Les Hautes plaines forment un long couloir tranquille entre deux volcans. A Saint-Pierre, le soleil brille. 10 km plus haut, par la N3, Le Tampon s'étire, plus fraîchement, dominant la baie lumineuse. Ville résidentielle, elle étage ses lotissements vers 600 m d'altitude. Après avoir grimpé les échelons du Tampon, la route serpente à travers des petits villages aux noms bizarres : Quatorzième, Dix-Septième, Dix-Neuvième... Ils renvoient en fait, tout bêtement, au nombre de kilomètres parcourus depuis Saint-Pierre par l'ancienne route ! Vers le Vingt-Troisième, on arrive à La Plaine-des-Cafres, et au Vingt-Septième, à Bourg-Murat, dernier village avant la route du volcan.

Sur ces 20 km de lacets de la N3 qui n'en finit plus de grimper, une bruine humide couvre peu à peu la nature de plus en plus variée, des brumes enserrent un paysage étonnant d'ajoncs et de genêts, dont la belle couleur jaune éclate d'août à novembre, se découpant dans le ciel bleu du matin. Plus on monte, plus la vue se rétrécit. On atteint un vaste plateau où les vaches laitières broutent une herbe verte. Il est délimité par le bras de La Plaine, à l'ouest, et par la rivière des Remparts, à l'est, et se prolonge jusqu'à la Grande-Montée, une barrière montagneuse que la route franchit en lacets serrés au niveau du col de Bellevue. Sur ce plateau de La Plaine-des-Cafres se trouve Bourg-Murat, avec la Maison du volcan et l'accès au pas de Bellecombe, le site d'où l'on observe le piton de la Fournaise. Depuis La Plaine-des-Cafres, on accède aussi à plusieurs points de vue et départs de randonnées, notamment pour l'adorable îlet de Grand Bassin, sur le bras de La Plaine.

Après le col de Bellevue (1 606 m), qui porte bien son nom, on poursuit dans la fraîcheur de La Plaine-des-Palmistes, où les forêts de Bélouve et Bébour vous offrent leurs routes et sentiers. En redescendant, le regard porte au loin, parmi les fougères arborescentes, jusqu'à la mer et Saint-Benoît, sur la côte au vent. On vient de parcourir le coeur de La Réunion par l'unique route coupant l'île d'ouest en est, soit une cinquantaine de kilomètres.

Dans cette partie, nous traitons des villes traversées par la, N3 depuis La Plaine-des-Cafres à La Plaine-des-Palmistes, ainsi que le piton de la Fournaise.

Pour y accéder en voiture, il faut suivre la N3, donc, qui part de Saint-Pierre, par une quatre voies à la déclivité assez forte. Après Le Tampon, la route repasse à deux voies et l'on arrive à La Plaine-des-Cafres et à Bourg-Murat assez rapidement. Elle est bonne et très fréquentée. Cette nationale, la fameuse " route des Plaines " est un axe majeur, qui relie les villes de Saint-Pierre et Saint-Benoît plus rapidement qu'en faisant le tour du volcan. Compter 1h pour le trajet complet.

En bus, la ligne H effectue la liaison Saint-Pierre et Saint-Benoît par les plaines en 1h50 environ et pour 4,20 €. Pour le point de départ vers le volcan, il faut descendre à l'arrêt " Maison du volcan ", à Bourg-Murat : compter 1h10 et 4,20 € depuis Saint-Benoît, 50 minutes et 2,80 € depuis Saint-Pierre. Aucun car jaune ne mène au pas de Bellecombe, il vous faut un transporteur touristique. A cet endroit, le stop fonctionne aussi plutôt bien.

Départ de Saint-Benoît, du lundi au samedi à 7h10, 9h45, 16h, dimanche et jours fériés à 9h et 16h30. Départ de Saint-Pierre, du lundi au samedi à 7h, 12h40 et 15h30, les dimanche et jours fériés à 8h45 et 15h25.

Les lieux incontournables des Hautes Plaines - Volcan

Organiser son voyage dans les Hautes Plaines - Volcan

Photos des Hautes Plaines - Volcan

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LA RÉUNION

Guide LA RÉUNION

LA RÉUNION 2019

12.95 €
2018-10-17
552 pages
Ailleurs sur le web
Avis