Le département de la Dordogne est composé de 4 Périgord ayant chacun une couleur et une identité propre : le Pourpre au sud rappelant les vins du Bergeracois, le  Blanc au centre est un pays de plateaux calcaires, le Vert au nord avec ses cours d'eau, le Noir riche de ses forêts et de ses truffes. Berceau de la préhistoire, le département compte des sites majeurs que l'on retrouve dans tous les guides touristiques : Les Eyzies connu pour ses nombreuses grottes et son Musée national de la Préhistoire, et surtout Lascaux IV, une réplique quasi intégrale de la grotte de Lascaux aux magnifiques peintures rupestres. C'est aussi le pays des mille et un châteaux. De nombreuses forteresses sont perchées sur des rochers comme Beynac et Castelnaud, d'autres dominent la campagne comme Hautefort et ses magnifiques jardins ou les Milandes ancienne propriété de Joséphine Baker. Brantôme-en-Périgord est surnommée la "Venise verte du Périgord". Sarlat, ville natale de La Boétie, est paré de superbes hôtels particuliers des XVe-XVIe siècles et Domme offre un point de vue vertigineux sur la vallée de la Dordogne. La nature a aussi toute sa place. La randonnée se pratique sur 200 km de GR, sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle ou sur des chemins pédestres ouverts aux VTT. Grâce à ses rivières et cours d'eau le département est riche en activités nautiques, notamment sur la Vézère, la Dordogne et la Dronne. Le Périgord est également une terre de gourmandise. La truffe, les fraises, les cèpes, les noix, le foie gras et les vin de Bergerac en font un haut lieu de la gastronomie. 

Les lieux incontournables de Dordogne

Quand partir en Dordogne ?

Quand partir en Dordogne ? La Dordogne reste une destination familiale idéale toute l'année mais la haute saison c'est l'été car beaucoup de sites, d'hébergements et de restaurants ferment en hiver, surtout en Périgord noir. Le printemps et l'automne sont à privilégier, non seulement il y a moins de monde mais les prix des hébergements baissent radicalement. D'autre part, la Dordogne bénéficie souvent d'un temps clément aux intersaisons qui ne sont jamais très froides. L'été la manne touristique se concentre surtout en Périgord noir qui offre de multiples activités : baignades, pratique du canoë-kayak sur des rivières très encombrées, visites du patrimoine et des grottes, randonnées. Les manifestations et festivals sont nombreux. A ne pas manquer le 1er week-end de juillet, la Félibrée. C'est une grande fête occitane organisée chaque année dans une commune différente. A Nontron, les couteaux s'affûtent début août avec des artisans et designers venus de toute la France. Fin juillet le Festival international du mime envahit Périgueux tandis que Sarlat accueille chaque année plus de 7 000 spectateurs fin juillet et début août pour le Festival des jeux du théâtre de Sarlat. Fin juillet, Montignac se met à l'heure du folklore international avec son festival Cultures au coeur. Les concerts du Festival du Périgord noir se déroulent de juillet à octobre dans des églises romanes de différents villages. Les sportifs peuvent s'essayer le 3e week-end d'avril aux 100 kilomètres de Belvès. Quant aux gourmands ils se réjouiront avec les marchés de producteurs les soirs d'été, les marchés au gras et aux truffes d'octobre à mars et la fête de la truffe à Sorges et Ligueux en janvier.   

Comment partir en Dordogne ? Nos conseils & astuces

Photos de Dordogne

Découvrir la Dordogne

Les immanquables

Le Périgord est un département très riche en patrimoine puisque l'on part de la préhistoire pour arriver à nos jours, aussi les sites immanquables sont nombreux. Pays des mille et un châteaux, des grottes, des gouffres, des habitats troglodytes, des jardins, des vignobles et des villes médiévales, le choix est cornélien... Les 4 Périgord ont chacun leur histoire bousculée surtout pendant la guerre de Cent ans ou durant la Seconde Guerre mondiale.

Carte d'identité

Numéro (guide département) : 24.

Population : 415 417 habitants.

Démographie : l'arrivée des nouveaux arrivants, surtout des retraités, compense les décès, les départs et un solde naturel négatif.

Densité : 45,85 hab./km²

Superficie : 9 060 km²

Préfecture et sous-préfectures : Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron.

Nombre de communes : 520.

Région d'appartenance : La Nouvelle Aquitaine.

Point culminant : 479 m.

Cours d'eau principaux : Dordogne et Vézère.

La route des vins du Bergeracois

La Route des vins de Bergerac, répartie en quatre circuits (Montravel, Saussignac, Monbazillac et Pécharmant), est une route touristique qui passe à travers 12 000 hectares de vignes. Elle regroupe 93 villages, plus de 140 domaines clos et châteaux de vignerons réunis par une charte de qualité. Elle est à la fois un périple viticole mais aussi culturel, patrimonial et gastronomique. Elle est jalonnée de musées, de repaires nobles, de manoirs, de châteaux, de forteresses, de bastides, d'églises, d'abbayes, etc. Les vignobles du bergeracois suivent les deux rives de la vallée de la Dordogne depuis l'est de Bergerac jusqu'aux confins du libournais, soit une quinzaine de kilomètres. Ils comportent treize appellations (AOC) que l'on découvre tout au long du parcours à travers les coulisses de la fabrication des vins, les rencontres avec les vignerons, les dégustations, les ateliers oenologiques, etc. Pour accompagner les vins, les produits du terroir sont à savourer sur place ou à emporter. L'Office de tourisme de Bergerac fournit tous les renseignements sur tous les châteaux et leurs heures d'ouverture. Certains proposent des visites guidées de leurs vignobles suivies par une dégustation.

Exemple de circuit. Par D13 se rendre à Monbazillac (Château XVIe siècle, cave coopérative...), puis D107 jusqu'à Ribagnac, tourner à droite en direction du château de Bridoire (non ouvert) continuer jusqu'à Flaugeac par la D15, rejoindre Sigoulès (Cave coopérative), non loin de Pomport (Base de loisirs, pêche, baignade). Prendre alors la direction de Sainte-Innocence (Chapelle du Xe siècle) et continuer jusqu'à Fonroque suivre alors la D933 jusqu'à Eymet (Bastide Médiévale...). Par la D18 en passant par les jolis villages de Sainte-Eulalie-d'Eymet et de Puyguilhem atteindre Coutures. Juste avant Coutures possibilité de prendre le D16 menant à Monestier (Golf du château des Vigiers). Rejoindre Saussignac (château du XVIIe siècle, Tours de Lenvège...) par la D4 continuer jusqu'à la D14, en passant par la Ferrière et Saint-Laurent-des-Vignes (Cave coopérative), retour à Bergerac.

Le château de Beynac
Le Château de Hautefort
Le Château des Milandes
Brantôme-en-Périgord

Celle qu'un président du conseil du nom de Raymond Poincaré surnomma la "  Venise verte du Périgord  " n'a jamais tiré gloriole de ce titre. Et pourtant elle n'a rien à envier à d'autres communes de ce département. On ne peut que tomber sous le charme de ses bords de Dronne, de son abbaye, son pont coudé totalement insolite et de l'exceptionnelle grotte sculptée, dite " Grotte de Jugement Dernier ". Les sites nombreux préhistoriques et mégalithiques des environs, ses souvenirs celtes et gallo-romains, ses " cluzeaux " et habitations troglodytiques témoignent de son antiquité.
Son clocher - en réalité un " campanile " construit sur le rocher -, serait " le plus vieux de France " avec sa " protocoupole " de base et ses chapiteaux carolingiens. L'abbaye bénédictine fondée par Charlemagne porte la marque de l'histoire de ses destructions et reconstructions pendant plus de douze siècles. La lecture des oeuvres d'un de ses abbés  : " Brantôme " - l'homme de Catherine de Médicis - est indispensable à la connaissance du XVIe siècle. Porte du Parc naturel Régional Périgord-Limousin et joyau du Val-de-Dronne, Brantôme accueille toute l'année les amoureux de la nature, du " Bien vivre " et du " Bien manger ". Romantique, reposante, riche en histoire, en activités de loisirs et sportives, elle apporte au Périgord une touche différente.

Le musée national de la préhistoire des Eyzies
Lascaux II
Le parc naturel régional Périgord-Limousin
Le musée gallo-romain Vesunna de Périgueux
Les jardins de Marqueyssac
Sarlat-la-Canéda

La capitale du Périgord Noir est installée au creux de collines que l'on nomme "  pechs  ". Sarlat-la-Canéda, ville d'art et d'histoire, voit le jour au IXe siècle et se construit autour d 'une abbaye bénédictine.Très vite la ville s'enrichit sous l'autorité directe du Saint-siège de Rome.La guerre de Cent Ans (1337-1453) et la peste ont de graves conséquences économiques et démographiques. C'est lors de la reconstruction aux XV et XVIe siècles que la ville se pare de superbes hôtels particuliers. Ses activités commerciales et artisanales se développent, et des idées nouvelles voient le jour avec Etienne de La Boétie. La ville garde son panache jusqu'au XVIIIe puis le déclin s'amorce du fait de son isolement géographique. Au final, celui-ci sera une chance pour la ville. En 1962, André Malraux crée la loi sur les secteurs sauvegardés et Sarlat-la-Canéda est première à en bénéficier. Pendant 25 ans, les restaurations se succèdent et font renaître la cité médiévale. Les récents travaux de repavage des rues et d'éclairage au gaz ont prolongé l'opération. Aujourd'hui Sarlat-la-Canéda est la première ville d'Europe par son nombre de bâtiments classés au  mètre carré avec sur 11 ha, 253 immeubles, 18 monuments classés et 59 monuments inscrits. C'est un véritable joyau, témoin des époques médiévales et de la Renaissance. Sarlat-la-Canéda retrouve véritablement son souffle et sa splendeur hors saison, laissant apparaître plus pudiquement ses ruelles étroites, ses cours intérieures, ses hôtels particuliers assimilant toutes les époques (fondations médiévales, étages Renaissance, toitures classiques). Autre spécificité de Sarlat-la-Canéda, les toitures de Lauzes. C'est ces fameuses pierres calcaires plates, apposées sur les toits qui représentent un poids de 500  kg à 850  kg par mètre carré.

Nos bons plans séjours

  • Hurghada : Hôtel AMC Royal 5*

    Hurghada est la station balnéaire par excellence en bord de Mer Rouge. Autrefois un petit village de pêcheurs, la ville attire aujourd'hui les tourist...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 549 TTC/pers.
    J'en profite
  • Cancun : Hôtel Grand Bahia Principe Coba 5*

    Située sur la côte Est du Yucatán et au sud de Cancún, la Riviera Maya est la destination touristique côtière la plus importante au Mexique. Ici, le b...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1479 TTC/pers.
    J'en profite
  • La Havane : Hôtel Iberostar Los Tainos 4*

    Baignée au nord par l'océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, Cuba dispose d'un emplacement privilégié avec une nature préservée.
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1199 TTC/pers.
    J'en profite

Reportages & actualités de Dordogne

Découvrez les circuits à vélo en Dordogne

Ailleurs sur le web
Avis