Fiez-vous à son nom. Le département des Hautes-Alpes, situé dans les Alpes du Sud, est montagnard. C'est le plus haut de France en moyenne et plus du tiers de sa surface dépasse 2 000 m d'altitude ! Sa préfecture, Gap, est la plus haute du pays et le beau village de Saint-Véran (2 042 m), la plus  haute commune d'Europe. Il culmine à 4 102 m au niveau de la Barre des Écrins, mythique sommet pour les alpinistes de France et d'ailleurs. Briançon la belle, perchée à 1 326 m, est l'une des villes européennes les plus élevées. Frontalier avec l'Italie, ce territoire aérien et somptueux a connu au siècle dernier une forte désertification. L'agriculture de montagne ne nourrissait pas son homme et la rudesse de la vie en altitude n'était pas compatible avec la modernité. C'est aujourd'hui l'un des départements français les plus faiblement peuplés, qui tire son épingle du jeu grâce au tourisme en valorisant son environnement alpin authentique et préservé : tourisme d'hiver avec le ski alpin et le ski de randonnée, tourisme d'été avec l'alpinisme. Le massif des Écrins, au sein d'un parc naturel national, est l'un des joyaux alpins du pays, symbole de haute montagne cristalline. La moyenne montagne n'est pas en reste avec le parc naturel régional des Baronnies provençales, partagé avec la Drôme, où pratiquer l'escalade, le vol libre, la randonnée pédestre. Enfin, la présence de la Durance et de ses affluents, à laquelle s'ajoutent les torrents de montagne, attirent les amateurs de rafting ou de kayak. Un chapelet de lacs alpins où se reflètent les sommets complète ce tableau idyllique.

Les lieux incontournables des Hautes-Alpes

Quand partir dans les Hautes-Alpes ?

Conséquence de l'influence méditerranéenne d'une part, et de la faible influence des précipitations océaniques d'autre part, puisque celles-ci se déchargent sur le massif des Écrins, ce territoire jouit d'un fort ensoleillement (300 jours par an), qui lui vaut une fréquentation touristique hiver comme été. Mais d'une saison à l'autre ce n'est pas le même tourisme dont il s'agit. En hiver, les skieurs dévalent les pistes des grandes ou moyennes stations dont Serre-Chevalier (domaine de ski alpin de 250 km ! ) ou Vars, Risoul, SuperDévoluy, La Joue du Loup, sans oublier le domaine skiable hors piste de renommée internationale de La Grave-La Meije. Au printemps, les amateurs de ski de randonnée se régalent. En été direction les hauts sommets pour les alpinistes chevronnés. Pour les autres, de très nombreux sentiers de randonnée en altitude ou en moyenne montagne sillonnent les massifs qui ne nécessitent pas un haut niveau technique. L'été c'est aussi la saison propice aux sports d'eaux vives et à la baignade dans les cours d'eau et lacs. Pour se tremper dans ceux de haute altitude il faut du courage ! Les torrents, de même, restent froids en été. Les frileux se rabattent sur la portion basse du territoire ou sur les piscines chauffées qui présentent la particularité d'être ouvertes en hiver. Un plongeon après le ski, pourquoi pas ? Petite précision : en altitude, la température chute au coucher du soleil de façon spectaculaire, même en été, en raison de l'air sec et d'une faible nébulosité.

Organiser son voyage dans les Hautes-Alpes

Photos des Hautes-Alpes

Découvrir les Hautes-Alpes

Sports et loisirs

L'environnement privilégié de ce territoire autorise des sports de plein air dans des conditions exceptionnelles. Les Hautes-Alpes évoquent avant tout de beaux domaines skiables, au coeur d'écrins de montagnes et au soleil. La fréquentation hivernale se répartit entre les stations de ski de moyenne et grande taille, dont que Serre Chevalier avec un domaine alpin de 250 km ou Vars, Risoul, Montgenèvre, Puy-Saint-Vincent, Orcières-Merlette, Superdévoluy, les Orres et La Joue du Loup, et de nombreuses station-villages (Saint-Léger-les-Mélèzes, Céüze, Réallon, Ancelle, Saint-Michel-de-Chaillol et Laye). Lorsque l'été est là, les touristes se partagent entre les cimes et les rives du lac de Serre-Ponçon où toutes les activités nautiques et aquatiques sont proposées. Les randonneurs, les vététistes et les cavaliers se croisent sur les sentiers de moyenne montagne alors que le massif des Écrins attire les adeptes de l'alpinisme et de la randonnée en haute montagne.
La Durance, ses principaux affluents et les torrents d'altitude offrent de nombreuses possibilités pour les amateurs de rafting ou de kayak. Enfin, les communes de Tallard et Saint-Crépin avec leurs aérodromes attirent les pilotes de vol à voile ainsi que les parachutistes. On notera aussi que le site de Chabre, qui a d'ailleurs accueilli le championnat du monde de la discipline en 2009, est reconnu pour son aérologie exceptionnelle, est un site très apprécié pour la pratique du deltaplane.

Activités de plein air
Randonnées pédestres

Une dizaine d'itinéraires de Grandes Randonnées (GR® ou GRP®) et des Tours de Pays sillonnent ou traversent les Hautes-Alpes. Parmi les classiques de la randonnée en haute montagne le GR®54 pour le Tour de l'Oisans et des Ecrins qui vous emmène autour du massif des Ecrins au coeur du Parc national des Ecrins, le premier parc européen de Haute Montagne. Long de 176 km, il est réputé comme l'un des GR® les plus durs d'Europe, avec des dénivelés importants et des passages périlleux qui le réservent aux alpinistes entraînés et chevronnés. Le GR®57 vous propose de randonner dans la vallée de Névache en 6 jours. Autre classique aérienne au départ de Saint-Jacques-en-Valgaudemar : le Tour du Vieux Chaillol, une boucle autour de l'emblématique sommet du Champsaur, le Vieux Chaillol (3 163 m), en 5 étapes. Au départ de Serres, le tour des Baronnies du Buech par un GR® de pays, s'effectue en une semaine. Il s'agit de parcourir 110 km avec des étapes de 16 km et 850 m de dénivelé. Sur l'itinéraire, les villages typiques de Rosans et Orpierre. Enfin le GR®58 Tour du Queyras est également réputé dans le milieu de la randonnée.

Baignade

Toutes les activités nautiques et aquatiques sont possibles dans les Hautes-Alpes.

Stand up Paddle. Cette grosse planche de surf très stable et maniable à l'aide d'une longue pagaie est un moyen de se déplacer sur l'eau, écologique et silencieuse.

Baignade. Dans les Hautes-Alpes, piscines, lacs, plans d'eau et bases de loisirs sont très nombreux.

Bateau de plaisance. Naviguez sur les eaux turquoise du lac de Serre-Ponçon dans son écrin de verdure, de crique en crique, et accédez aux plages sauvages accessibles uniquement en bateau. Vous pouvez louer un bateau avec ou sans permis, venir avec votre propre bateau.

Handi-voile. Les infrastructures du Club Nautique Alpin, hébergements, pontons et bateaux, et un moniteur spécialisé permettent d'accueillir les personnes handicapées moteur.

La Pêche. Les Hautes-Alpes sont un paradis pour les pêcheurs, avec ses 2 000 km de rivières, 48 lacs d'altitude, le lac de Serre-Ponçon et ses 3 000 hectares, 10 secteurs de pêche à la carpe de nuit, 4 sites handi-pêche...

Wake board. Mariant surf et snowboard, le wake board consiste à réaliser des figures en courbe, glisser et jumper. Sept structures accueillent les adeptes au lac de Serre-Ponçon.

Bouée tractée. Secouez-vous dans cet engin diabolique, seul ou à plusieurs. Sensations fortes garanties pour un run de 15 minutes en toute sécurité.

Kayak de mer et kayak de randonnée. Vous partez pour une balade de 2 heures, une randonnée d'une demi-journée ou d'une journée, à la découverte des criques et falaises qui longent les eaux turquoise du lac de Serre-Ponçon.

Kite surf. Mélange entre glisse, traction, vol, eau et air, le kite cerf-volant procure des sensations uniques. Sur le lac de Serre-Ponçon, deux écoles vous accueillent, de juin à septembre.

Catamaran et hobie-cat. Catamaran, optimits, hobie-cat... la voile sur le lac de Serre-Ponçon se décline sous toutes ses formes au sein de plusieurs écoles affiliées à la Fédération Française de Voile.

Téléski nautique. Les 3 Lacs de Rochebrune proposent depuis 2013, du téléski nautique tracté par câble, une nouvelle manière de découvrir les plaisirs du ski nautique, du wakeboard et du kneeboard. Beaucoup plus écologique et économique que tracté par un bateau à moteur. Le parcours est équipé de tremplins et et de rampes qui varient au long de la saison.

Aviron. Seul, à 2, à 3, à 4... vous pouvez vous entrainer ou randonner.

Sports d’hiver

Les Hautes-Alpes abritent une trentaine de stations de ski ! Des stations familiales ou des domaines skiables de grande envergure, des parcours de ski nordique dans des sites sauvages, des sentiers dédiés aux raquettes ou à la pratique du traineau à chiens. Des plus hauts sommets des Ecrins aux rives du lac de Serre-Ponçon, les Hautes Alpes proposent toutes les activités de la montagne et des stations de ski modernes sous le soleil des Alpes du Sud.

Bien-être et remise en forme
Thermalisme

Les habitants et les touristes sont de longue date attachés aux sources d'eau chaude naturelle de Monestiers-des-Bains... A l'époque romaine, déjà connu pour ses eaux thermales, le village s'appelait Stabatio. Ce fut Le Monêtier-de-Briançon au Moyen Age, puis finalement Monêtier-les-Bains à partir de 1893. C'est que le thermalisme est en plein boum ! En 1715, on construit le bâtiment de la Rotonde. En 1786, au lieu-dit Fontchaude, le Roi de France fait édifier un bâtiment avec trois piscines, que l'on surélève en 1856 avec un hôtel accueillant jusqu'à 140 curistes de la mi-juin à la mi-septembre, venant prendre des eaux réputées pour leurs propriétés gastriques, rhumatologiques et dermatologiques. Au siècle dernier, les Bains tombent progressivement en désuétude... au profit des sports d'hiver. Certains se désolaient de ce déclin et souhaitaient valoriser ce patrimoine naturel. L'ancien établissement des Bains vient de laisser place au magnifique Centre Thermoludique des Grands Bains tout à fait dans l'air du temps avec de superbes locaux abritant des espaces modernes et chaleureux à la fois, avec thalasso, sauna, spa, espace bien-être, piscine, restaurant... Tout pour le bonheur ! Idéal entre deux jours de ski intensif sur le domaine de Serre Chevalier.

5.95 €
0000-00-00
232 pages

Reportages & actualités des Hautes-Alpes

Découvrez les circuits à vélo dans les Hautes-Alpes

Avis