) ou en voiture.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son séjour.

OFFICE DE TOURISME DE VAL D'ISÈRE - Plus d'informations sur le site

OFFICE DE TOURISME DE TIGNES - Plus d'informations sur le site

ESPACE KILLY - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez