Située à 240 km au sud de Melbourne et séparée du continent par le détroit de Bass, la Tasmanie est le plus petit État d'Australie (68 331 km²) après l'Australian Capital Territory. Sa diversité géographique assure néanmoins un dépaysement total. Avec une succession de collines, de vallées et de plateaux, de volcans et de côtes déchiquetées, l'île fait penser tour à tour à la vieille Angleterre, à une pampa d'Argentine, une savane d'Afrique, ou encore aux Grandes Rocheuses. D'anciens glaciers ont façonné des montagnes majestueuses et creusé des lacs profonds sur le plateau central de l'île. Les plus hauts sommets sont le Mount Ossa (1 617 m), à Cradle Mountain, et le Legges Tor (1 573 m), dans le parc national de Ben Lomond. Viennent ensuite le Mount Field (1 439 m) et le Mount Wellington (1 270 m) qui surplombe la ville de Hobart.

La majeure partie ouest, couverte d'une végétation impénétrable, est inaccessible. C'est une région de montagnes couronnées de brouillards, rivières indomptées et gorges humides... et l'un des derniers territoires vierges tempérés de la planète. La Tasmanie possède des espèces d'arbres uniques au monde (pin Huon, pin à feuilles de céleri, nothofagus, sassafras...). On y trouve tous les marsupiaux propres à l'Australie mais aussi des espèces spécifiques à l'île comme le diable de Tasmanie. L'île possède 5 400 km de côtes où se succèdent tantôt des plages de sable blanc ou de galets, tantôt d'impressionnantes falaises basaltiques où les vagues des quarantièmes rugissants viennent se briser.

504 000 personnes résident sur l'île, principalement dans le sud (Hobart), et le nord (Launceston) et (Devonport). La majorité des habitants sont de descendance anglo-saxonne. Errol Flynn et l'écrivain Christopher Kock, auteur de L'Année de tous les dangers, comptent parmi les personnages les plus célèbres originaires de l'île, tout comme la princesse Mary, future reine du Danemark.

Climat

Le climat de type océanique est influencé par les vents venant du pôle Sud. Il est comparable à celui du sud de l'Europe : rarement de gel, sauf en montagne, ni de grosses chaleurs. Hobart est la capitale qui enregistre les plus basses précipitations d'Australie.

En hiver (de juin à septembre), la neige recouvre parfois les sommets au-dessus de 1 000 m. La température nocturne varie de 4 à 10 °C mais peut monter jusqu'à 20 °C en journée.

En été (de décembre à mars), les journées sont longues, la nuit ne tombe pas avant 22h. Février est le mois le plus chaud avec une moyenne de 21 °C.

Histoire

La Tasmanie fut découverte en 1642 par le navigateur hollandais Abel Tasman, qui la nomma Van Diemen's Land, du nom du gouverneur qui avait commandité l'expédition. Elle a ensuite été visitée et cartographiée en grande partie par les explorateurs français, Marion du Fresne, Fourneaux Nicolas, Bruni d'Entrecasteaux, Huon de Kermadec, Nicolas Baudin. L'île fut annexée à la Couronne britannique en 1802. Les Anglais implantèrent leur deuxième colonie pénitentiaire, après Sydney, à Hobart, les convicts provenaient pour la plupart de l'infâme bagne de Norfolk Island. Cette colonisation est un chapitre peu glorieux de l'histoire tasmanienne. A l'arrivée des Européens, la population aborigène a été estimée entre 5 000 et 10 000 personnes vivant en groupe de 50 individus.

En 1828, le gouverneur Arthur établit une loi martiale autorisant les pionniers à tirer à vue sur tout Aborigène à proximité des campements. Dans l'année qui suivit, les colons formèrent une chaîne humaine et parcoururent l'île du nord au sud pendant trois semaines consécutives afin de refouler les Aborigènes dans la péninsule Tasman située au sud-est de l'île. En l'espace de quelques décennies, pratiquement tous les Aborigènes furent massacrés. Les survivants du génocide périrent de maladies apportées par la venue de l'homme blanc ou furent déportés dans des réserves sur les îles au nord. Truganini, la dernière Aborigène tasmanienne de sang pur mourut en 1876.

Pour les autorités de l'époque, l'île de Van Diemen's Land était un bagne facile à contrôler. Pour les prisonniers, c'était l'antichambre de la mort. L'écrivain Marcus Clarke décrit cette vie impitoyable dans son livre La Justice des hommes. Pendant près de 50 ans, Port Arthur fournit le modèle de l'efficacité du système carcéral britannique. En 1856, l'île fut rebaptisée Tasmanie pour attirer des colons plus respectables. Les ruines du bagne de Port Arthur sont aujourd'hui une grande attraction touristique.

Économie

La pêche a toujours été l'une des principales activités de l'île (langoustes, crabes, coquilles St-Jacques, ormeaux...). Aussi, les eaux de Tasmanie favorisent une aquaculture d'excellente qualité. Les ressources proviennent également de la forêt, des mines, de l'élevage de moutons pour la laine et des vaches : l'industrie laitière est prospère et on trouve d'excellents fromages provenant principalement de King Island. Malgré les tentatives d'industrialisation entreprises par le gouvernement, l'île est restée un état agricole. L'agriculture y est très diversifiée : cultures maraîchères, viticulture, arbres fruitiers (cerisiers, noyers, oliviers, pommiers). C'est ainsi que la Tasmanie a reçu le surnom de " île des Pommes ". La Tasmanie développe aussi de nombreuses technologies de pointe : importants centres de recherche marine, chantiers maritimes construisant des bateaux en bois pour la pêche et la plaisance, et en aluminium : ferries et catamarans exportés dans le monde entier. Aujourd'hui, la plus grande richesse de l'île est le tourisme.

Transport

Avion

Trois aéroports permettent de rejoindre régulièrement la Tasmanie à partir de Melbourne et Sydney.

Hobart Airport au sud-est.

Launceston Airport au nord-est.

Devonport Airport au nord.

Les principales compagnies aériennes qui desservent la Tasmanie sont Qantas, Jetstar, Virgin Blue, Tigers Airways et Regional Express.

Ferry

La compagnie qui assure les passages en ferry entre Melbourne et Devonport est Spirit of Tasmania.

Autocar

En dehors de Metro Tasmania, bus essentiellement urbain (Hobart, Launceston et Burnie), qui dessert également Woodbridge et Cygnet (au sud), et Richmond et New Norfolk (au nord), il existe de nombreuses petites compagnies locales qui offrent des services de bus entre Hobart ou Launceston et les parcs, ainsi que deux grandes compagnies qui vous permettront de traverser l'île. Il s'agit de Tasmanian Redline Coaches et Tassielink, avec des terminus à Hobart, Launceston et Devonport (arrêt simple pour Tassielink).

Locations de véhicule

Louer une voiture ou un campervan est la meilleure façon de visiter la Tasmanie. Il faut être âgé de plus de 21 ans. Il sera demandé un permis de conduire national mais aussi un permis international. Lors de la location, pensez à bien étudier la franchise retenue en cas d'accident (les routes de Tasmanie sont généralement bonnes mais étroites et souvent tortueuses) et à voir si vous êtes assuré pour emprunter les chaussées non goudronnées, voir aussi les conditions pour le pare-brise. Si vous roulez la nuit, faites très attention, les animaux locaux sont noctures et traversent la route principalement à la tombée de la nuit et au lever du jour.

Les lieux incontournables de Tasmanie

Photos de Tasmanie

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

16.95 €
2018-11-28
768 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis